Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Affaire des soldats, en médiation à Bamako, Macky Sall brandit la « solidarité africaine » comme voie de solution
 

Côte d'Ivoire : Affaire des soldats, en médiation à Bamako, Macky Sall brandit la « solidarité africaine » comme voie de solution

 
 
 
 7469 Vues
 
  6 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 15 août 2022 - 20:40

Assimi Goïta et Macky Sall ce lundi à Bamako


Après le passage du Président togolais, ce fut au tour du sénégalais d'aller échanger avec les autorités de transition au Mali.


Depuis Bamako, au sortir de discussions avec Assimi Goïta, Macky Sall s'est voulu rassurant quant à l'issue de l'affaire des 49 militaires ivoiriens à travers la solidarité africaine.


"J'ai demandé (au président Goïta, ndlr) des facilités par rapport à ce contentieux avec les militaires ivoiriens dans le cadre d'une solidarité africaine, de trouver des solutions africaines", a annoncé depuis le palais de Koulouba devant la presse le président du Sénégal.


Macky Sall a, au côté de Goïta, salué la médiation de Faure Gnassingbé et informé que les autorités de la transition au Mali étaient disponibles pour dialoguer.


 

"Bien sûr, j'ai bien noté la disponibilité du Mali à dialoguer, nous allons poursuivre avec la Côte d'Ivoire également et je salue les efforts du président Faure Gnassingbé qui a travaillé pour une solution et je ne désespère pas qu'on y arrivera.", a expliqué le numéro un sénégalais.


Le 10 juillet dernier, à la surprise générale, 49 militaires ivoiriens qui effectuaient une relève en bonne et due forme étaient arrêtés dès leur arrivée à Bamako par un vol civil (Air Côte d'Ivoire, ndlr).


La raison serait liée à des "dysfonctionnements" assumés de l'Onu (Minusma, ndlr) qui le reconnaissait à travers une note verbale le 22 juillet dernier. Des ratés onusiens qui, malgré les clarifications et les médiations en cours, ont emmené, là encore contre toute attente, les 49 militaires ivoiriens à être placés hier sous mandat de dépôt par la justice malienne, sous couvert de raisons sécuritaires.


 

Une situation bien étrange qui interroge quant à la réelle motivation des autorités de transition au Mali dans cette affaire. Sont tour à tour évoqués le chantage politique et une possible stratégie pour entrer, directement ou indirectement, en conflit armé avec la Côte d'Ivoire.



Ak


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Mali : Kandia Camara (min aff etrangères) et Adama Tounkara (médiateur) aux abonnés absents, rien d'étonnant ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Insultes des autorités maliennes, dans une autre époque le pouvoir au...
 
2120
Oui
61%  
 
1268
Non
36%  
 
113
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  6 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Affaire des soldats, en médiation à Bamako, Macky Sall brandit la « solidarité africaine » comme voie de solution
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
ROKY
Dans ce dossier clair que les Maliens ont une stratégie, car aucun de leurs arguments ne tient, l'ONU a déjà tout expliqué. Ils cherchent quelque chose.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
k
@kkskof, quel zayé? La communauté internationale a demandé de l'aide à la Côte d'Ivoire pour une relève militaire au mali, la Côte d'Ivoire s'y est employée mais il a fallu plus de 10 jours pour que l'Onu reconnaisse qu'elle avait merdé dans la communication avec les autorités maliennes.
 
 il y a 1 mois
kkskof
Rocky, c'est vrai que les maliens ont tendance à surjouer mais reconnais avant tout que les ivoiriens ont "zayé". il faut revoir le film dès le départ et interroge toi pourquoi nos autorités ont zigzagué 2 jours durant avant de pondre un communiqué. ça cache quelque chose et cette chose c'est que un des notres a dealé avec une enetreprise privée et a utilisé et voulu uliliser encore nos militaires dans le cadre de ce deal privé. la vérité va sortir un jour. actuellement c'est une question de bras de fer et Dieu merci le bras de la Côte d'ivoire est plus fort donc quoiqu'il arrie nos militaires seront libérés
 
 il y a 1 mois
k
Les maliens savent qu'ils ont merdé maintenant ils font genre on va jusqu'au bout pour qu'on nous demande pardon et pour s'en sortir au mieux et en tentant de manipuler l'opinion via leurs méthodes russes avec la thèse genre de soldats ivoiriens venus en avion pour les attaquer. On se marre vraiment. Le cirque malien et sa clique de clowns, on se croirait de retour sous l'ère Gbagbo.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Adokaflai
C'est sous l'air gbagbo. Donc créez rébellion vous allez partir libérer vos mogos. C'est sur chérif Ousmane tu compte non, vous allez comprendre.
 
 il y a 1 mois
Adokaflai
Bande de gueulards rdr rhdp. Quand on est garçon, c'est ailleurs qu'on le prouve. Pas à la maison avec les membres de la famille. Bandecon.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter