Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Après les accusations gravissimes de Bamako, la réaction d'Abidjan est plus que jamais attendue par l'opinion
 

Côte d'Ivoire : Après les accusations gravissimes de Bamako, la réaction d'Abidjan est plus que jamais attendue par l'opinion

 
 
 
 19591 Vues
 
  7 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 12 juillet 2022 - 11:03

Les Généraux Apalo Touré, Lassina Doumbia et le Ministre Téné Birahima (Ph) 


Un véritable revirement dans l’affaire de la présence des 49 milliaires ivoiriens sur le territoire Malien.


Dans un communiqué lu lundi sur la télévision publique Malienne (ORTM) , le porte-parole du gouvernement malien de transition, le colonel Abdoulaye Maïga a annoncé à la télévision nationale que ces soldats se « trouvaient illégalement sur le territoire national du Mali (...) en possession d'armes et de munitions de guerre, sans ordre de mission ni autorisation ».


Pour le gouvernement malien, l'objectif des soldats ivoiriens était « de briser la dynamique de la Refondation et de la sécurisation du Mali, ainsi que du retour à l'ordre constitutionnel ». 


 

« Le gouvernement de transition a décidé de transmettre ce dossier aux autorités judiciaires compétentes », a-t-il ajouté. En somme, il a qualifié les soldats ivoiriens de mercenaires.


Silencieuses depuis le déclenchement de cette affaire qui comporte beaucoup de zones d’ombres, la réaction des autorités ivoiriennes, notamment celle du Ministre de la Défense, Téné Birahima Ouattara ou le chef d’Etat-major, le Général, Lassina Doumbia, est plus que jamais attendue afin d’éclairer la lanterne de l’opinion nationale et internationale.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  7 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Après les accusations gravissimes de Bamako, la réaction d'Abidjan est plus que jamais attendue par l'opinion
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
@Marius
Ah ! On est assis par terre, on attend ooh!!! Une affaire rocambolesque où nos militaires sont traités de mercenaires là, il faut qu'on nous explique.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
pbizmut
Ah Mr le journaliste vous n'avez pas entendu la réponse des autorités ivoiriennes dans le communiqué ? Elles ne reconnaissent pas les "mercenaires" ivoiriens et disent n'être au courant de rien. Voilà çà qui est la ohhhh... Pouatate !!!
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
pbizmut
@jordanchiot... Ils sont enfermés dans un camp de gendarmes va les libérer... Plaihantin !!!!
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
BenMar87
Quelle situation honteuse
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Maek
Que le coté ivoirien montre le Fax envoyé aux maliens pour les informer de l'arrivée des soldats ainsi que le Fax retour mentionant l'approbation des maliens. C est tres simple. Armée française n'est plus au Mali ohhh , c'est Wagner Russe. Les mercenaires seront envoyés en prison ???
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
salut @pbizmut et ta bande de rigolo vous pensez que les soldat ivoiriens sont assez bete comme vos miliciens pour aller a l'aéroport de bamako avec des armes , alors qu'ils peuvent passer par la frontières terrestre par le nord de la RCI meme avec des chars sans que BAMAKO le sache !!mais comme vous etes haineux et betes comme vos pieds sales puants vous vous masturbez le poid chiche qui fait office de cerveau !!on va donc attendre là suite vous y'a pas de doute c'est la stupidité au jour le jour qui vous va ..attendons donc la suite
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Waiiiiii !! PhD en déstabilisation et coup d'état, à l'image du vieillard de la nouvelle génération,, est versé dans la lugubre et puante case verte sans fenêtre. Les aboiements de @jordi-chiot sont vraiment révélateurs. Loll
 
 il y a 2 mois
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter