Côte d'Ivoire Santé
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Anyama, 100 fois plus contagieuse que le VIH/ SIDA, plus de 300 personnes dépistées à l'hépatite B à moindre coût
 

Côte d'Ivoire : Anyama, 100 fois plus contagieuse que le VIH/ SIDA, plus de 300 personnes dépistées à l'hépatite B à moindre coût

 
 
 
 3098 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 05 octobre 2022 - 10:15

Dépistage à Anyama



Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), les maladies chroniques sont des affections de longue durée qui en règle générale évoluent lentement. Elles sont responsables de 63% des décès et sont la toute première cause de mortalité dans le monde. Il s'agit autres de l'hypertension artérielle, de l'hépatite chronique.


Consciente de cette réalité, l'ONG Original holistic health care (O2HC) de santé axée sur l'aide aux personnes âgées et aux personnes atteintes de maladies chroniques, présidée par Fabrice Koffi a lancé une campagne de dépistage d'hépatite B à Anyama qui a débuté le 1er septembre 2022.


L'organisation a fait du porte-à-porte pour sensibiliser les populations et leur expliquer la maladie, en s'appuyant sur les méthodes de contamination et les mesures pour l'éviter.


 

Aujourd'hui au siège, les responsables ont procédé aux prélèvements pour ensuite faire les dépistages et les résultats seront rendus publics dans deux jours.


300 personnes se sont inscrites pendant la campagne. Certaines personnes qui ne sont pas inscrites ont pris part à cette séance de dépistage.


L'hépatite B est 100 fois plus contagieuse que le VIH/SIDA et peut se transmettre par la salive, le sang, lors de rapports sexuels ou même à la naissance. C'est une maladie asymptomatique, quand on l'a contracté, on ne sait pas jusqu'à ce qu'elle s'aggrave.


Selon Fabrice Koffi, la meilleure prévention est de se dépister et en cas contamination faire une prise en charge pour qu'elle ne s'aggrave pas.


« La prise en charge se fait sur six mois. Au bout de six mois, s'il n'y a pas d'amélioration, c'est une hépatite chronique et la prise en charge va durer plus longtemps. C'est une maladie virale qui se traite au cas par cas », a-t-il ajouté.


 

À l'issue de cette séance de dépistage, certains patients seront traités positifs et d'autres négatifs.


« Nous préparons une campagne de vaccination pour ceux qui seront testés négatifs, puisque l'hépatite B est une maladie qui peut finir via la vaccination. Avec trois doses, vous êtes immunisés à la maladie à vie. Les vaccinations vont démarrer courant novembre. Les vaccinations seront payantes, nous allons les organiser en collaboration avec l'Institut national de la santé publique qui gère les préventions en Côte d'Ivoire. Nous sommes en train de négocier pour que les coûts soient réduits pour les patients », explique le Président.

L'hépatite B est une maladie du foie provoquée par un virus, le VHB qui peut provoquer des infections chroniques et entraîne un risque important de décès par cirrhose ou cancer de foie pour les personnes exposées. En principe, l'opération de dépistage de l'hépatite B coûte 7000 FCFA, à Anyama le prix a été fixé à 1500 FCFA.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Anyama, 100 fois plus contagieuse que le VIH/ SIDA, plus de 300 personnes dépistées à l'hépatite B à moindre coût
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter