Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Après la signature de la trêve sociale, Achi annonce un arrêté pour instituer des Comités de Dialogue sectoriels dans les ministères
 

Côte d'Ivoire : Après la signature de la trêve sociale, Achi annonce un arrêté pour instituer des Comités de Dialogue sectoriels dans les ministères

 
 
 
 7607 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 08 août 2022 - 16:33

Achi ce lundi à Abidjan


C'est désormais chose faite. Une trêve sociale d'une durée de 5 ans engage le Gouvernement et les organisations syndicales de la Côte d'Ivoire. La signature des accords a eu lieu aujourd'hui en présence de Jérôme-Patrick Achi. Cette trêve sociale prend fin le 17 août 2027 à compter de la date du jour.


Les décisions arrêtées par le chef de l'Etat au terme des négociations avec les organisations syndicales sont, entre autres, L'adoption du nouveau statut général de la Fonction Publique (SGFP), l'extension du bénéfice de l'indemnité contributive au logement à l'ensemble des fonctionnaires et agents de l'État qui n'en bénéficiaient pas, la revalorisation de 20 000 FCFA/mois, de l'indemnité contributive au logement pour l'ensemble des fonctionnaires et agents de l'État. Cette indemnité était restée inchangée depuis 1993 pour les fonctionnaires civils, la revalorisation de l'indemnité mensuelle de transport restée inchangée depuis 2008, passant : de 7 000 FCFA à 20 000 FCFA, pour les Fonctionnaires et Agents de l'État qui résident dans le district d'Abidjan, de 7 000 FCFA à 15 000 FCFA pour les Fonctionnaires et Agents de l'État qui résident à Bouaké, de 5 000 FCFA à 15 000 FCFA pour les Fonctionnaires et Agents de l'État qui résident dans les autres chefs-lieux de région, de 5 000 FCFA à 10 000 FCFA pour les Fonctionnaires et Agents de l'État qui résident dans les autres villes.


La revalorisation, la première depuis 1960, de l'allocation familiale qui passe de 2 500 FCFA à 7 500 FCFA par mois et par enfant pour tous les fonctionnaires et agents de l'État ainsi que pour les retraités du secteur privé, l'instauration d'une prime spéciale annuelle, la PRIME ADO, payable chaque début du mois de janvier, à tous les fonctionnaires et agents de l'Etat et représentant 33%, c'est-à-dire le tiers, du salaire mensuel indiciaire de base du mois de décembre précédent.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Selon Jérôme-Patrick Achi, ces mesures, s'ajoutent à d'autres, dont notamment l'opérationnalisation du Comité Consultatif de la Fonction Publique, prévu dans le cadre du nouveau statut général de la Fonction Publique, au plus tard le 31 mars 2023.


Il a annoncé que s'agissant des revendications liées à la gouvernance, les ministres techniques ont été saisis pour les examiner au sein des comités sectoriels de dialogue social.


 

« En vue de consolider les acquis de ces négociations et d'approfondir le dialogue social dans les administrations. Il sera pris, dans les prochains jours, un arrêté pour instituer des Comités de Dialogue sectoriels dans tous les départements ministériels », a précisé, le Premier ministre.


Pour que chacun prenne conscience de ce moment historique et de l'ampleur de l'effort national que le Gouvernement consent, Patrick Achi a révélé que les mesures pour cette nouvelle trêve sociale 2022-2027, représentent environ 227 milliards FCFA par an.


« Ces importants efforts du Gouvernement représentent une moyenne globale de 15% d'augmentation, un niveau parmi les plus élevés dans la sous-région, comme dans le monde. D'ailleurs, pour certaines catégories, ces augmentations vont bien au-delà des 20% pour les niveaux de salaire les plus modestes, sans compter la Prime ADO payée en janvier à tous les fonctionnaires et Agents de l'État. Oui, l'engagement du Gouvernement vis-à-vis des fonctionnaires et agents de l'État, et de tous les travailleurs ivoiriens est clair, massif et inédit, dans un contexte mondial difficile », a-t-il expliqué.


Par ailleurs, conformément aux instructions du président de la République, le Premier ministre a assuré qu'il s'est rapproché du secteur privé, qui est déjà dans un processus de réflexion en vue de la revalorisation du SMIG, dont les conclusions devraient aboutir d'ici à la fin de l'année.


Il a réitéré que ces efforts financiers absolument considérables, consentis par le Chef de l'État, visent à renforcer les bases indispensables, tant humaines que productives, pour accélérer la transformation de notre économie.


 

En retour, le chef du Gouvernement attend des organisations syndicales ainsi que des fonctionnaires et agents de l'Etat, un engagement constant et absolu à respecter pleinement et entièrement la trêve sociale convenue, pour la stabilité sociale du pays et donc l'accélération de sa dynamique économique.


« Nous attendons également de vous, toutes et tous, que vous puissiez vous engager de toutes vos forces dans l'amélioration permanente de la performance de l'administration publique, pour atteindre un service toujours plus efficace de nos citoyens comme de nos entreprises et permettre à notre pays, la Côte d'Ivoire, de grandir encore plus vite, plus haut, plus loin « , a-t-il ajouté.

Le Premier soutient enfin que l'heureux aboutissement des discussions autorise toutes et tous, à croire toujours plus fort dans le potentiel et le destin du pays, dans la capacité de ses filles et de ses fils à construire, dans un parfait élan de labeur et d'ardeur, une grande Côte d'Ivoire Solidaire, au service de tous, pour le progrès de tous, pour la fierté de tous !


Car, par-delà même les revendications exposées et traitées, seul l'intérêt de la Nation a prédominé, et seul le patriotisme a parlé.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Mali : Kandia Camara (min aff etrangères) et Adama Tounkara (médiateur) aux abonnés absents, rien d'étonnant ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Insultes des autorités maliennes, dans une autre époque le pouvoir au...
 
2120
Oui
61%  
 
1268
Non
36%  
 
113
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Après la signature de la trêve sociale, Achi annonce un arrêté pour instituer des Comités de Dialogue sectoriels dans les ministères
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
mais que voulez vous les GVT dialogue avec tout le monde et repond concretement au attentes réalistes des ivoiriens , tout va pour le mieux dans notre pays cette nouvelle trève le prouve les ivoiriens sont résolument tournés vers le progres , voir avancer leur pays etcccccccc on laisse ceux qui sont justement au mali qui veut reculer la bas ils se reconnectront en tout cas nous on avance on est pas panafricacon qui paye des soldat russe mieux que des soldat africains mais laissons les sachant savoir la bas nous on avance pian !!!
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter