Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Après l'assassinat d'un Libanais sur l'axe Man-Biankouma, les précisions sur cette attaque
 

Côte d'Ivoire : Après l'assassinat d'un Libanais sur l'axe Man-Biankouma, les précisions sur cette attaque

 
 
 
 5760 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 04 février 2022 - 09:42

Réunion convoquée par le préfet de police à Man (Ph KOACI)



Depuis l’ouverture de la campagne café cacao pour la période 2021-2022, ce sont environ 200 millions de francs qui ont été emportés dans les braquages et les abus de confiances.


En effet, le samedi 29 janvier 2022, Adnan Makki, un Libanais, opérateur économique opérant dans la filière café - cacao a été tué par des coupeurs de route ont encore frappé à Man sur l’axe Man-Biankouma près du village de Gueupleu à environ 9 kilomètres de la ville. 


L'un des malfrats a été gravement blessé lors de cette attaque et 25 millions de Francs emportés. 


Quelques jours après ce drame, le chauffeur du libanais a expliqué les circonstances de cette attaque aux autorités policières.


 

 « Selon le chauffeur du véhicule du Libanais, ils sont venus faire un retrait de 25 millions à Man. Et ils rentraient sur Biankouma. À environ 9 kilomètres à quelques encablures du pont sur la rivière Ko, trois individus armés de Kalachnikov sont sortis des broussailles, leur intiment l’ordre de s’arrêter. Le chauffeur qui n’a pas voulu obéir a tenté renverser ces individus-là avec sa voiture, ce qui lui a couté une sortie de route sur plus d’une dizaine de mètres dans la broussaille du côté gauche. À sa grande surprise deux individus sont venus leur intimé l’ordre de sortir du véhicule et de se coucher par terre. Ce qu’ils ont accepté, mais le ressortissant libanais a refusé d’obéir et a tenté de sortir sur la route, c’est ainsi que les bandits ont ouvert le feu à sa direction. Makki Adnan est mortellement atteint et s’est écroulé en perdant une bonne quantité de sang. Les malfrats ont pris les 25 millions de francs dans la voiture et ont pris la fuite », a expliqué le Commissaire divisionnaire Ouattara Brahima, préfet de police de Man lors d'une réunion qu'il a convoqué le mercredi 2 février 2022.


Au cours de cette réunion où tous les acteurs de la chaîne de la filière ont été convoqués en vue de trouver une solution durable face à la recrudescence des braquages dans ce secteur, l'officier de police a fait savoir que celui qui a été percuté et grièvement blessé a été transporté au CHR de Man pour des soins.


Face à la récurrence des attaques dans la région, tous les acteurs de la chaine de la filière notamment les opérateurs, les banquiers, les responsables de société coopérative et de syndicats ainsi que les sociétés de transfert de Fond ont été associés à cette réunion.


Le préfet de police a indiqué les recommandations qui ont été faites depuis 2018 dans le but d’assainir le milieu et sécuriser les revenus des opérateurs et des producteurs.


 

 « Aujourd’hui on ne peut pas transporter 25 millions, 50 millions derrière une moto. Il faut solliciter les services adaptés pour le faire. Mais surtout assainir le milieu. Parce que comme on le dit, le vert est dans le fruit. Nous savons que tout part de la maison, tout part des structures des coopératives et autres. C’est là qu’il y a des taupes, des personnes qui malheureusement mettent les bandits sur les traces d'autres personnes de la même filière. Donc il faut assainir aussi ce milieu-là. Les banques ont déjà pris leurs dispositions, comment effectuer les paiements des chèques avec célérité. Pour notre part, nous faisons l’effort d’être sur les axes, on fait l’effort d’assainir les devants des banques, mais tant que nous n’avons pas de synergie d’action avec les opérateurs économiques, notre effort sera vain », a-t-il affirmé.


Enfin, au cours de cette réunion, il a été décidé que toutes les parties puissent jouer pleinement leur part de responsabilité dans la sécurisation des fonds, des revenus des producteurs et les aider à éviter les braquages et les abus de confiance qui gangrènent le milieu.



Jean Chresus, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Route de Grand Bassam, preférez vous payer 1500 et prendre l'autoroute pour gagner du temps ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Evasion à la MACA, le ministre de la justice a-t-il eu raison de limo...
 
3217
Oui
79%  
 
747
Non
18%  
 
122
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Après l'assassinat d'un Libanais sur l'axe Man-Biankouma, les précisions sur cette attaque
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter