Côte d'Ivoire Culture
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : 2ᵉ édition du FESTIWEM, la création d'un musée technologique annoncé à Marcory pour évoquer et réinvoquer la culturalité Wê
 

Côte d'Ivoire : 2ᵉ édition du FESTIWEM, la création d'un musée technologique annoncé à Marcory pour évoquer et réinvoquer la culturalité Wê

 
 
 
 1201 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 14 août 2022 - 08:35




La 2ᵉ édition du Festival de Marcory (FESTIWEM) a ouvert ses portes, ce vendredi 12 août 2022, dans ladite commune, en présence de plusieurs personnalités et des cadres des régions du Guémon et du Cavally (ouest ivoirien).

Le commissaire général de ce festival, Olivier Yro, a annoncé que cette 2ᵉ édition devrait permettre la création d’un musée technologique .


« La culture et l’encrage ethnique est quelque chose de fabuleux. C’est une odyssée qui ne peut s’étendre en une seule édition. Nous sommes à la 2ᵉ édition. Avec vos prières mais aussi avec vos souhaits, votre énergie que vous déploierez, le FESTIWEM ira de l’avant. L’idée, c'est de créer un musée technologique pour évoquer et réinvoquer la culturalité , mais aussi la richesse de ce patrimoine culturel. Et pour nous, c'est un sacerdoce, c’est quelque chose qui s’inscrit dans la durabilité », a déclaré Olivier Yro.


Pour sa part, Marie Agathe Amoikon, 6è adjoint au maire de Marcory, a, au nom du 1er magistrat de cette commune, félicité et encouragé les organisateurs pour la mise en avant du riche patrimoine culturel .


Cette 2è édition, a-t-elle dit, va à n’en point douter, gagner en maturité au vu des préparatifs et des nombreuses prises de contact engagés, souhaitant également plein succès au FESTIWEM.


 

Koffi Marc, représentant la ministre de la Culture et de la Francophonie, a salué la tenue de ce festival ‘’qui rend palpable l’une des politiques actuelles de la ministre de la Culture et de la Francophonie, Françoise Remark, qui est de voir un grand festival naître dans chaque région dans notre pays. Le faisant, vous vous placez parmi les précurseurs en termes de prise en compte de cette politique’’.


« Ce festival semble être un instrument à saisir et entretenir pour le rendre pérenne vue que l’objectif fondamental de cette 2è édition est d’être le lien entre la jeunesse, les traditions et la culture du grand ouest, donnant ainsi une piste salutaire de réponse à l’épineuse problématique du déracinement et de la perte des valeurs sociales constatées à notre temps », a-t-elle ajouté.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Quant au haut patron de cette 2è édition, le ministre d’Etat Emile Constant Bombet, il a encouragé les organisateurs.


« Une telle cérémonie se passe de longs discours. Je suis venu, j’ai constaté, j’ai apprécié et je vous encourage. Continuez dans ce sens », a-t-il affirmé.


A noter également que cette première journée du Festival a été meublée de panels. Le premier panel animé par le Dr Félix Alain Tailly, Ingénieur culturel, s’est déroulé autour du thème : «La fête d’un centenaire en pays ». Il a fait savoir, au cours de sa présentation, que la célébration d’un centenaire est une institution importante du pays où dans un passé récent il y avait de nombreux centenaires.


« Pour remercier Dieu (Gnonsoa, en langue ) pour cette grâce qu’il faisait à notre communauté de garder les parents jusqu’à cet âge avancé, il a été institué cette célébration du centenaire », a-t-il raconté.


 

« La place de la musique dans la préservation de la culture Wè : le cas du masque Glah », tel était le thème du 2è panel présenté par Koné Bassirima, maitre-assistant au département des Arts, à l’Université Félix Houphouët Boigny de Cocody.


Kouadio Hyppolyte a, pour sa part, exposé sur le thème : « Tourisme culturel et développement communautaire, quel impact pour la cohésion sociale ».


Le FESTIWEM 2022 se tient du 12 au 14 août 2022 sous le thème ‘’Tradition et environnement’’ sur le terrain Konan Raphaël de Marcory-Sicogi et permettra de passer en revue l’art culinaire, l’art oratoire, les danses, les masques et bien d’autres richesses du patrimoine culturel .


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Mali : Kandia Camara (min aff etrangères) et Adama Tounkara (médiateur) aux abonnés absents, rien d'étonnant ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Insultes des autorités maliennes, dans une autre époque le pouvoir au...
 
2120
Oui
61%  
 
1268
Non
36%  
 
113
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : 2ᵉ édition du FESTIWEM, la création d'un musée technologique annoncé à Marcory pour évoquer et réinvoquer la culturalité Wê
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter