Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Lors d'une journée au COM de Bouaké, le procureur Koné Braman exhorte les parents à jouer leur rôle dans l'éducation des enfants
 

Côte d'Ivoire : Lors d'une journée au COM de Bouaké, le procureur Koné Braman exhorte les parents à jouer leur rôle dans l'éducation des enfants

 
 
 
 2053 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 24 décembre 2021 - 09:42

Le procureur Koné Braman pendant son allocution au COM-B (ph KOACI) 






La Direction du Centre d'Observation des Mineurs (COM) de Bouaké avec à sa tête madame Kouassi né Kéhi Léa en collaboration avec l'organisation non gouvernementale La Balle Aux Prisonniers (LaBAP), a organisé ce mercredi matin 22 décembre 2021, dans les locaux du COM, la deuxième édition des « Journées du Procureur de Bouaké» avec pour thème « le partenariat dans la prise en charge du mineur infracteur ». Démarrées le mardi 21 décembre 2021, lesdites journées ont été marquées par une un tournoi de Gala organisé par LaBAP en présence des partenaires techniques et en présence des autorités judiciaires, administratives et pénitentiaires, les familles des mineurs et la presse.




Le procureur de la République près le tribunal de première instance de Bouaké, a invité les uns et les autres à participer à l'éducation des enfants. « Bouaké est une ville qui a eu la sagesse de subdiviser la prison civile en deux compartiments à savoir celle des grandes personnes et des enfants.


Ensemble, nous devons aider les enfants pour leur éducation. Je demande surtout aux parents de jouer également leur rôle. Les enfants désirent être en liberté, mais pour ce faire, il y a des conditions qui sont les suivantes: Prendre conscience de leurs actes, les regretter et demander pardon aux victimes. Ce centre n'est pas une prison comme l'on le prétend, mais un centre d'observation des mineurs. Nous les formons à faire les activités, à vivre en communauté. De plus, d'autres sont venus ne savant pas écrire, mais nous leur avons appris à écrire.» a indiqué Koné Braman, procureur de la République près le tribunal de première instance de Bouaké.




 

« Nous, c'est l'équipe éducative et nos pensionnaires, nos enfants à tous, la relève de demain et peut-être sait-on jamais des hauts cadres de l'administration, de grands artisans ou encore des géniteurs de sommités dans quelques domaines que ce soit pour l'honneur et la bonne renommée de notre pays, la Côte d'Ivoire (...) Et je suis convaincue que vous croyez autant que moi au changement positif de ces jeunes qui se sont un jour égarés (...) Le visage actuel du COM-B est la résultante de l'action conjuguée de chacun de vous et de l'équipe du COM-B...» a déclaré madame Kouassi né Kéhi Léa directrice du COM-B ajoutant que «pour l'année scolaire 2020-2021, sur six candidats au BEPC sortis du COM-B, quatre ont été admis...»




La patronne du COM-B n'a pas manqué de remercier tous les amis et partenaires du COM pour leur présence à ses côtés. Elle a en particulier salué le procureur Koné Braman pour l'immense intérêt qu'il porte à ces jeunes en difficulté.




Pour monsieur Djiévié Gautier, Assistant de Projet à L'ONG La Balle Aux Prisonniers « S'il y a lieu de faire à ce jour un bilan, cela consisterait à présenter les résultats du programme à travers les indicateurs quantitatifs. Ainsi, LaBAP se réjouit d'avoir pu réaliser toutes ses activités même s'il y a eu quelques brefs moments d’interruption due à la pandémie. Pour ce qui concerne le COM de Bouaké, nous avons pu réaliser cinq actions notamment dans le domaine du sport, l'alphabétisation, la cuniculture (l’élevage de lapin), la pâtisserie et enfin une prise en charge médicale à l'endroit des mineurs...»




Notons que La Balle aux Prisonniers (LaBAP), à l’instar de certaines organisations de la société civile, accompagne l’État ivoirien dans la mise en œuvre de cette politique nationale de protection qui repose sur la primauté de l’éducation. Fondée en 2016, et en action en Côte d’Ivoire depuis 2017, l’ONG LaBAP est une organisation de défense des droits humains qui a pour objet d’améliorer les conditions de vie des personnes incarcérées et de participer à leur réinsertion, principalement par la promotion du sport dans les lieux de détention et de toutes activités culturelles ou sociales.



 

LaBAP exécute depuis août 2019 des programmes éducatifs qui prennent en compte à la fois le bien-être physique et social de l’enfant par la pratique du sport tout en veillant à les préparer à leur sortie. Les pensionnaires du COM-B participent à ce programme à travers des activités sportives et des formations qualifiantes en pâtisserie et en cuniculture dans le Cadre du projet « Sport aux Centres d’Observation des mineurs de Bouaké au service de la Reinsertion » (SCORE). Ce projet a pour objectifs, non seulement de participer à la réinsertion sociale des mineur(e)s par la formation et l’accompagnement mais surtout créer une cohésion sociale par le sport entre d’une part les personnes incarcérées et d’autre part les pensionnaires des prisons et la société.




Au terme de cette journée, les pensionnaires qui ont terminé leur formation en pâtisserie au nombre de 6, ont reçu un diplôme et des kits d’aide à la réinsertion composés d’un mini four et une bouteille de gaz B12. Par ailleurs, 1 mineur a perçu un soutien pour l’élevage de lapin.




T.K.Emile, Bouaké


tkemile@koaci.com



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Trafic de drogue, le pays doit il être plus vigilant sur les profils des étrangers qui s'installent ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Mairie de Bouaké 2023, Béma Fofana peut il rivaliser avec Amadou Koné...
 
1343
Oui
28%  
 
3276
Non
69%  
 
116
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Lors d'une journée au COM de Bouaké, le procureur Koné Braman exhorte les parents à jouer leur rôle dans l'éducation des enfants
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter