Afrique Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Afrique : Les Etats-Unis envisageraient-ils de sanctionner les pays de l'UA qui coopèrent avec la Russie ?
 

Afrique : Les Etats-Unis envisageraient-ils de sanctionner les pays de l'UA qui coopèrent avec la Russie ?

 
 
 
 3871 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 29 juillet 2022 - 14:57

17 pays africains se sont abstenus de se prononcer en faveur des Etats Unis et les pays occidentaux sur la crise Ukrainienne.


Cela pourra-t-elle avoir des conséquences sur les relations avec les pays africains ? 


L’analyse avec le politologue Malien Moussa Koné dans une note transmise à KOACI semble être au parfum des décisions que le Sénat Américain contre les pays africains « rebelles ».


Sa déclaration...


Le Sénat américain, la Chambre haute du Parlement des Etats-Unis, a entamé, il y a quelques mois, l’examen du projet de loi relatif à la lutte contre les activités dites « malveillantes » de la Russie en Afrique (Countering Malign Russian Activities in Africa Act).



Le texte qui a été adopté par la Chambre des représentants, le 27 avril 2022,, à une écrasante majorité de 419 voix contre 9, définit ces activités comme étant celles qui « sapent les objectifs et les intérêts des Etats-Unis ». Il est dorénavant certain qu’elle sera adoptée par le Sénat et bientôt mise en application. Une fois entrée en vigueur, cette loi exigera du Secrétaire d’État américain d’élaborer une stratégie décrivant les efforts des Etats-Unis d’Amérique pour contrer l'influence et les activités dites « malveillantes » de la Fédération de Russie et des pays africains qui entretiennent des relations avec le pays dirigé par Vladimir Poutine.  


Ce projet de loi définit les activités qualifiées de malveillantes par Etats-Unis d’Amérique au sens large comme étant celles qui « mettent à mal les objectifs et les intérêts des États-Unis ». Le Secrétaire d’État devra surveiller les actions du gouvernement russe et les entités lui étant proches, notamment les sociétés militaires privées - Wagner étant clairement dans le collimateur — et les oligarques. Le gouvernement américain voudrait contrer ces activités, notamment par le biais des programmes américains d’aide extérieure. Il devrait « demander des comptes à la Fédération de Russie et aux gouvernements africains, ainsi qu’à leurs représentants, qui sont complices de ces influences et activités malveillantes ».


 

Le projet de loi a été présenté au Congrès le 31 mars 2022 et constitue clairement une réponse à l’invasion de l’Ukraine par la Russie le 24 février dernier Plusieurs autres lois contre la Russie – dont une exhortant l’administration américaine à rassembler des preuves de crimes de guerre commis par la Russie en Ukraine – ont été présentées à peu près au même moment. Les États-Unis soutiennent que le projet de loi vise l’Afrique parce que c’est là que la Russie est la plus active. Le démocrate new-yorkais Gregory Meeks, président de la Commission des affaires étrangères de la Chambre des représentants, a affirmé que ce projet de loi était conçu de façon à contrecarrer les efforts du président russe Vladimir Poutine visant à « piller, manipuler et exploiter les ressources dans certaines parties de l’Afrique dans le but d’échapper aux sanctions et de mettre à mal les intérêts des États-Unis », et à financer la guerre en Ukraine.


Meeks a également présenté ce projet de loi comme un soutien à l’Afrique, destiné à protéger « tous les innocents qui ont été victimes des mercenaires et des agents de Poutine, accusés de manière plausible de violations flagrantes des droits de l’homme en Afrique, notamment en République centrafricaine et au Mali ». Or, c’est précisément en République centrafricaine (RCA) et au Mali que Wagner a été  accusé de commettre des violations des droits de l’homme pour soutenir des gouvernements que ne soutiennent pas les Etats-Unis et les occidentaux , et contrecarrer les intérêts de l’occident.


En vérité, les Etats-Unis font tout cela pour leurs intérêts. Ils ne le font pas pour aider les populations africaines. Ils ne soucient aucunement des intérêts des pays africains et des populations du continent. N’est-ce pas les Etats-Unis, la France et l’OTAN qui ont bombardé la Libye et détruit ce pays pour tuer Mouammar Kadhafi et faire main basse sur le pétrole ? N’est-ce pas cette destruction de la Libye qui a répandu le terrorisme et les groupes djihadistes en Afrique, au sud du Sahara ? Jusqu’à ce jour les Etats-Unis et les occidentaux n’ont pas pu vaincre le terrorisme en Afrique et les populations du continent en souffrent, au Mali, au Niger, au Burkina Faso, etc.


Les Etats-Unis veulent à travers cette loi contre la Russie en Afrique menacer la souveraineté des pays africains. Empêcher les pays africains de coopérer avec les pays de leur choix notamment avec la Russie. Déjà que la Chine est fortement présente au plan économique en Afrique et que l’Inde lui a emboité le pas, l’arrivée en force de la Russie au niveau de la coopération économique et militaire sur le continent inquiète grandement les Etats-Unis et ses alliés occidentaux. Alors les Etats-Unis veulent prendre prétexte de la guerre en Ukraine pour couper toute coopération économique, commerciale et militaire entre la Russie et l’Afrique. Pour atteindre leur objectif, ils menacent le maillon le plus faible de la chaîne qui est l’ensemble des pays africains.



Autre raison, certains gouvernements africains soupçonnent qu’il ne s’agit pas uniquement de protéger les « États fragiles d’Afrique », comme le disent les Américains, mais qu’autre chose se joue.


 

« Pourquoi cibler l’Afrique ? » a demandé un haut responsable d’un gouvernement africain. « Ils sont manifestement mécontents de la façon dont tant de pays africains ont voté à l’Assemblée générale et de leur position relativement non alignée face à la guerre en Ukraine » Il est vrai que, par rapport à d’autres régions, un plus grand nombre d’États africains n’ont pas soutenu la résolution de l’Assemblée générale des Nations unies (ONU) du 3 mars 2022 qui a condamné « l’invasion » de la Russie contre l’Ukraine. 27 pays africains se sont prononcés en faveur de la résolution. Un seul (l’Érythrée) a voté contre, tandis que 17 se sont abstenus et que les autres pays africains étaient absents. Cela signifie-t-il que le nouveau projet de loi américain est conçu, du moins en partie, pour punir l’Afrique de son manque relatif de soutien à l’effort des États-Unis pour punir la Russie ? Assurément.


Au moment où l’Afrique est menacée par la famine à cause du blé russe et ukrainien qui est inaccessible ainsi qu’à cause de l’engrais russe qui l’est également, le projet de loi américaine contre les pays africains commerçant avec la Russie va exacerber la crise alimentaire sur le continent. En voulant mettre l’embargo sur les investissements russes en direction de l’Afrique, les Etats-Unis montrent clairement que ce n’est ni le bien-être des populations africaines ni le développement du continent qui les préoccupent mais plutôt empêcher toute concurrence face à l’occident en Afrique.


Les Etats-Unis et les pays occidentaux veulent être les seuls en Afrique pour contrôler les ressources économiques et de du sous-sol ainsi qu’avoir une coopération militaire avec les pays africains et avoir des bases militaires sur le continent. Les Etats-Unis s’attaque aujourd’hui au concurrent russe, demain, ce sera assurément la Chine puis l’Inde etc.



L’idée d’une Afrique souveraine et indépendante suscite une peur-panique chez les occidentaux qui ont peur de perdre leurs places qu’ils estiment acquises indéfiniment et sans aucune concurrence. C’est ce qui explique, en vérité, l’attitude des Etats-Unis, le porte-flambeau des pays occidentaux.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Résolution de la crise des soldats au Mali, la stratégie d'Alassane Ouattara vous paraît-elle bonne ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Revirement de situation, après Amon Tanoh et Mabri Toikeuse place au...
 
2133
Oui
39%  
 
3227
Non
59%  
 
154
Sans Avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Afrique : Les Etats-Unis envisageraient-ils de sanctionner les pays de l'UA qui coopèrent avec la Russie ?
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
KOACI INFO
ok
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
Le monde est un tissu de mensonges, et l'actualité les plus grands sketchs. Quand des populations s'abonnent à des chaînes télé qui leurs mentent. Quelle expression pour designer cet acte ? Ohhhh TOUT EST FAUX.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter