Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Les ex-agents déflatés et contractuels de la santé annoncent un arrêt de travail de cinq jours dans les hôpitaux sans service minimum
 

Côte d'Ivoire : Les ex-agents déflatés et contractuels de la santé annoncent un arrêt de travail de cinq jours dans les hôpitaux sans service minimum

 
 
 
 4619 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 05 décembre 2022 - 18:05

Les agents ce lundi à Abidjan (ph KOACI)



Les membres du Syndicat national des ex-agents déflatés et contractuels de la Santé (SYNADES) étaient en Assemblée générale extraordinaire ce week-end suite aux suspensions des mots d'ordre de grève des 19 mai 2020 ; 06 août 2020 ; 19 octobre 2021 ; 06 avril 2022 et du 25 juillet 2022.


Au terme de cette rencontre qui s'est tenue à la salle de conférence du CHU de Cocody, les ex-agents déflatés et contractuels du secteur de la Santé (médecin contractuels, IDE contractuels, aide-soignant contractuels, filles et garçons de salles, brancardiers, ambulanciers, auxiliaires en pharmacie, caissiers administratifs, etc.) ont décidé collectivement d'observer un arrêt de travail, à compter du mardi 13 décembre 2022, dans les établissements sanitaires publics sur toute l'étendue du territoire national, pour une durée de cinq jours, « sans service minimum ».


Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

Dans la déclaration lue par le Secrétaire général adjoint 1, Tchétché Alain Françis a mentionné que la cessation de travail concerne aussi bien les services administratifs que sociaux des structures sanitaires (CHU, CHR, FSU, HG, CNTS, SAMU, PMI, IRF d'Adzopé.


Le SYNADES promet, privilégier, pendant la grève, le dialogue social avec les autorités compétentes, en vue de trouver, rapidement, une issue heureuse à la crise et suspendre le présent mot d'ordre de grève en AG, « dès satisfaction » par le gouvernement des points de revendication contenus dans les préavis de grève.


La principale raison invoquée par le SYNADES pour soutenir la reconduction du préavis de grève est que, « toutes leurs actions, y compris, la suspension des préavis, n'ont permis aucune avancée véritable des négociations » sur les points de revendication.


 

À côté de cela, on note, toujours selon le SYNADES, le dysfonctionnement du Comité du dialogue social du ministère de la Santé, de l'hygiène publique et de la couverture maladie universelle (MSHP CMU) ; le non-paiement de salaires allant de 03 à 12 mois et de la revalorisation de la prime de transport et de ses arriérés ; le non-versement de la prime Covid-19 pour certains agents et des arriérés de 6 mois pour d'autres, l'inexistence d'indemnités de risque sanitaire en faveur des agents contractuels.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Affaire d'arnaque dans le pesage, les activités de Côte d'Ivoire métrologie volontairement suspendues par une "mafia" ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Municipales 2023 au Plateau, Sawegnon peut il avoir des chances face...
 
1097
Oui
32%  
 
2220
Non
65%  
 
111
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Les ex-agents déflatés et contractuels de la santé annoncent un arrêt de travail de cinq jours dans les hôpitaux sans service minimum
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter