Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Infrastructure sanitaire et de formation, un hôpital général et un lycée professionnel d'un coût cumulé de 30 milliards FCFA, verront le jour à Gbéléban
 

Côte d'Ivoire : Infrastructure sanitaire et de formation, un hôpital général et un lycée professionnel d'un coût cumulé de 30 milliards FCFA, verront le jour à Gbéléban

 
 
 
 4361 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 09 août 2022 - 16:07

Patrick Achi à Gbéléban



Gbéléban, chef-lieu de département dans la région du Kabadougou à 70 kilomètres d'Odienné au nord de la Côte d'Ivoire, est en pleine transformation. Cette localité, située à la frontière de la Guinée verra en effet sortir de ses terres, dans exactement 48 mois, soit quatre ans, un hôpital général et un lycée professionnel d'un coût cumulé de 30 milliards de FCFA.


Les premiers coups de pioches de ces deux infrastructures majeures, consacrant le début des travaux, ont été donnés, ce mardi 09 août 2022, par le Premier ministre, chef du gouvernement, Patrick Achi, par ailleurs, fils de Gbéléban, car membre de la mutuelle de ladite ville. Il avait à ses côtés, les ministres Pierre Dimba N'Gou et Koffi N'Guessan, respectivement en charge de la Santé, de l'hygiène publique et de la couverture maladie universelle et de l'Enseignement technique, de la formation professionnelle et de l'apprentissage.  


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Un CHR d'un coût global de 14,6 milliards de FCFA.


Outre les infrastructures de base déjà existantes à Gbéleban, la commune dirigée par Sita Ouattara épouse Keita sera dotée dans 24 mois d'un hôpital général ultra moderne avec un plateau technique de dernière génération. Cet édifice hospitalier, d'un coût de 14,6 milliards de FCFA, comprendra, entre autres, un service de consultation, une salle d'accouchement, un service neo-natal, deux salles d'opération, une radiographie, un service pédiatrique, un service gynécologie, un laboratoire, un incinérateur et plusieurs autres services et équipements.


Bâti sur une superficie de 5 hectares, le futur hôpital général de Gbéléban, aura une capacité d'accueil de 60 lits.


Pour le premier ministre Patrick Achi, cet hôpital qui sera, selon lui, un joyau architectural, "vient s'ajouter aux autres infrastructures qui vont rendre encore plus belle la ville de Gbéléban."


 

Il a fait savoir aux populations du département de Gbéléban que désormais, c'est l'hôpital qui vient à elles.


" Cet hôpital permettra aux parents, notamment, de ne plus avoir à se déplacer sur de très longues distances pour se faire soigner. Dorénavant, c'est l'hôpital qui vient à vous", a déclaré Patrick Achi.


Le Premier ministre a en outre, annoncé que la construction de cette Infrastructure hospitalière, s'inscrit dans la dynamique du pool sanitaire qui sera mis en place dans la région du Kabadougou à travers le Centre Hospitalier Régional ( CHR) d'Odienné, l'équipement de 6 centres de santé et la réhabilitation et la construction de plusieurs autres dans cette région.


Pour sa part, le ministre Pierre Dimba N'Gou, s'est dit heureux de participer, aux côtés de Patrick Achi, à la pose de la première pierre de l'hôpital général de Gbéléban. Une action qui, selon lui, atteste du réseau de soins de qualité que le gouvernement est en train de mettre en place pour le plus grand bonheur des Ivoiriens.


Un lycée professionnel multifonction, d'un coût de plus de 16 milliards de FCFA


La ville de Gbéléban va également abriter, dans 24 mois, un lycée professionnel multifonctions. Il aura une capacité d'accueil de 300 apprenants. Dans ce lycée, seront enseignés les métiers de l'agriculture, l'élevage, la mécanique agricole et la mécanique moto. D'un montant de plus de 5 milliards, il sera construit sur une superficie de 5000 m2. " Ce lycée professionnel permettra aux jeunes d'évoluer dans la vie. Notre objectif, c'est que Gbéléban devienne le centre grenier de toute la Côte d'Ivoire. Quand je reviendrai la prochaine fois, ce sera pour voir les moissonneuses batteuses en train de moissonner. Ce lycée doit servir les jeunes", a-t-il indiqué. Patrick Achi à ce sujet, a déclaré que les constructeurs, après l'achèvement des travaux dudit lycée, vont rester pendant trois ans pour l'entretien de l'édifice, tout comme les formateurs chinois qui passeront quatre ans de plus à inculquer aux élèves les techniques culturales dans le domaine de la riziculture et autres.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Le ministre de l'Enseignement technique, de la formation professionnelle et de l'apprentissage, Koffi N'Guessan, dans son discours, a révélé que la pose de la première pierre du lycée professionnel de Gbéléban, est le début d'une série qui va se faire dans plusieurs localités du territoire national.

" Ce lycée accueillera aussi bien les jeunes de Gbéléban, mais aussi ceux du Mali et de la Guinée", a-t-il dit.


 

La réalisation de ces deux édifices a été confiée à une entreprise chinoise sous la supervision du bureau national d'études techniques et de développement (BNETD).


Il est bon de signaler que Gbéléban est la ville d'origine de feue Hadja Nabintou Cissé, la génitrice du chef de l'État Alassane Ouattara.


A ce jour, ce sont 73 milliards de FCFA qui ont été investis dans cette ville en termes d'infrastructures si l'on en croit Sita Ouattara, sa première magistrate.


La preuve de cet investissement, est le bitumage de l'axe Odienné-Gbéléban long de 70 kilomètres. Ce trajet, aujourd'hui, se fait en 45 minutes, là où les automobilistes, par le passé, y mettaient 4 heures d'horloge.


Fils de Gbéléban, Patrick Achi a invité les cadres à parler d'une seule et même voix.


" Si vous ne vous entendez pas, ce sera difficile de continuer l'œuvre de développement déjà enclenchée pour notre ville. On n'attrape pas un arbre avec un doigt, c'est avec les 5 doigts qu'on le fait. L'un sans l'autre, vous ne pouvez avancer", a-t-il conseillé.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Mali : Kandia Camara (min aff etrangères) et Adama Tounkara (médiateur) aux abonnés absents, rien d'étonnant ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Insultes des autorités maliennes, dans une autre époque le pouvoir au...
 
2120
Oui
61%  
 
1268
Non
36%  
 
113
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Infrastructure sanitaire et de formation, un hôpital général et un lycée professionnel d'un coût cumulé de 30 milliards FCFA, verront le jour à Gbéléban
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter