Burkina Faso Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Thomas Sankara tué avec des «munitions traceuses », selon des experts
 

Burkina Faso : Thomas Sankara tué avec des «munitions traceuses », selon des experts

 
 
 
 6085 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 13 janvier 2022 - 08:27



Le président Thomas Sankara, tué avec douze compagnons lors du coup d’état de 1987 et dont le procès ouvert depuis octobre se poursuit au tribunal militaire de Ouagadougou, a été fauché par des munitions traceuses ont conclu des experts. 


Appelé à la barre, le Pr Robert Soudré, expert en anatomie, a indiqué que sa mission consistait entre autres à déterminer les causes de la mort des 13 victimes, rechercher les projectiles ou balles d’armes à feu, trouver si ces projectiles existent sur les corps ou dans les tombes afin de procéder à des analyses balistiques, faire des tests ADN et faire des observations pouvant contribuer à la manifestation de la vérité.


Ainsi, de ces investigations, il ressort qu’ « il y avait beaucoup d’orifices d’entrée » quand on observe la tenue que portait le président Thomas Sankara, a-t-il expliqué. 


« Les projectiles retrouvés nous ont permis de conclure qu’il s’agit d’une mort violente ou mort criminelle », a dit l’expert .


 

 « Je dois préciser que les impacts de balles sur le corps du président Thomas Sankara sont au niveau du thorax. Il n’y avait pas d’impact au niveau des membres inférieurs », a indiqué le Pr Soudré.


« La tombe du président Thomas Sankara avait une profondeur de 45 centimètres. La dégradation des restes était importante. Dans aucune tombe, nous n’avons trouvé un ossement entier. Les effets d’habillement étaient bien conservés par contre, tout ce qui était biodégradable avait complètement disparu », a déclaré le Pr Soudré.


 « N’ayant pas pu trouver des projectiles sur certains corps, nous avons dit que la cause de la mort ne peut être déterminée. Nous avons dit cela par précaution de langage de notre discipline », a-t-il ajouté.


« Dans aucune tombe, nous n’avons trouvé un seul os long entier. La structure osseuse de la tête était devenue très friable », a-t-il assuré. 


Quant à l’expert en balistique, Dr Moussa Millogo, il a expliqué que trois types de munitions ont été utilisés dans l’assassinat de Thomas Sankara et de ses douze compagnons. 


 

« On a trouvé 3 types de munitions. Les 7.62 pouvant être tirés par les Kalachnikovs, les 7.62 pouvant être tirés par les HK G3 et les 9 millimètres tirés par les pistolets mitrailleurs », a-t-il précisé. 


« Les projectiles trouvés sur les restes des vêtements du président Thomas Sankara sont des munitions traceuses. Ce sont des balles, lorsqu’on tire, elles partent en feu. Au niveau des restes des vêtements que portait le président Thomas Sankara, il y avait des brûlures », a expliqué l’expert en balistique. 



Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Les 49 militaires écroués en pleine médiation et après les explications de l'Onu, la junte malienne perd-elle la raison ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: La grève des acteurs des points de vente de mobile money est-elle rais...
 
3109
Oui
48%  
 
3177
Non
49%  
 
224
Sans Avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Burkina Faso : Thomas Sankara tué avec des «munitions traceuses », selon des experts
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
aze
Le bal des immortels.
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter