Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Conseil Régional de l'Iffou, depuis Prikro, Harlette Badou présente le candidat du RHDP qui va arracher le siège au PDCI
 

Côte d'Ivoire : Conseil Régional de l'Iffou, depuis Prikro, Harlette Badou présente le candidat du RHDP qui va arracher le siège au PDCI

 
 
 
 6825 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 12 décembre 2022 - 15:38

Harlette Badou à Prikro (Ph KOACI)



Les prochaines élections locales seront très disputées entre Parti au pouvoir et l’opposition. Déjà avant l’ouverture des campagnes, les différents états-majors des Partis politiques sont au laboratoire pour préparer les différents candidats.


Dans la région de l’Iffou, le duel aura lieu entre le RHDP et le PDCI pour le siège du président du Conseil régional.


Le rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) ne compte pas laisser le siège de la présidence du conseil régional de l’Iffou lui échapper lors des prochaines élections locales de 2023.


Pour cela, les délégations du Parti au pouvoir sont déjà sur le terrain pour préparer la victoire de leur candidat.


Le dimanche 11 décembre 2022, l’ancienne ministre de la Culture et actuelle maire de la commune d’Arah, Harlette Badou a parcouru des localités du département du Prikro, dans la région de l’Iffou pour échanger avec les populations.


Ces populations du département de Prikro sont sorties massivement pour réserver un accueil chaleureux à la ministre Harlette Badou N’guessan Kouamé et sa délégation.


À Babakro, localité qui comprend 9 villages, le message de madame le maire d’Arah, fut clair à l’endroit des populations de la tribu Yingo.


 

Dans le cadre du processus de révision de la liste électorale en cours et prorogé au 20 décembre 2022, Harlette Badou a invité les populations à ne pas bouder l’enrôlement.


Elle a invité ces populations à se faire enrôler pour avoir leur mot à dire dans les différents processus électoraux à venir. Pour elle, aucun développement ne peut se faire sans les populations. C'est pour cela qu'elle les invite à se faire massivement enrôler pour choisir leurs dirigeants.


« En Côte d'Ivoire, le vote n'est pas une obligation, mais le recensement est obligatoire parce qu’il faut qu’on sache combien vous êtes dans un village pour pouvoir vous apporter ce dont vous avez besoin. Tous ceux qui n’ont pas fait l’enrôlement et qui ont plus de 18 ans, allez-y vous faire enrôler pour donner de la force à vos futurs dirigeants. Allez-vous y inscrire sur la liste électorale pour choisir vos dirigeants. Vous avez votre mot à dire dans le développement de vos localités. Ne vous amusez pas avec l’enrôlement pour que le moment venu, vous choisissiez vos dirigeants », a-t-elle déclaré.


Harlette Badou a invité les populations de Babakro à porter leur choix sur tous les candidats du RHDP qui leur seront présentés. Louant le leadership éclairé du chef de l’Etat Alassane Ouattara qui prend le temps de désigner ses lieutenants, et concernant les prochaines élections régionales de 2022, elle a invité ses hôtes à opérer le bon choix. Et le bon choix pour les prochaines élections régionales de 2023 dans la région de l’Iffou demeure selon la maire Harlette Badou, le candidat du RHDP, Jean-Claude Kouassi.


« Le président de la République Alassane Ouattara prend son temps lui-même pour désigner ses soldats, ses candidats, ses lieutenants. Donc s’il envoie quelqu’un ici pour dire que c’est son candidat, c’est que cette personne peut lui parler à l’oreille. On vient de me dire que mon frère Jean-Claude Kouassi a été désigné par le président de la République pour défendre les couleurs du RHDP aux prochaines élections régionales dans l’Iffou donc il faut le soutenir. Soutenez-le pour qu’il aille parler aux oreilles du chef de l’Etat. », a plaidé Harlette Badou.


Le message était le même dans la seconde localité visitée de Koffi Amonkro, où les populations sont également sorties massivement pour réserver un accueil chaleureux à la maire d'Arrah, par ailleurs fille du département de Prikro.


Awassa Abdul, fils et cadre de Prikro, a dans son intervention, remercié Harlette Badou pour ses actions au profit de développement et surtout pour la paix et la cohésion sociale.


 

Il a invité les populations de la région de l’Iffou de prier pour le chef de l’Etat Alassane Ouattara, le Premier ministre, Patrick Achi et pour leur fille Harlette Badou.


« Nous sommes arrivés, une forte délégation de notre parti politique, le RHDP venir vous confier son fils, Jean-Claude Kouassi, qui est notre candidat aux élections régionales de 2023 et nous allons mouiller le maillot pour qu’il y ait le développement ici », a plaidé auprès des populations Awassa Abdul.


Au nom du candidat du RHDP aux prochaines élections régionales dans l’Iffou, son représentant Guinan Kouadio a exprimé les mots de remerciements de son mandant pour le choix porté sur sa personne pour défendre les couleurs de son Parti le RHDP aux prochaines élections régionales.


« C’est ensemble avec les fils et filles de l’Iffou que Jean-Claude Kouassi va amorcer le développement des différentes localités de la région », a soutenu Guinan Kouadio.


Enfin, la délégation de la maire d’Arrah Harlette Badou a procédé à la pose de la pierre de la reconstruction de l'école primaire de Babakro.



Jean Chresus, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Disparition de la commune du Plateau au profit d'une absorption du District d'Abidjan, bonne idée?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Candidature de Gbagbo en 2025, du bruit pour rien qui profite à ADO ?
 
2159
Oui
60%  
 
1289
Non
36%  
 
135
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Conseil Régional de l'Iffou, depuis Prikro, Harlette Badou présente le candidat du RHDP qui va arracher le siège au PDCI
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Ubiquismus
Certains sont tellement limités, ... ils croient que la politique se limite à des luttes intestines, ...des luttes ivoiro/ivoiriennes. Sortez de l'ignorance collective car ce sont des problèmes d'ordre existentiel qui se dressent dorénavant sur le chemin des subsahariens...Hôôô !!
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter