Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :   Sansan Kambilé engage ses collaborateurs à la lutte plus efficace contre les mauvaises pratiques en milieu judiciaire à travers l'éradication des faux-frais de justice
 

Côte d'Ivoire : Sansan Kambilé engage ses collaborateurs à la lutte plus efficace contre les mauvaises pratiques en milieu judiciaire à travers l'éradication des faux-frais de justice

 
 
 
 4403 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 30 décembre 2021 - 13:57

Sansan Kambilé à la remise de clés de voiture ce mercredi à Abidjan (ph KOACI)




Sansan Kambilé, Garde des Sceaux, ministre de la Justice et des Droits l'Homme a remis dans la matinée du matériel roulant, informatique et bureautique, aux Chefs de Cour d'Appel d'Abidjan, Daloa, Bouaké et Korhogo et des Parquets généraux près lesdites Cours, à la salle des pas perdus du Palais de Justice d'Abidjan-Plateau.


Il a à l'occasion salué le fort investissement de l'ensemble des personnels des Juridictions et leur mobilisation sans faille, alors que leurs conditions de travail sont quelquefois rendues difficiles en raison de la vétusté ou de l'insuffisance du matériel mis à leur disposition.


Selon lui, l'Etat, a pris la pleine mesure des difficultés qu'ils rencontrent, essaie, à travers diverses actions, d'y apporter des solutions.


"Depuis 2011, la Côte d'Ivoire a entamé un processus de modernisation de la Justice, notamment par des réformes normatives, la réhabilitation et la construction de juridictions, de centres de formation et de maisons d'arrêt. Ce programme de réforme permettra, à terme, à l'Etat ivoirien de répondre avec efficacité aux défis du développement de la Côte d'Ivoire, et surtout de permettre aux animateurs du système judiciaire de travailler dans des conditions optimales", a expliqué, le Garde des Sceaux.


Le matériel remis ce jour est composé de neuf (09) véhicules de type 4X4, de mobiliers de bureau et de matériel informatique d'une valeur de quatre cent trente-six millions (436 000 000) de francs CFA qui permettra d'assurer un meilleur contrôle de l'activité judiciaire sur toute l'étendue du ressort de compétence.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Conscient des efforts fournis par les magistrats et le personnel judiciaire dans l'accomplissement de leur mission, Jean Sansan Kambilé, reconnaît néanmoins que beaucoup reste à faire en vue d'améliorer la perception qu'ont les populations de la Justice.


 

"Cet effort supplémentaire nous incombe. C'est pourquoi, il nous appartient, en réponse aux actions de l'Etat en faveur de l'appareil judiciaire, d'affirmer par des actes, notre ferme engagement à œuvrer à la restauration de l'image de la Justice", a-t-il mentionné.


Le Garde des Sceaux a engagé ses collaborateurs à prendre les mesures nécessaires pour une lutte plus efficace contre les mauvaises pratiques en milieu judiciaire à travers l'éradication des faux-frais de justice. 


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Il leur a demandé d'afficher les coûts des actes judiciaires en des endroits accessibles à tous ainsi que de créer, au sein des Parquets, de services dédiés à la réception et au traitement diligent des plaintes et dénonciations se rapportant à la perception des faux-frais dans les juridictions nous permettront certainement d'y parvenir. 


"Je demande aux Chefs des Juridictions et surtout aux Chefs des Parquets près lesdites Juridictions d'être accessibles et à l'écoute des usagers du service public de la justice relativement aux mauvaises pratiques qui ont cours dans leurs juridictions. Notre oreille attentive aux préoccupations de nos usagers et notre intolérance vis-à-vis des auteurs des mauvaises pratiques, nous aideront assurément à changer l'image et la perception que les populations ont de leur Justice", a insisté, le ministre de la Justice.


Il a annoncé qu'il a institué, au sein de son Cabinet, des numéros verts qui permettront aux usagers de le signaler, à tout moment, les cas de mauvaises pratiques dont ils sont victimes dans les juridictions.


L'ancien magistrat a rassuré ses collaborateurs qu'il ne s'agît pas d'interférer dans la prise d'une décision de Justice, mais d'éviter que les usagers du service public de la Justice ne soient amenés à payer plus qu'ils ne doivent pour des actes de justice. 


"Dans les jours à venir, je vous ferai part de nouvelles dispositions à prendre en vue de renforcer la lutte contre ces mauvaises pratiques. J'engage donc tous les Chefs des Juridictions et des Parquets près lesdites Juridictions à mener une lutte sans merci contre les faux-frais et j'y veillerai personnellement", a poursuivi Jean Sansan Kambilé.


 

Il les a invités également à prendre des mesures idoines afin de rendre la Justice dans des délais raisonnables et à mettre en place des procédures destinées à réduire les délais de délivrance des actes, lorsque la loi ne l'a pas expressément prévu.


Convaincu que ces collaborateurs ne ménageront aucun effort pour accomplir, avec efficacité et diligence, leurs missions et satisfaire l'attente des populations en matière de protection de leurs droits.


"Ce matériel qui vous est remis aujourd'hui y contribuera certainement. Faites-en un bon usage".


Cliquez pour agrandir l'image  
 



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Violences de la présidentielle 2020, les responsables politiques doivent ils être jugés ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Jean-Louis Gasset nouvel entraineur des éléphants, bon choix?
 
959
Oui
22%  
 
3269
Non
74%  
 
169
Sans Avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Sansan Kambilé engage ses collaborateurs à la lutte plus efficace contre les mauvaises pratiques en milieu judiciaire à travers l'éradication des faux-frais de justice
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter