Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Démission de Franck Anderson du PPA-CI pour le RHDP, Marie Odette tire la sonnette d'alarme « faisons attention, nos dirigeants doivent savoir faire la part des choses »
 

Côte d'Ivoire : Démission de Franck Anderson du PPA-CI pour le RHDP, Marie Odette tire la sonnette d'alarme « faisons attention, nos dirigeants doivent savoir faire la part des choses »

 
 
 
 12501 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 14 juillet 2022 - 08:39

Marie Odette Lorougnon



Le départ de Franck Anderson Kouassi du Parti des Peuples Africains – Côte d’Ivoire (PPA-CI) est une grosse perte pour le Parti de Gbagbo.


Ils sont nombreux, ces cadres du PPA-CI à confier discrètement que cette décision de Franck Anderson Kouassi de quitter le Parti de Gbagbo pour rejoindre le RHDP, Parti au pouvoir, est une lourde perte pour l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo.


En-tout-cas, la vice-présidente du PPA-CI, Marie Odette Lorougnon n’a pas voulu cacher cette perte.


Dans une note publiée sous fond d’interpellation des cadres du PPA-CI, l’ancienne députée d’Attécoubé n’a pas manqué de dire ses vérités.


 

Ayant lu selon elle, les arguments de Franck Anderson Kouassi, mais surtout la réaction spontanée de son Parti le PPA-CI, Marie Odette Lorougnon a invité ses camarades du Parti de Gbagbo à faire très attention.


Pour elle, ils sont nombreux, les camarades qui souffrent certainement en silence au sein du PPA-CI.


« Je voudrais dire ici qu'il faut que nous fassions très attention dans la gestion et l'approche des camarades du Parti qui souffrent certainement en silence. Franck Anderson Kouassi n'est pas n'importe qui au PPA-CI donc ce départ pour le RDR doit nous interpeller en tant que dirigeants et membres du Parti. Chaque élément du Parti est très important et utile, il ne faut donc pas que les batailles de positionnement nous fassent perdre de vue l'essentiel et cet essentiel, c'est l'édification d'un PPA-CI fort, dynamique et victorieux pour les défis futurs et chaque militante et chaque militant doit avoir sa place. Et pour cela, nos dirigeants doivent savoir faire la part des choses. », a fait savoir Marie Odette Lorougnon dans son appel.


Elle interpelle certains cadres du PPA-CI habitués au salon de Gbagbo à ne pas faire la bagarre à d’autres cadres qui veulent exposer ou expliquer leurs préoccupations.


 

« Il ne faut pas voir seulement les conséquences, il faut chercher à comprendre le pourquoi ? Nous devons être à l'écoute des militantes et militants, et même chercher à comprendre et analyser le changement de comportement d'un militant ou d'un cadre du Parti, l'écouter et l'apaiser. Il faut que certains cadres habitués au salon du Président évitent de faire barrage à d'autres cadres qui veulent exposer ou expliquer leurs préoccupations au Président Laurent GBAGBO, Président du Parti. », a martelé l’ancienne première responsable des femmes du Parti de Gbagbo.


« N'oublions pas que nous avons de nombreux concurrents qui sont sortis de nos entrailles, qui s'organisent et qui cherchent aujourd'hui à nous anéantir, alors faisons très attention et ayons du respect les uns pour les autres. », fera-t-elle savoir pour terminer.



Jean Chrésus, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Mali : Kandia Camara (min aff etrangères) et Adama Tounkara (médiateur) aux abonnés absents, rien d'étonnant ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Insultes des autorités maliennes, dans une autre époque le pouvoir au...
 
2120
Oui
61%  
 
1268
Non
36%  
 
113
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Démission de Franck Anderson du PPA-CI pour le RHDP, Marie Odette tire la sonnette d'alarme « faisons attention, nos dirigeants doivent savoir faire la part des choses »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Okapi
Où sont Marius et Cie ? Voilà que Mme Marie Odette vient de confirmer ce que nous dénonçons chaque jour dans ce fameux parti, un "sous-ensemble", dixit Blé : l'anarchie, le désordre, la course effrénée au positionnement (tout en écrasant les autres), le culte de personnalité, etc. Oh, oui, le départ de Franck Anderson est un coup dur, une grosse perte pour ce parti sous-ensemble. Un homme de grande valeur comme lui ne pouvait continuer à subir indéfiniment ce qui se passe là-bas. Et quand il décide de partir, vous osez encore le critiquer, banaliser le départ. Pitoyable tout simplement. Et quand Gbagbo ne sera plus là, ce fameux parti ne sera plus que l'ombre de lui-même; ce sera l'éclatement.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ziegler
Bientôt on accusera cette dame d'avoir faim. Les gens refusent de voir la poutre qui a tendance à crever leurs deux yeux.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
-Moi, je ne connais pas le fonctionnement réel de ce nouveau parti (PPA-CI, qui a besoin de se construire) mais une remarque s'impose. J'ai des doutes sur la sincérité de l'engagement (en terme de vision) de ce FAK. Quelqu'un qui quitte le PPA-CI pour aller au RHDP, intrigue par son choix. -Je ne dis pas que ce qui est dénoncé n'est pas fondé, mais c'est quand même GROS de quitter un parti qui se dit panafricaniste, et atterrir dans un RHDP qui fait des choix pour maintenir la CI et l'Afrique en esclavage. Deux exemples suffisent : 1) Dramane (avec son RHDP) a saboté la monnaie ouest africains en créant l'ECO Macron-Dramane. Un AFFI (FPI enveloppe vide) a voté pour un tel sabotage. D'ailleurs, cette question du fcfa doit être posée clairement aux différents leaders politiques Ivoiriens pour savoir qui est pour le développement et la souveraineté de l'Afrique ? Je souhaiterais qu'on pose explicitement cette question aux différents acteurs influents de la vie vie politique Ivoirienne, et vous verrez ceux qui vont balbutier et ceux qui vont répondre clairement. Demander à Dramane, à Bédié, à Gbagbo, à M. Koulibaly, à SORO, à AFFI, à Blé, à Simone, et j'en passe. Cette question à elle seule, est un concentré de beaucoup de nos problèmes. Si un homme ou une femme politique n'a pas compris le problème de la monnaie, il ou elle n'a rien à faire au sommet de l'état. 2) Le problème des bases militaires en Afrique. Voilà une autre question stratégique qui permet de saisir les vraies orientations politiques d'un homme ou d'une femme qui aspire à diriger un pays comme le nôtre (convoité par des puissances impérialistes). Sinon, tout le reste n'est que de l'enfantillage et des querelles sans grande importance. -Je voudrais terminer en disant à Mme Lorougnon, qu'un expert comptable très compétent techniquement, peut être en même temps dangereux dans son métier d'expert s'il est malhonnête. Faire de la politique, c'est faire des choix moraux, éthiques, philosophiques, sociétaux, etc.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter