Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :   Après la décision de justice, la réintégration des 29 candidats au BEPC accusés de fraude à la dictée coince toujours
 

Côte d'Ivoire : Après la décision de justice, la réintégration des 29 candidats au BEPC accusés de fraude à la dictée coince toujours

 
 
 
 3789 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 16 novembre 2021 - 10:16



Cela fait maintenant six jours qu'un juge ivoirien a désavoué la ministre de l'Education nationale et de l'alphabétisation, Koné Mariétou dans une accusation de fraude présumée imputée à une institutrice.


Jusque-là, la ministre ne daigne pas cependant obtempérer. Les 29 pauvres gosses de 13 et 14 ans sont les grosses victimes impuissantes de cette défiance.


Leurs copies avaient reçu la mention injuste de fraude à l'examen du BEPC (Brevet d'étude du premier cycle), parce que le ministère soupçonnait une institutrice d'avoir aidé ces élèves à l'épreuve de la dictée, le 14 juin 2021. Pourtant, seuls 5 élèves sur les 29 élèves concernés ont eu la moyenne. Des candidats ont même eu zéro comme note.


 

L'institutrice Lingané Nahina, soupçonnée par le ministère, a été déclarée innocente et relaxée le mardi 9 novembre 2021, par le juge des flagrants délits du tribunal de première instance d'Abidjan. Logiquement, les enfants jusque-là, pris au piège de la mauvaise appréciation du ministère, devraient être automatiquement réhabilités. Car en droit, comme on le dit, qui peut le plus, peut le moins.


Au lendemain de la décision du tribunal, la Direction des examens et concours (DECO) avait promis corriger l'injustice faite aux élèves.


« Toutes les copies ont été corrigées. Les notes leur seront restituées et s'ils sont admis, ils vont réintégrer le système. Pour ceux qui ne seront pas admis, ils seront autorisés à réintégrer le système », avait promis Léopoldine N'Douba, mercredi 10 novembre 2021.


Mais visiblement, l'on ne semble pas se presser du côté du ministère. La ministre Mariétou Koné qui s'est donnée la peine de saisir le juge contre une institutrice que son ministère soupçonnait de fraude au profit de 29 élèves ne se donne pas la moindre peine de mettre fin au calvaire de ces pauvres élèves dont le sort est toujours entre ses mains.


 

Ces gamins issus de la classe de troisième n'ont pas eu droit à des vacances. Leurs notes sont toujours confisquées. A quand donc la fin de cet épisode.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Les 49 militaires écroués en pleine médiation et après les explications de l'Onu, la junte malienne perd-elle la raison ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: La grève des acteurs des points de vente de mobile money est-elle rais...
 
3109
Oui
48%  
 
3177
Non
49%  
 
224
Sans Avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Après la décision de justice, la réintégration des 29 candidats au BEPC accusés de fraude à la dictée coince toujours
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter