Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Un violent orage endommage le bâtiment abritant l'aérogare de l'Aéroport international d'Odienné
 

Côte d'Ivoire : Un violent orage endommage le bâtiment abritant l'aérogare de l'Aéroport international d'Odienné

 
 
 
 4786 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 01 avril 2022 - 16:48

L’aéroport d’Odienné après l’orage (DR) 




Un violent orage a causé d’importants dégâts sur le site de l’Aéroport International Lamine Diabaté d’Odienné au Nord du pays, apprend KOACI d’une note de la société d'exploitation et de développement aéroportuaire, aéronautique et météorologue (SODEXAM).


 Cet incident s’est produit dans la nuit du jeudi 31 mars au vendredi 1er avril 2022, précise-t-on. 


Selon la SODEXAM, cet orage, d’une intensité de rafales atteignant au maximum 75 km/h, survient à la suite d’une série d’orages survenus les 21, 22, 23 et 25 mars et celui survenu dans la nuit du lundi 27 au lundi 28 Mars 2022.


 

Il a endommagé le bâtiment abritant l’aérogare et certaines installations aux alentours. Heureusement, aucune perte en vie humaine n’est à déplorer.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Les équipes de la SODEXAM ont annoncé être à pied d’œuvre en vue d’assurer la continuité des services et le fonctionnement normal de l’aéroport d’Odienné qui reste ouvert à la circulation.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Un violent orage endommage le bâtiment abritant l'aérogare de l'Aéroport international d'Odienné
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter