Burkina Faso Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Les femmes et les enfants particulièrement pris pour cible lors de l'attaque ayant fait 35 morts
 

Burkina Faso : Les femmes et les enfants particulièrement pris pour cible lors de l'attaque ayant fait 35 morts

 
 
 
 1680 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 07 septembre 2022 - 19:10

Le général Simporé


Selon le ministre de la Défense, le général Barthélémy Simporé, les enfants et les femmes ont été particulièrement pris pour cible lors de l'attaque contre un convoi sur l'axe Djibo - Dori, faisant 35 morts et 37 blessés, lundi dernier. 


 « Dans le cadre des séries de convois sécurisés que les unités militaires, en l'occurrence le 14 Régiment inter armés de Djibo, organise régulièrement pour les populations, pour les ravitailler, pour les accompagner sur leurs besoins de déplacement, un convoi a quitté Djibo hier 6 septembre aux alentours de 8h », a rappelé le ministre Simporé 


Sur l'axe, a-t-il poursuivi, les forces de défense et de sécurité ont identifié et détruit un engin explosif improvisé autour de 12h.


Vers 14h, à hauteur du village de Mentao, un des véhicules du convoi a explosé sur une mine, un engin improvisé que les terroristes utilisent régulièrement pour attaquer les convois et les unités militaires en déplacement. 


Cet incident a fait 35 civils tués et 37 gravement blessés. 


 

 « Immédiatement, les unités militaires se sont déployées pour sécuriser la zone pour permettre de prendre en charge les nombreuses victimes. C'est ainsi que des hélicoptères de l'armée burkinabè et de la force Barkhane se sont déployés, en dépit d'une météo qui était un peu défavorable, pour évacuer les blessés sur des hôpitaux à Ouagadougou», a indiqué le ministre de la défense. 


Sur place, a-t-il expliqué, les unités militaires ont assisté les populations pour identifier les corps, et procéder à leur inhumation. 


Après avoir réussi à réaménager le pont, le convoi, de plusieurs véhicules, a poursuivi sa route après avoir passé la nuit et a pu atteindre Ouagadougou, sa destination, a indiqué le général Simporé. 


Selon les premières investigations, a-t-il déclaré, « on s'est rendu compte que l'incident a lieu avec un engin explosif télécommandé, donc qui a été actionné par les groupies armés terroristes qui étaient embusqués dans les environs et qui ont ciblé principalement et précisément ce véhicule, un car transportant essentiellement des femmes et des enfants ». 


 

Le car qui a sauté était le 91ᵉ véhicule du convoi, a indiqué le ministre burkinabè. 


 « Ils ont laissé passé les véhicules et ont ciblé celui transportant des femmes et des 'enfants », selon le général Simporé qui ajoute que « cela révèle la nature perfide, cynique des groupes armés terroristes ». 


« Cela nous amène à demande à notre nation, à la classe politique et aux droits de l'homme de condamner fermement ces actes », a-t-il conclu. 


Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Gbagbo dans la Mê, le PPA-CI joue-t-il la victimisation pour sa communication ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo qui se fait enrôler sur la liste électorale, provocati...
 
2258
Oui
39%  
 
3373
Non
58%  
 
143
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Burkina Faso : Les femmes et les enfants particulièrement pris pour cible lors de l'attaque ayant fait 35 morts
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter