Togo Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo-Gabon :  Adhésion au bloc anglophone Commonwealth, réactions
 

Togo-Gabon : Adhésion au bloc anglophone Commonwealth, réactions

 
 
 
 2946 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 26 juin 2022 - 14:14

Les Présidents Faure Gnassingbé et Ali Bongo (ph)


Le Togo et le Gabon, deux pays francophones de l’Afrique, ont rejoint le Commonwealth, composé de 54nations dont la plupart faisaient partie d'anciennes colonies britanniques. Le Commonwealth compte désormais 56 nations.


L’adhésion de ces deux pays francophones au bloc anglophone a été annoncée le samedi 25 juin 2022 par le Commonwealth à l’issue du sommet de l’organisation qui s’est tenu à Kigali au Rwanda. Ces deux pays nouveaux membres rejoignent le Commonwealth après plus d'une décennie après le Rwanda en 2009. L 'Afrique avec ses nouvelles adhésions porte à 19 membres, et forme le plus gros contingent des pays du Commonwealth.


Réactions


La Secrétaire générale du Commonwealth, Patricia Scotland, s’est félicitée de l’adhésion des deux nouveaux pays membres à l’organisation en ces termes « Je suis ravie de confirmer que le Commonwealth que Sa Majesté a servi avec un tel dévouement passera de 54 à 56 nations, alors que nous accueillons aujourd'hui les Républiques togolaise et gabonaise dans notre famille ».


Pour sa part, le Président togolais, Faure Gnassingbé, dans un tweet remercié les États membres du Commonwealth pour l’acceptation de la candidature de son pays et ajouté que « l’adhésion du Togo à cette grande famille est une évolution que nous avons souhaitée dans une perspective de renforcement de la coopération entre États et du brassage des peuples ».


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 


De son côté, le Président Ali Bongo du Gabon a estimé dans une publication sur Twitter qu’après 62 ans après l'Indépendance, le Gabon s'apprête à ouvrir un nouveau chapitre de son Histoire. Il a renchérit que « de nombreuses opportunités s'offrent à nous sur le plan économique, diplomatique et culturel ».


Pour le Premier ministre britannique, Boris Johnson, l’intérêt des de nouveaux membres ont pour l’organisation est la preuve que cette dernière se porte bien.


Opportunités dans le Commonwealth


La décision du Togo de rejoindre le Commonwealth l'aidera à développer des liens plus étroits avec les pays anglophones, ouvrant de nouveaux horizons en dehors de la sphère d'influence de la France en Afrique de l'Ouest, a déclaré le ministre togolais des Affaires étrangères, Robert Dussey.


L'adhésion au Commonwealth offre de nouveaux marchés d'exportation, un financement pour des projets de développement et des opportunités pour les citoyens togolais d'apprendre l'anglais et d'accéder à de nouvelles ressources éducatives et culturelles.


 

Le 26e sommet des Chefs de Gouvernement du Commonwealth (CHOGM) à Kigali, au Rwanda a été marqué par l’entrée du Togo et du Gabon en marge de la polémique autour du partenariat migratoire du Rwanda et du Royaume-Uni. Le Commonwealth est un marché de plus de deux milliards de consommateurs. L 'Afrique, avec dix-neuf membres, forme le plus gros contingent des pays du Commonwealth. Le Rwanda y a adhéré en 2009 en tant que le 54e membrue.


Dans le contexte généralisé de mutations géopolitiques, après l’adhésion des deux pays francophones africains au Commonwealth, il n’est pas certains Etats anglophones remettent en question leur rattachement au Commonwealth.


Mensah,   

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Les 49 militaires écroués en pleine médiation et après les explications de l'Onu, la junte malienne perd-elle la raison ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: La grève des acteurs des points de vente de mobile money est-elle rais...
 
3109
Oui
48%  
 
3177
Non
49%  
 
224
Sans Avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Togo-Gabon : Adhésion au bloc anglophone Commonwealth, réactions
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Pourfendeur
Qui a dit que chien mange pas chien ? Chien mange chien, bien même ! Après le coup de p*te de l'Amérique à la France sur l'affaire des sous-marins Australiens, maintenant les pays du pré-carré qui se sauvent vers le giron britannique. Quand donc la France va-t-elle se réveiller et réaliser que son influence mondiale se réduit aujourd'hui à RIEN ? Et pourtant, faut voir son kpakpatoya dans le dossier ukrainien. Elle finira là-bas aussi comme comme le dindon de la farce, les anglo-saxons retombant toujours sur leurs pattes, et pensant comme Koffi Gombo : "no pitié in bizness".
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter