Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Recherché depuis deux ans, le présumé meurtrier d'un gendarme à Danané mis aux arrêts
 

Côte d'Ivoire : Recherché depuis deux ans, le présumé meurtrier d'un gendarme à Danané mis aux arrêts

 
 
 
 5522 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 12 octobre 2022 - 17:38

Le suspect (DR) 



En décembre 2020, le Maréchal Des Logis (MDL) Séa Guéï Stéphane en service à la Brigade de Gendarmerie de Danané (Ouest), a été retrouvé assassiné.


Une enquête a été ouverte et depuis deux ans, les éléments de la gendarmerie étaient à la recherche de l’assassin.


Les recherches ont enfin porté leurs fruits. Nous apprenons, de sources sécuritaires, que le dénommé Chérif, 49 ans, serait l’auteur du meurtre.


 

Il a été mis aux arrêts le dimanche 09 octobre 2022à Bouagleu, dans la sous-préfecture de Danané et avait en sa possession une arme de guerre de type AK (Ndrl voir photo).


Pour rappel, le gendarme a perdu la vie au cours d’une interpellation manquée au poste de contrôle de l’axe Danané-Guinée, le 28 décembre 2020, alors que les forces de sécurité au cours de son transfert à la brigade de gendarmerie suite à son interpellation survenue dans un contrôle de routine.


L’individu a réussi à s’emparer de l’arme du gendarme pour l’abattre, d’une balle à la poitrine, et blessant grièvement à la tête son collègue venu à son secours avant de se fondre dans la nature.


 

Selon d’autres sources, lors de l’interpellation du suspect, quatre autres personnes ont été également arrêtées, dont une dame de 60 ans.



Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : La Russie réussira-t-elle à manipuler les ivoiriens contre la France comme avec les burkinabé ou maliens ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Permis à point au 1er mars, bonne initiative ?
 
3317
Oui
60%  
 
2129
Non
38%  
 
118
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Recherché depuis deux ans, le présumé meurtrier d'un gendarme à Danané mis aux arrêts
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Rolandk
Toujours les mêmes barbares. Vivement la chute de Gaspard Dieudonné le sauteur de clôtures afin de gérer au calme ces animaux. Tampiri
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Rolandk
Kiokiokiokio! Ça c'est votre travail ça. C'est en cela qu'on vous reconnaît, les moutons. Faire passer le bourreau pour la victime. Ce gangster qui traîne derrière lui des coups d'état, rébellion, meurtres, assassinats, viols et toute sorte de laideur, c'est lui que tu tentes de présenter comme un agneau ? Mdr! Vas raconter ça à tes amis moutons. Gaspard Dieudonné, le vieux voyou, ce grand criminel qui crée le désordre partout et quand on veut l'attraper pour le mettre en prison, il commence à salir les clôtures des gens, c'est de lui que tu parles ? Gagaga! Hee sacrés moutons, vous n'êtes pas fatigués de mentir? Kiokiokiokio
 
 il y a 3 mois
Okapi
Oui, ADO a bel bien "sauté la clôture" pour se sauver de l'escadron de la mort (triste mémoire) du couple maudit et de leur bande de malfaiteurs. Quand tu utilises régulièrement cette expression, tu ne fais que confirmer le caractère violent du pouvoir FPI de très triste mémoire. Un pouvoir marqué par la violence sous toutes ses formes, merci. Oui, ADO a sauté la clôture pour ne pas subir le sort de Guéi, de sa femme et de ses proches. Béni de Dieu et protégé, Il a sauté la clôture pour sécuriser le pays, bien le gouverner et le développer; c'est une heureuse réalité, n'en déplaise à votre haine viscérale. Vous avez voulu l'assassiner, voilà qu'il vous a mis au pas. Vos bourreaux exécuteurs vont croupir en prison. Vive ADO !
 
 il y a 3 mois
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter