Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Pour bénéficier d'une assurance décès de ses proches, un policier avec la complicité de 02 médecins « tuent » deux parents
 

Côte d'Ivoire : Pour bénéficier d'une assurance décès de ses proches, un policier avec la complicité de 02 médecins « tuent » deux parents

 
 
 
 8313 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 09 septembre 2022 - 11:07

KOACI apprend de sources sécuritaires qu'un sergent-chef a été mis aux arrêts pour escroquerie, tentative d’escroquerie, faux et usage de faux, faute contre l’honneur.


Ce qui ressort des faits, c'est que ce policier en service au district de Port-Bouët, a, courant 2017, sur conseil de son gestionnaire, souscrit pour une assurance décès dans une compagnie pour quatre membres de sa famille.


Derrière cet acte du sergent-chef se cachaient d'autres intentions.


Ainsi, en 2020, il décide de mettre son funeste plan à exécution. Au moyen de subterfuge dont lui seul a le secret, il réussit à tromper la vigilance des médecins et obtient de vrais faux certificats de décès en ‘’tuant’’ sa belle-mère et perçoit dix millions de francs CFA de cette compagnie.


Deux ans plus tard, soit en 2022, récidive et cette fois-ci en ‘’tuant’’ sa grande sœur afin de se voir remettre le même montant. 


 

Cette fois-ci, le sergent-chef sera pris la main dans le sac. Ayant informé la police économique, les responsables de la compagnie d’assurance l’invitent pour le retrait de son chèque et là, les policiers le confondent pour le mettre aux arrêts.


Ce sergent-chef a été déféré hier jeudi 8 septembre 2022 devant le parquet du Commissaire du Gouvernement. 


Transféré à la Maison d’Arrêt Militaire d’Abidjan pour escroquerie, tentative d’escroquerie, faux et usage de faux et faute contre l’honneur, le policier a été mis aux arrêts.


À la question de savoir comment les médecins ont-ils pu signer et délivrer des certificats de décès sans en faire le constat ‘’physique’’ eux-mêmes, le policier a répondu "je leur ai remis 50 000 FCFA chacun".


 

Quant aux deux médecins, ils seront déférés devant le parquet du Procureur de la République pour faux document et corruption.



Jean Chresus, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Pour bénéficier d'une assurance décès de ses proches, un policier avec la complicité de 02 médecins « tuent » deux parents
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Adokaflai
Chers Médecins, comment on peut vous défendre ! Signer un certificat de décès sans avoir vu le corps. Vraiment un dossier dur comme cailloux. Même l'ordre des médecins ne pourra rien y faire.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
On n'a pas encore atteint le fond des abysses ? Voici l'amour de l'argent. Moi, je n'en veux plus du fric.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
baryond
Voila ou ca conduit de vouloir vivre au dessus de se moyens
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Adokaflai
Un policier malhonnête. Dire que c'est eux qui nous contrôlent matin, midi et soir. Par respect pour leur tenue, on se laisse faire. Un ami m'a rapporté que après un contrôle de routine, le policier lui a dit que son permis de conduire catégorie B était périmé. Incroyable mais vrai. Le permis B est permanent. C'est eux qui ont trois ou quatre copines. Comment ils ne vont pas devenir voleur.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
Le monde marche de plus en plus sur la tête. On ne peut même plus faire confiance à certaine profession où on prête serment.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter