Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Budget 2023, Amédé obtient 665 milliards, Amadou Koné 260, 9 milliards et 91 milliards FCFA pour Bruno Koné
 

Côte d'Ivoire : Budget 2023, Amédé obtient 665 milliards, Amadou Koné 260, 9 milliards et 91 milliards FCFA pour Bruno Koné

 
 
 
 7504 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 11 novembre 2022 - 11:28

Amadou Koné jeudi au Parlement (Ph) 


Poursuivant l’examen de la loi budgétaire, la Commission permanente des Affaires Économiques et Financières (CAEF) a adopté, à l’unanimité, les budgets programmes de plusieurs Ministères.


 L’on note que le Ministère de l’Équipement et de l’Entretien Routier dirigé par M. Amédé Kouakou Koffi a obtenu une enveloppe de 655 milliards de FCFA. 


Amadou Koné du Ministère des Transports, 260, 980 milliards de francs CFA et le Ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme (MCLU), de Bruno Koné se retrouve avec un budget estimé à 91 353 011 692 Francs CFA.


Au Ministère des Transports, le budget est réparti entre l’administration générale, le transport aérien, transport terrestre, transport maritime et fluvio-lagunaire, a expliqué le ministre Amadou Koné.


Au titre du programme 1 administration générale, les projets sont axés sur l’animation et coordination du ministère, la planification, suivi et évaluation, la gestion des ressources humaines, matérielles et financières, l’information et communication.


Au titre du programme 2 transport aérien, il s’agit de la coordination et suivi des activités du transport aérien, la réhabilitation et développement des infrastructures aéroportuaires, le renforcement de la sécurité et de la sûreté et le développement de la compagnie aérienne nationale et des vols intérieurs.


Au titre du programme 3 transport terrestre, le ministre a opté pour la coordination et suivi des activités du transport terrestre, la réhabilitation et développement des infrastructures du transport Terrestre et le renforcement de la sécurité routière et ferroviaire, l’accroissement et renouvellement de la flotte de transport terrestre et fluidité des transports.


 

Au titre du programme 4 transport maritime et fluvio-lagunaire, l’accent est mis sur la coordination et suivi des activités de transport, de sécurité, de sûreté et de formation maritimes, la construction d’infrastructures et acquisition d’équipements techniques de sécurité et de sûreté maritime, le renforcement des capacités didactiques et opérationnelles des structures de formation maritime et la réhabilitation et développement des infrastructures et services portuaires.


Pour sa part, M. Bruno Koné a indiqué les actions prioritaires pour son département durant le prochain exercice budgétaire. Il s’agira, entre autres, pour le MCLU, de vulgariser les textes législatifs et réglementaires dans ses secteurs d’intervention et de renforcer les outils de planification urbaine.


Il a également ajouté que ces actions prioritaires porteront sur la sécurisation du foncier urbain à travers la mise en œuvre effective du Système intégré de gestion du foncier urbain (SIGFU) et de développer une politique de rénovation urbaine et de maîtrise de l’expansion géographique de nos villes.


Ci-dessous les derniers Ministères dont les budgets ont été approuvés par les Députés membres de la Commission des affaires économiques et financières (CAEF) de l’Assemblée nationale.

Il s’agit des ministères : 


- de la Santé, de l’Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle avec 635 milliards ;


- de l’Emploi et de la Protection Sociale avec 52 milliards ;

- de la Solidarité et de la Lutte Contre la Pauvreté avec 50 milliards;

- de la Communication et de l’Economie Numérique avec 84 milliards ;

- du Sports avec 45 milliards.


Les Ministères de la Culture et de la Francophonie d’un montant de 21 milliards, de la Promotion de la jeunesse, de l’Insertion Professionnelle et du Service Civique de 42 milliards et celui du tourisme crédité de 14 milliards de FCFA.


 

Après quatre jours d’intenses travaux, la Commission des Affaires Economiques et Financières (CAEF) de l’Assemblée nationale a adopté à l’unanimité dans la nuit du jeudi 10 au vendredi 11 novembre 2022, le projet de loi de finances portant budget de l’Etat pour l’année 2023 et son annexe fiscale


À l’issue du vote, le Ministre Moussa Sanogo a traduit la joie de son équipe et lui-même de voir ainsi validé le projet de budget de l’Etat pour l’année 2023 qui s’équilibre en ressources et en charges à 11 694,4 milliards FCFA, enregistrant une progression de 18,4% par rapport à 2022. 


Il s’est surtout félicité pour la qualité des échanges avec la représentation nationale, marqués par des débats fructueux, des débats féconds, des propositions pertinentes et des remarques bien appropriées. 


Concernant l’annexe fiscale 2023, il a expliqué qu’elle est plus réduite que par le passé, pour tenir compte de la conjoncture internationale difficile et des situations sociales qu’elle engendre au plan national. 



Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : La Russie réussira-t-elle à manipuler les ivoiriens contre la France comme avec les burkinabé ou maliens ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Permis à point au 1er mars, bonne initiative ?
 
3317
Oui
60%  
 
2129
Non
38%  
 
118
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Budget 2023, Amédé obtient 665 milliards, Amadou Koné 260, 9 milliards et 91 milliards FCFA pour Bruno Koné
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter