Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Bamba Massany à propos de la rencontre Gbagbo, Bédié et Ouattara : «jusqu'à ce jour, elle n'a donné aucune satisfaction dans la dynamique de la réconciliation
 

Côte d'Ivoire : Bamba Massany à propos de la rencontre Gbagbo, Bédié et Ouattara : «jusqu'à ce jour, elle n'a donné aucune satisfaction dans la dynamique de la réconciliation

 
 
 
 8770 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 06 décembre 2022 - 18:15

BAMBA Massany



L'ambiance autour des futures élections locales prévues pour 2023 et celle de la présidentielle de 2025, ne rassure pas du tout Initiative Citoyenne pour des Élections Apaisées en Côte d'Ivoire (ICEA-CI).


Face à la presse ce mardi 06 décembre 2022, à Abidjan-Cocody, ses responsables avec à leur tête l'honorable Bamba Massany, ont interpellé, notamment le chef de l'État Alassane Ouattara, sur certaines grandes questions qui selon eux, posent encore problème en Côte d'Ivoire à savoir, la réforme en profondeur de la Commission Électorale Indépendante (CEI), le redécoupage électoral et la libération des prisonniers politiques, civiles et militaires des crises électorales de 2010 à 2020.


Des questions qui, si elles sont réglées permettraient à la Côte d'Ivoire de ne plus retomber dans les crises électorales qu'elle a connues par le passé.


 

La présidente du comité stratégique de l'ICEA-CI, à la veille des élections de 2023 et 2025, a invité l'ensemble des acteurs politiques et au premier rang le chef de l'État à créer des conditions propices pour des scrutins démocratiques, transparents et inclusifs, gage de paix sociale.


«L'initiative Citoyenne pour des Élections Apaisées en Côte d'Ivoire exhorte le président de la république à poursuivre les efforts en matière de réconciliation, par la prise d'une loi d'amnistie qui comblerait les attentes des populations ivoiriennes, la libération de tous les prisonniers politiques, civils et militaires, le retour de l'ancien président de l'Assemblée Nationale Guillaume Soro, ainsi que le retour de tous les exilés politiques. Elle encourage le gouvernement à renouer le dialogue avec l'opposition pour instaurer véritablement un environnement électoral démocratique, Pacific et sécurisé, notamment par la réforme en profondeur de la CEI, le redécoupage électoral, la révision de la liste électorale. Invité par ailleurs, les partis politiques à respecter les règles démocratiques régissant le processus électoral pour la légitimation des dirigeants, à former et à sensibiliser leurs militants au civisme et au respect de la chose publique », a-t-elle recommandé.


L'honorable Bamba Massany, a en outre réaffirmé au nom de l'Initiative Citoyen qu'elle préside le comité stratégique, exprimé son espoir dans la rencontre des trois grands leaders politiques de la Côte d'Ivoire que sont Henri Konan Bédié, Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo. Rencontre qualifiée de tous les espoirs, qui a eu lieu le 14 juillet 2022, et qui jusqu'à ce jour, n'a donné aucunes satisfaction en termes d'avancée dans la dynamique de la réconciliation nationale.


 

Elle a aussi interpellé les chancelleries internationales exerçant en Côte d'Ivoire à apporter leur contribution et à user de leurs influences pour l'apaisement de l'environnent pré-électorale.


Initiative Citoyenne pour des Élections Apaisées en Côte d'Ivoire, compte également reprendre son bâton de pèlerin pour battre le rappel de tous les leaders des partis politiques, pour amener ceux-ci à parler le même langage, celui de la démocratie, la paix et la réconciliation nationale.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Bamba Massany à propos de la rencontre Gbagbo, Bédié et Ouattara : «jusqu'à ce jour, elle n'a donné aucune satisfaction dans la dynamique de la réconciliation
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Rolandk
La paix en côte d'ivoire n'arrange pas le bouki sauteur de clôtures et son gang. C'est pourquoi je ne cesse de qu'il est nécessaire de mettre en place un plan B au cas où ces criminels tenteraient de se maintenir encore au pouvoir par la violence. Dramane ne comprend que le langage de la violence. Tampiri
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter