Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Simone Gbagbo et des organisations politiques et de la société civile proposent la rédaction et l'adoption d'une nouvelle constitution
 

Côte d'Ivoire : Simone Gbagbo et des organisations politiques et de la société civile proposent la rédaction et l'adoption d'une nouvelle constitution

 
 
 
 5156 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 19 janvier 2022 - 15:23

Simone Gbagbo ce mercredi à Cocody (Ph KOACI)


Simone Gbagbo, ancienne première dame ivoirienne a animé ce mercredi 19 janvier 2022 un point presse à sa résidence à Cocody, comme sur place constaté par KOACI.


Lors de ce rendez-vous avec la presse, l'ancienne députée d'Abobo soutenue par le Parti Ivoirien des Travailleurs ( P.I.T.), l'Alliance Ivoirienne pour la République et la Démocratie (A.I.R.D.), I'Union des Socio-Démocrates (U.S.D.), le Parti Communiste Révolutionnaire de Côte d'Ivoire (P.C.R.C.I.), le Parti Ivoirien du Peuple (P.I.P.), Pour la Côte d'Ivoire (P.C.I.) et Alternative Citoyenne Ivoirienne (A.C.I.) a fait un tour de l'actualité ivoirienne.


Ainsi au nom de ces groupements politiques et de la société civile, Simone Gbagbo a insisté sur leur participation au dialogue politique.


Pour eux, la nécessité de donner au dialogue politique son caractère inclusif en associant toutes les forces vives de la nation devrait guider les initiateurs de ce dialogue à savoir le Gouvernement ivoirien.


Simone Gbagbo et son groupe proposent de ce fait la création d'un comité d'organisation et de suivi et évaluation du dialogue politique.


Ces deux comités auront des rôles bien spécifiques, a-t-elle précisé.


La nécessité de faire le bilan des dialogues précédents pour éviter les éventuels échecs à venir devrait également guider les initiateurs de ce dialogue, a tenu à insister Simone Gbagbo.


Au cours de ce point presse, Simone Gbagbo a pointé du doigt l'environnement sécuritaire qui découle de la trop grande insécurité aux frontières de la Côte d'Ivoire, les conflits fonciers, le déguerpissements montrent bien que la question foncière au Pays est un problème d'intérêt 'national.


 

Pour elle, tous ces problèmes aussi graves nécessitent la participation de tous au dialogue politique.


Elle a proposé de ce fait, la rédaction et l'adoption d'une nouvelle constitution. Pour elle, il est impérieux de se doter d'une autre constitution étant donné que la dernière adoptée est à la base de mésententes. 


Simone Gbagbo a aussi dit que l'élaboration d'un système électoral consensuel est importante pour garantir des processus électoraux transparents. 


La commission électorale indépendante (CEI) doit être revue selon Simone Gbagbo


" La révision du code électoral après un audit de la liste électorale après un nouveau découpage des circonscriptions est nécessaire ", a affirmé Simone Gbagbo.


L'ancienne première dame a fait savoir que le défis de la réconciliation nationale nécessite des décisions courageuses à savoir la prise d'une loi d'amnistie générale.


Simone Gbagbo a dévoilé ses propositions pour une réconciliation bien réussie en Côte d'Ivoire.


Cette réconciliation estime-t-elle passe la rétrocession des biens confisqués et le retour sécurisé des exilés. 


Enfin Simone Gbagbo a fait savoir qu'il faut que la cinquième phase du dialogue politique soit totalement inclusif et consensuel. 


 

Jean Chresus, Abidjan 








 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Simone Gbagbo et des organisations politiques et de la société civile proposent la rédaction et l'adoption d'une nouvelle constitution
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter