Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  9e Assemblée générale de l'AISCCUF, la question de l'endettement public des États membres au centre des debats
 

Côte d'Ivoire : 9e Assemblée générale de l'AISCCUF, la question de l'endettement public des États membres au centre des debats

 
 
 
 3526 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 31 janvier 2022 - 16:29

Ouattara et les membres de l’AISCCUF ce lundi à Abidjan (Ph) 



Le Président de la République, Alassane Ouattara, s’est entretenu, ce lundi 31 janvier 2022, avec les membres de l'Association des Institutions Supérieures de Contrôle ayant en Commun l'Usage du Français (AISCCUF), présents à Abidjan dans le cadre de la 9e Assemblée Générale de leur Association, indique une note de la présidence ivoirienne.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Le Chef de l’Etat a souligné l’importance de la Cour des Comptes dans la gouvernance des États et la nécessité pour cette Institution d’avoir un regard objectif sur la gestion des budgets, a-t-on relevé.


La Représentante du Secrétaire Général de l’AISCCUF, Anastasia ILINE, a, pour sa part, indiqué que la 9e Assemblée Générale de leur Association sera l’occasion pour les participants de travailler sur des enjeux d’intérêt commun, notamment la manière d’adapter les méthodes et les missions de contrôle de la dette publique et la prise en compte des objectifs du développement durable.


La 9ᵉ Assemblée Générale de l’AISCCUF se tient ce mardi 1er février à Abidjan. La IXᵉ Assemblée générale de l’AISCCUF se tiendra les 31 janvier et 1er février prochains en Côte d’Ivoire sous la présidence de Monsieur Kanvaly Diomandé, Président de la Cour des comptes de Côte d'Ivoire.


L’AISCCUF réunit les Institutions supérieures de contrôle des finances publiques ayant en commun l’usage du Français. Créée à Paris le 22 septembre 1994, elle réunit aujourd’hui 39 Institutions supérieures de contrôle parmi lesquels quatre observateurs permanents. Elle tient tous les trois ans son assemblée générale afin de dresser un bilan de l’ensemble des actions de coopération entreprises durant le mandat et de définir la future feuille de route de l’association.


Sous le haut Patronage du Président de la République de Côte d’Ivoire ou de son représentant, plus de 75 participants représentants 25 pays seront accueillis à Abidjan durant ces deux jours, selon un format hybride en raison du contexte sanitaire. L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) sera également présente lors de cette IXᵉ Assemblée générale, qui sera l’occasion de dresser le bilan des trois dernières années dont le mandat se termine et de permettre à l’ensemble des membres d’échanger sur la dynamique à impulser pour la suite.


À l’ordre du jour de cette Assemblée générale sont d’ores et déjà inscrits deux tables rondes autour des enjeux du contrôle de la dette publique et du contrôle de la mise en œuvre des objectifs de développement durable (ODD), la présentation du bilan moral de l’association lors du mandat écoulé, le vote et l’installation du futur Bureau, ainsi que la présentation d’un rapport de bonnes pratiques relatif à la formulation et au suivi des recommandations des Institutions supérieures de contrôle.



La question de l'endettement public des États membres au centre des débats


 

L'assemblée générale de l'AISCCUF se réunit tous les trois ans sur convocation du Bureau. Après la 8ᵉ édition qui s'est tenue du 21 au 22 novembre 2018 à Niamey au Niger, Abidjan abrite la 9ᵉ édition du 31 janvier au 1er février 2022.


La cérémonie d'ouverture de cette rencontre a été présidée par Patrick Achi Premier ministre, Chef du Gouvernement. Il a à l'occasion reconnu la grande expérience professionnelle, l'engagement au service de son institution et du peuple ivoirien du Président de la Cour des comptes de Côte d'Ivoire, Président de l'AISCCUF, car elles constituent des atouts qui permettent à la Cour des comptes de Côte d'Ivoire de soutenir le Gouvernement dans les actions entreprises dans les domaines de la promotion de la bonne gouvernance, de la gestion du secteur public, la transparence dans la gestion des affaires publiques, la lutte contre le gaspillage, le détournement des biens publics dont l'importance n'a cessé à juste titre d'être rappelée par le Président de la République et figure parmi les trois objectifs prioritaires pour l'année 2022.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Le Premier ministre a également félicité, Kanvaly Diomandé pour l'organisation de cette rencontre qui pourra par la qualité des échanges formuler des propositions institutionnelles innovantes pouvant contribuer au renforcement des pratiques de la démocratie, des droits et des libertés dans l'espace francophone.


L'AISCCUF qui comptait 18 membres à sa création le 22 septembre 1994 a réussi à élargir fortement sa communauté dont les 43 acteurs actuels, trouvent concrètement et amplement le bien fondé de ses objectifs et de sa mission.


Patrick Achi a assuré que la Côte d'Ivoire accorde un intérêt absolument stratégique au renforcement de la bonne gouvernance levier essentiel de l'accélération du développement du pays et de la transformation de son économie au cours de la prochaine décennie, en développant grâce à un Etat stratège le tissu industriel diversifié puissant.


Il a souligné que sans administration efficace, transparente utilisant rationnellement et pertinemment la richesse nationale produite, sans administration dotée de la probité la plus grande, sans administration attentive, véritable allié du secteur privé, des entrepreneurs dans leur développement, cette vision ne pourra se réaliser à la pleine mesure des ambitions et celles du peuple ivoirien.


Il a enfin souhaité que l'approche ouverte et fructueuse de l'AISCCUF soit pour longtemps, le cadre de fonctionnement et d'ambition des Institutions supérieures de Contrôle ayant en commun l'usage du français.


Les chefs des Institutions supérieures de Contrôle se rencontrent à Abidjan durant 48 heures pour échanger sur les bonnes pratiques et traiter les problèmes de gouvernance qui se posent.


 

Kanvaly Diomandé, Président l'AISCCUF et président de la Cour des comptes de Côte d'Ivoire a reconnu que l'Association a des défis majeurs à réaliser par ces temps de COVID.


« Nous nous concertons pour voir quels sont les meilleurs moyens de lutte pour la bonne gestion des finances publiques pendant cette période », a-t-il ajouté.


Deux tables rondes meubleront cette 9ᵉ Assemblée générale. Il s'agit des enjeux de l'endettement public, parce que selon le Président, les membres se sont rendus compte qu'après l'initiative des Pays pauvres les plus endettés (PPTE), la plupart des pays ont vu leur dette effacée, mais l'endettement tel qu'il apparaît commence à devenir préoccupant pour certains.


« Les institutions supérieures ont choisi de se saisir de la question et de surveiller de près l'endettement public des États membres », a indiqué, M. Diomandé.


La deuxième table s'articulera autour de la mise en œuvre des Objectifs du développement durable (ODD), car les Nations-Unies ont demandé aux institutions supérieures de Contrôle de suivre leur mise en œuvre dans leur pays respectif.


Pierre Moscovici, Secrétaire général de l'AISCCUF et Premier président de la Cour des comptes de France intervenant par visioconférence a affirmé que le fonctionnement des institutions a été affecté en raison de la pandémie de la COVID-19.


Selon lui, les cours de comptes doivent être à la hauteur des attentes des populations. Il demande aux dirigeants d'éviter le gaspillage, car le bon usage des derniers publics est important.


Le Premier Président de la cour des comptes de France a annoncé que l'AISCCUF va promouvoir la carrière féminine et a enfin salué le renforcement de la coopération entre les institutions malgré la pandémie de COVID-19.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : 9e Assemblée générale de l'AISCCUF, la question de l'endettement public des États membres au centre des debats
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter