Côte d'Ivoire Société
 

Côte d'Ivoire : Treichville, piégés en plein racket, des policiers et leur commissaire placés en détention

 
 
 
 8239 Vues
 
  7 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 10 novembre 2022 - 20:33


Dans une vidéo devenue virale sur Internet, des policiers à l’intérieur de leur véhicule de commandement s’adonnaient à du racket sur des motocyclistes dans les rues de Treichville.


Sauf que ces agents des forces de l’ordre ne savaient pas qu’ils étaient filmés par leurs victimes du jour.


Selon des informations en notre possession, les faits se sont déroulés le lundi 7 novembre 2022. Dans cette vidéo, l’on apercevait clairement des agents de police dans leur véhicule de service en train d’intimer l’ordre à des propriétaires de motos dont les engins avaient été confisqués, fixer des prix pour que les propriétaires de ces engins puissent récupérer leurs motos.


C’est un propriétaire de moto qui filmait la scène qui a publié la vidéo devenue virale sur Internet.


 

De sources sécuritaires, KOACI apprend que le commissaire de police, chef de service du 4e arrondissement de police du district autonome d’Abidjan et les éléments qui ont été filmés ont été mis aux arrêts.


Ces policiers, filmés en train de racketter des motocyclistes, ont donc été mis aux arrêts ainsi que leur patron, le commissaire de police. Ils ont été mis aux arrêts pour des faits de corruption et violation de consignes.



Jean Chrésus, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Affaire d'arnaque dans le pesage, les activités de Côte d'Ivoire métrologie volontairement suspendues par une "mafia" ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Municipales 2023 au Plateau, Sawegnon peut il avoir des chances face...
 
1097
Oui
32%  
 
2220
Non
65%  
 
111
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  7 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Treichville, piégés en plein racket, des policiers et leur commissaire placés en détention
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Yessssssss... Félicitations... Toutes les mauvaises graines seront extirpées dans la nouvelle république...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Rolandk
L'argent de porc au four a tout gâté. Riz déni kassia à la MACA. Krkrkrkr
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
J invite tous les ivoiriens même dans les mairies partout où y'a des fonctionnaires qui gattent le travail de la majorité à faire de même filmez et mettez sur internet les saletés seront débusquée et isolée on vous.m donne bon véhicule pour allez bara vous gatez nom de votre équipe et de vos partenaires pas de pitié sentences exemplaires tu joues tu perds fini l irresponsabilité tu assumes
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
BAHEFOUE
Vraiment incroyable et inacceptable. Je ne suis pas entrain de critiquer notre gouvernement mais la partie visible de la corruption atteint une vitesse exponentielle et il y a lieu de trouver d'autres moyens de lutte. Oui le gouvernement a des structures de lutte comme la CONAC et autres au Cameroun mais qui n'empêchent pas de détourner des milliards par des bandits aux cols blancs. Cette vidéo est une preuve palpable. Que dire de ce qui est répandu chez nous des réseaux de vente des places dans les examens et concours . Vrai ou faux personne ne peut discuter cette preuve via la vidéo. Oui Madame le Ministre de la fonction publique essaie de mettre des balises, le Commissaire du gouvernement et la Haute autorité de bonne gouvernance se battent pour nous aider à vaincre ce fléau qui tue l'économie. Beaucoup d'argent circulent mais échappent à la caisse de l'État. Les grands secteurs de corruption sont connus chez nous. J'ai entendu une amie dire qu'elle a été affectée dans une zone plus juteuse en matière de protection des forêts. J'ai alors compris pourquoi beaucoup de jeunes sont devenus scieurs et orpailleurs clandestins sans craintes, ils ont leurs protégés. Aussi j'ai vu à guichet de transactions électroniques d'argent un agent certainement de contrôles routiers en tenue, verser plus de 500.000 F CFA en billets de 500f,1000F et 2000 F. Je croyais rêver mais non ,une semaine plus tard à l'entrée de Yopougon et dans une station de carburant une autre scène d'échange d'argent entre la responsable de la boutique et un agent en tenue. Vraiment les exemples sont légion. Et vous entendrez vous répondre ' Je ou nous ne sommes pas les seuls' .Pourquoi ne pas dire sur les antennes Radio et Télévision ce que les usagers floués dans les cas de corruption doivent faire. Les motos et autres trois roues sont quotidiennement rackettés sur les routes, beaucoup de personnes ont perdu d'énormes sommes dans des réseaux de soi-disant facilitateurs à tous les niveaux. Peut-on vraiment réussir en trichant ??? This is the main issue, Could God help US....
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Adokaflai
Il appartient à ces policiers de faire correctement leur travail. Quand je vois toutes ces voitures pourries qui circulent alors qu'elles devraient être contrôlées correctement et subirent la rigueur de la loi, je me demande qu'est-ce que ces policiers font comme travail sur nos routes. Qu'ils se mettent à leur siflet et que le travail commence. Bonne réplique.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Adokaflai
C'est ça on appelle PANK piégé, c'est caméra cachée. La soif de l'argent et du gain facile. Un policier, une femme, au moins 3 copines et de nombreux enfants.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Adokaflai
Je pense que le commissaire n'a rien à y avoir. Son nom a été utilisé juste pour servir de trafic d'influence. De grâce qu'il soit épargné et que l'unique coupable paie seul sa faute.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter