Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Bouaké, un médecin tabassé par le parent d'un patient, l'affaire déclenche une grève au CHU
 

Côte d'Ivoire : Bouaké, un médecin tabassé par le parent d'un patient, l'affaire déclenche une grève au CHU

 
 
 
 7242 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 9 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 07 février 2022 - 09:55

grève des médecins au CHU de Bouaké (Ph KOACI)


Le parent d'un patient a tabassé un médecin au Centre hospitalier et universitaire (CHU) de Bouaké, apprend KOACI de sources concordantes.


L'agression de l'homme en blouse blanche a déclenché la colère de ses collègues.


En effet, selon les témoignages recueillis, le parent d'un aurait tabassé le vendredi 4 février 2022 un médecin au CHU de Bouaké.


Pour exprimer leur solidarité à leur collègue molesté, les médecins du CHU de Bouaké ont protesté.


 

Des faits, il ressort qu'un professeur de chirurgie du CHU de Bouaké a reçu plusieurs coups-de-poing au visage de la part d'un parent d'un patient en colère.


La gravité de ces faits a poussé l'ensemble du corps médical de la zone de Bouaké à entrer en grève pour dénoncer de tels agissements.


Jean Chresus, Abidjan


 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo qui se fait enrôler sur la liste électorale, provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Le pouvoir se plante-t-il en misant sur Blé Goudé ?
 
2120
Oui
60%  
 
1264
Non
36%  
 
138
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Bouaké, un médecin tabassé par le parent d'un patient, l'affaire déclenche une grève au CHU
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter