Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Recommandations de la CIPC sur le SMIG fixé à 75 mille FCFA, la CPU-PME dénonce la manière dont la décision a été prise
 

Côte d'Ivoire : Recommandations de la CIPC sur le SMIG fixé à 75 mille FCFA, la CPU-PME dénonce la manière dont la décision a été prise

 
 
 
 6224 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 25 novembre 2022 - 08:52

Dr Moussa Elias Farakhan Diomandé




Les recommandations de la Commission Indépendante Permanente de Concertation (CIPC), concernant la revalorisation du Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti (SMIG), à 75.000 FCFA, soit une hausse de 25% sont disponibles.


La Confédération Patronale Unique des PME de la Côte d'Ivoire (CPU-PME.CI) a pris connaissance, le mercredi 23 novembre 2022 et elle n'a pas été associée aux discussions puisqu'elle n'est pas membres du CIPC.


Dr Moussa Elias Farakhan Diomandé, Président de CPU-PME.CI affirme dans un communiqué de presse que les négociations évoquées dans les recommandations de la CIPC, n'ont fait l'objet d'aucun échange entre les membres du secteur privé national, aussi bien à Abidjan qu'à Yamoussoukro et le texte a été signé le 7 novembre 2022, soit cinq jours avant le séminaire gouvernemental à Yamoussoukro.


Les recommandations ont fait ressortir que la hausse du SMIG a pour point de départ la flambée des prix, due à la crise mondiale liée à la COVID-19 et aux conséquences de la guerre en Ukraine. Cependant, ce contexte ne permet pas, en principe, une augmentation du SMIG car non opportune.


 

Selon le Président, l'application d'une telle recommandation entraînerait des licenciements, du travail au noir, la dépréciation du travail, l'exacerbation de l'informel ainsi qu'un renchérissement des prix à la consommation, d'une manière ou d'une autre, si les mesures d'accompagnement adéquates ne sont prises.


La CPU-PME.CI, première puissance patronale ivoirienne, dénonce la manière dont cette décision a été prise et le déséquilibre au niveau de la constitution de la CIPC au sein de laquelle elle doit faire son entrée.


Elle demande la restructuration de la CIPC, pour tenir compte des nouveaux acteurs et invite les syndicats des travailleurs à une meilleure appréciation de la situation économique des PME ivoiriennes et à un dialogue constructif.


 

Wassimagnon



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : A Yamoussoukro, les chefs d'Etat doivent-ils lancer un appel à la Paix en Ukraine, en Somalie et en RDC ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pas de toilettes publiques dans les villes, un soucis pour le tourism...
 
3216
Oui
99%  
 
14
Non
0%  
 
4
Sans avis
0%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Recommandations de la CIPC sur le SMIG fixé à 75 mille FCFA, la CPU-PME dénonce la manière dont la décision a été prise
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter