Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : En colère, des victimes des effondrements à Abidjan projettent des actions sur le Palais de justice
 

Côte d'Ivoire : En colère, des victimes des effondrements à Abidjan projettent des actions sur le Palais de justice

 
 
 
 2850 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 06 juillet 2022 - 11:29

Issiaka Diaby et les responsables des victimes des effondrements de Cocody Angré et Treichville (Ph KOACI)




Des victimes des effondrements de Treichville et de Cocody Angré se sente oubliés après le drame qu'ils ont vécu. Aimond Williams, du collectif des victimes de l’effondrement de Cocody Angré et Olivier Kipré, président des victimes de l’effondrement d’un immeuble de Treichville, étaient face à la presse hier mardi 5 juillet 2022 pour exprimer leur amertume.


En présence d'Issiaka Diaby du président du Collectif des victimes de Côte d’Ivoire (CVCI), ceux qui affirment avoir été rangés aux oubliettes par les autorités ont animé une conférence de presse à la mairie de Yopougon, comme sur place constaté par KOACI.


Aimond Williams et Olivier Tapé ont au nom des victimes des effondrements d'Angré et de Treichville exprimé la douleur qu'il ressente face à la perte de leurs proches et de leur bien.


 

Ils affirment que depuis que ce drame est survenu, la justice ne semble pas lever le petit doigt et les fait tourner en bourrique.


N'ayant plus d'autres solutions et devant cette situation embarrassante pour eux, les victimes des effondrements de Treichville et d'Angré ont décidé de se faire entendre.


« Si les choses ne se règlent pas dans l’immédiat, on le dit de façon ferme, nous allons prendre nos tentes pour séjourner devant la justice. Certainement le palais de la justice qui sera notre lieu d’habitation. Il faut que les choses changent », a fait savoir Aimond William, qui a perdu sa fille au cours de l’effondrement de l’immeuble à Angré.


« Ce sont des gens qu’on ne doit pas dorloter. Le droit est fait pour protéger la population. Mais on ne doit pas négocier avec ces types de personnes. Ils mettent la vie des gens en péril, l’argent ne doit pas être leur objectif principal lorsqu’ils font des constructions. Dans les maisons dans lesquelles ils dorment, ils y mettent du sérieux, mais pour construire les bâtiments et les mettre en location, ils ne mettent pas du sérieux parce que, pour eux, la vie humaine ne leur dit rien » a ajouté Aimond Williams.


Olivier Kipré, au nom des victimes de l’immeuble de Treichville a dénoncé le fait qu'ils soient mis aux oubliettes après le drame qu'ils ont subi.


« Bien vrai que quelle que soit l’aide financière que les gens viendront nous donner, cela ne nous ramènera pas nos parents ainsi que tout ce que les gens ont perdus, mais au moins, ça sera une marque de compassions, mais jusque-là, nous sommes dans le vide. On a l’impression que nous ne sommes pas aussi de la Côte d’Ivoire. Jusque-là, c’est le silence total au palais de la justice.

« Bien vrai que quelle que soit l’aide financière que les gens viendront nous donner, cela ne nous ramènera pas nos parents ainsi que tout ce que les gens ont perdus, mais au moins, ça sera une marque de compassions, mais jusque-là, nous sommes dans le vide. Mais on ne sait rien. », a martelé Olivier Kipré.

Jean Chrésus, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-France : BNP qui se retire de la Bicici en la faveur d'entreprises d'Etat, vers une fuite des clients ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Mali : Faure Gnassingbé de mèche avec la junte militaire ?
 
1232
Oui
37%  
 
1938
Non
59%  
 
129
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : En colère, des victimes des effondrements à Abidjan projettent des actions sur le Palais de justice
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
aze
Nous sommes incapable de rendre justice. Il faut toujours ridiculiser les gens. Vraiment bonobo land.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre