Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Secoué par la grève des enseignants, Biya multiplie les gestes d'apaisement
 

Cameroun : Secoué par la grève des enseignants, Biya multiplie les gestes d'apaisement

 
 
 
 3349 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 10 mars 2022 - 05:48

Des élèves manifestent en soutien aux enseignants (ph)


Autorisation de déblocage de 2,7 milliards FCFA. Paiement express du complément salarial des enseignants titulaires ou non. Apurement ses dettes. Paiement échelonné des rappels. 


Mise à jour des avancements et reclassements.


Le président Camerounais multiplie les gestes d'apaisement pour un retour rapide à la normale dans les établissements scolaires du secondaire.


Le régime de Yaoundé va-t-il enfin céder aux revendications des enseignants ?


Dès le début de leur mouvement d'humeur, les enseignants avaient prévenu : Ils iront jusqu'au bout de leurs revendications.


 Au départ, le régime de Yaoundé a fait la sourde oreille. 


Trois semaines plus tard, la grève des enseignants s'est généralisée et touche quasiment tout le pays. 


Les enseignants ont choisi la méthode douce à travers l'opération #CraieMorte.


Ils ont coupé ainsi le pied à la répression violente de la police dans un pays où toute manifestation est considérée comme une tentative de déstabilisation des institutions et violemment réprimée.


 

Moins de 48 heures après avoir autorisé le déblocage de 2,7 milliards FCFA pour le paiement d'arriérés, le chef d'État Camerounais instruit ce 9 mars une batterie de mesures.


Au plan financier, le président Biya demande à son ministre des Finances: de procéder au paiement à partir du mois de mars 2022, du complément salarial mensuel à verser aux enseignants ( titulaires ou non du décret d'intégration) qui ne perçoivent actuellement que les 2/3 de leurs salaires.


Il instruit le paiement de l'indemnité de logement aux enseignants qui n'en perçoivent pas.


De procéder ensuite à l'apurement des rappels des indemnités de logement. 


Et enfin, de procéder au paiement échelonné des avancements et reclassements des enseignants.


Au plan administratif, Biya demande aux administrations concernées de systématiser les dossiers d'intégration des enseignants avant la fin de leur formation.


Il demande également, de traiter en urgence les dossiers d'intégration et de mettre en œuvre toutes les mesures concourant à la dématérialisation et à la simplification des procédures.


Et, enfin, de poursuivre le dialogue avec les syndicats.


Écran de fumée ?


S'agit-il d'un écran de fumée ou un réel signe de normalisation ?


 

Au Cameroun, les grèves d'enseignants n'ont pas toujours eu autant de gestes d'apaisement du pouvoir.


Cette fois, Biya a cédé à la totalité des revendications des enseignants.


Le mouvement d'humeur illimité baptisé "On a Trop Supporté" (OTS), entamé par les enseignants Camerounais le 21 février 2022, amplifié par les réseaux sociaux est très largement suivi.


Pour l'heure, rien ne laisse entrevoir la fin du mouvement d'humeur alors que pointent dans quelques semaines les examens et concours de fin d'année.



Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun


-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo qui se fait enrôler sur la liste électorale, provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Le pouvoir se plante-t-il en misant sur Blé Goudé ?
 
2120
Oui
60%  
 
1264
Non
36%  
 
138
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Cameroun : Secoué par la grève des enseignants, Biya multiplie les gestes d'apaisement
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
Et les camerounais donnent des leçons a tout le monde vraiment ou est ce maudit franklin gnamacoudji vient ici blakoro
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
BAHEFOUE
L'actualité au Cameroun m'intéresse car j'ai passé deux ans à Douala dans le cadre de la modernisation du transport des produits pétroliers. Ce pays m'a beaucoup marqué. Pourquoi avoir attendu tour ce temps pour sacrifier l'enseignement socle du développement de la nation. Un audit doit être fait pour situer les responsabilités dans cette chaîne de carrière des enseignants. Vraiment plus jamais ça après la mise en oeuvre des instructions. Que l'enseignant retrouve sa dignité pour sortir de la précarité. Pour la gouverne de nos pays soyons proactifs et ouverts au dialogue franc.
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
ah bon BAHEFOUE tu veux faire un Audit lol si c'était en RCI tu dirais de suite c'est ADO comme c'est étrange? sachant le nombre de décennie de biya lol !!
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter