Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Élu président de la SOAPHYS, Adama Diawara déplore le faible taux d'amis des bacheliers des séries C et E
 

Côte d'Ivoire: Élu président de la SOAPHYS, Adama Diawara déplore le faible taux d'amis des bacheliers des séries C et E

 
 
 
 4297 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 05 décembre 2021 - 12:00

Adama Diawara




Du 1er au 4 décembre 2021, s'est tenu à l'université Félix Houphouët Boigny à Abidjan, le troisième congrès de la Société Ouest africaine de physique (SOAPHYS).


L'assemblée générale de la SOAPHYS a eu lieu le vendredi 3 décembre et a vu l'élection d'un nouveau Président en la personne du Professeur Adama Diawara, ministre ivoirien de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique et d'un nouveau bureau pour deux ans.


Lors de la clôture de ce 3ᵉ congrès de la Société Ouest africaine de physique (SOAPHYS ) qui avait pour thème « Physique et développement durable en Afrique", le nouveau Président a promis poursuivre l'œuvre de son prédécesseur et de hisser la SOAPHYS a un très haut niveau.


«J'ose espérer que les résultats de vos travaux pourront contribuer inévitablement au développement socio-économique de nos pays respectifs tout en léguant aux générations futures une planète meilleure que celle que nous avons trouvé, disposant toutes les ressources nécessaires à leur survie. Prenant les rênes de la SOAPHYS, grâce à votre confiance, je m'engage à poursuivre la dynamique qui a été impulsée par les pionniers et à la porter au niveau des standards internationaux », a déclaré, le ministre ivoirien.


 

Les congressistes ayant pris part à ce 3ème congrès sont venus du Burkina Faso, du Mali, de la Côte d'Ivoire, du Niger, du Sénégal, du Togo, du Kenya de la Mauritanie et de la France.


Le nouveau président a remercié les participants pour avoir effectué le déplacement à Abidjan malgré la pandémie de la COVID-19. Adama Diawara les a exhorté à travailler pour la relève en physique et en mathématiques , car, il y a de moins en moins d'admis dans les séries C et E au Baccalauréat.


«Merci d'avoir fait confiance en ma modeste personne, pour occuper pour deux ans le poste de la SOAPHYS. Nous ferons en sorte que la SOAPHYS aille plus loin, plus haut. Il ne s'agit pas d'une œuvre solitaire. Je compte sur le bureau, sur les présidents. C'est une œuvre commune que nous sommes en train de bâtir, chacun doit donner du sien. La physique c'est là, Science qui étudie les propriétés de la matière. A cet titre avec sa sœur jumelle qui constitue les mathématiques, la physique doit jouer un rôle prépondérant dans la transformation structurelle de nos économies africaines. Il faut que nos économies passent du mode principal agraires vers le mode de production industrielle. Cela ne peut se faire qu'en sciences techniques et technologique. Pour que tout cela soit il faut une masse critique de physicien. Ça passe par un nombre important de bacheliers scientifiques notamment dans les série C et E, dans les disciplines scientifiques notamment technologiques ».


Le 3ème congrès « Physique au cœur du développement des pays africains », organisé par ma Société ivoirienne de physique (SIPHYS), Côte d'Ivoire avait pour objectif de démontrer palace centrale de la physique dans le développement durable en Afrique et à informer les décideurs et les populations sur l'existence et les activités des physiciens dans leurs états membres afin d'accompagner leurs efforts.


 


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Élu président de la SOAPHYS, Adama Diawara déplore le faible taux d'amis des bacheliers des séries C et E
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter