Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Décret relatif à  la réglementation du Transport, la condition qui « fâche » les acteurs des VTC
 

Côte d'Ivoire : Décret relatif à la réglementation du Transport, la condition qui « fâche » les acteurs des VTC

 
 
 
 7062 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 30 mars 2022 - 09:11

Malgré les assurances du Ministère des Transports, les acteurs des Véhicules de Transports avec Chauffeurs (VTC) ne cessent d’exprimer leurs préoccupations, après la prise du décret du 15 décembre 2021 par le Gouvernement, pour réglementer le secteur du transport urbain.


Pour rappel, ce texte stipule que, toute entreprise de transport exécutant un service de transport par VTC doit avoir des véhicules automobiles répondant à des conditions. Il s’agit notamment d’avoir un nombre de places de quatre à neuf personnes, y compris celle du conducteur ; des véhicules âgés, au moment de son utilisation pour réaliser l'activité de VTC, de cinq ans maximum à compter de sa première mise en circulation ; et d’avoir un moteur d'une puissance nette supérieure ou égale à 84 kilowatts ou 114 chevaux. Cette condition ne s'applique pas aux véhicules automobiles hybrides et électriques, précise-t-on.


Mais pour les acteurs du VTC, ce décret élimine de fait 90% de l’actuel parc automobile en Côte d'Ivoire et d’expliquer : « Le VTC, c’est minimum 40 000 emplois directs. Quand on regarde le texte tel qu’il est présenté aujourd'hui, il n’est pas du tout applicable. On nous demande d’avoir des véhicules de 114 chevaux, qui, sur le parc auprès des concessionnaires, commencent à partir de 14 millions de FCFA. »


 

Selon les acteurs des VTC, aucun investisseur ne mettra 14 millions FCFA pour acheter un véhicule.


Ils souhaitent que certains points de ce décret  qui n’est pas forcément mauvais, doivent être améliorés afin que toutes les parties aient pour leur compte.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Route de Grand Bassam, preférez vous payer 1000 et prendre l'autoroute pour gagner du temps ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Evasion à la MACA, le ministre de la justice a-t-il eu raison de limo...
 
3217
Oui
79%  
 
747
Non
18%  
 
122
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Décret relatif à la réglementation du Transport, la condition qui « fâche » les acteurs des VTC
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Sangys
Lorsqu'on sollicite les services d'un VTC c'est pour avoir droit à un certain confort. S'il faut commander un VTC et se retrouver dans une voiture coincée que le vent me emporter à tout moment, ce n'est pas la peine. Et je comprends pas quelque chose, ils veulent faire du transport mais ils ne veulent pas être transporteurs !!! c'est vraiment compliqué. C'est comme si on autorisait aux simples boutiquiers de vendre les médicaments pharmaceutiques ! pour faire tout métier il y a des conditions à remplir. La preuve les immeubles qui ne cessent de s'écrouler, pourquoi parce que fait par des débrouillards.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Mesmin Konin
Des bougres quand la loi a ete annoncee se sont tournes vers Yango et autres n ayant rien compris. Si prompt a supporter tout et n importe quoi. Yango est un entremetteur, une application. Il faut une loi specifique pour les entremetteurs sinon actuellement c est 20 millions de caution et des impots sur le revenu. Nos taxis compteurs doivent apprendre a faire avec la competition. Mr Amadou Kone (l un des rares comme les humbles Diawara et Marietou Kone dans ce groupe de griots-bon-a-rien, remarquez ils ne passent pas leur temps a encenser le chef de l etat) est une personne avisee, serieuse qui sait ce qu il fait. faudra lui donner du temps
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter