Côte d'Ivoire Santé
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : CMU les choses patinent « Moins de 4 millions de personnes enrôlées, des efforts restent à faire »
 

Côte d'Ivoire : CMU les choses patinent « Moins de 4 millions de personnes enrôlées, des efforts restent à faire »

 
 
 
 2752 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 15 décembre 2022 - 10:11

les responsables du Ministère de la Santé et de la COPH-CI à l'INSP d'Adjamé (Ph KOACI)


 

Moins de 4 millions de personnes se sont fait enrôler à ce jour pour bénéficier des prestations de la Couverture maladie universelle (CMU).

 

C’est ce qu’a fait savoir hier mercredi 14 décembre 2022, à l’INSP d’Adjamé, lors d’une conférence de presse, M. Emmanuel Tanni, conseiller technique du ministre de la Santé de l'hygiène publique et de la Couverture maladie universelle (CMU) Pierre Dimba, comme sur place constaté par KOACI.

 

Pour ce dernier, ce chiffre de 4 millions d'enrôlés est encore loin des résultats escomptés. Des efforts restent encore à faire.

 

M. Emmanuel Tanni, Conseiller technique du ministre Pierre Dimba, a expliqué, à occasion devant les personnes en situation d'handicap, à l'Institut national de la santé et l'hygiène publique (Insp), à l'occasion de la célébration de la journée internationale des personnes en situation d'handicap célébrée chaque 03 décembre, que le nombre d’enrôlés pour la CMU est encore en dessous de la moyenne.

 

 

« Aujourd'hui, lorsqu'on fait le bilan de la Couverture maladie universelle (CMU) on n'a pas atteint ce qu'on veut en termes d'enrôlement pour une population de 29 millions d'habitants selon le dernier recensement. En termes d'enrôlement, on n’est pas encore à 4 millions de personnes enrôlées. Ça veut dire qu'il y a des efforts à faire. Et donc le ministère de la Santé de l'hygiène publique et de la couverture maladie universelle et le ministère de l'Emploi et de la protection sociale se sont mis ensemble pour booster ce mécanisme. Quand nous prenons l'assiette des pathologies traitée, ce sont 170 pathologies, mais on réfléchit, on a vu que ces 170 pathologies ne couvrent pas l'entièreté des pathologies qui existent. Donc il faut faire progresser et c'est au fur et à mesure que les choses vont se mettre en place », a-t-il expliqué.

 

Cette journée commémorative a été organisée conjointement par la Confédération des organisations des personnes handicapées de Côte d'Ivoire (COPHCI) en partenariat avec l'Ong Vivre debout, le CICR et le ministère de la Santé de l'hygiène publique autour du thème : « Soins de réadaptation et de technologie d'assistance ».

 

Relativement au thème choisis, le représentant du ministre Pierre Dimba a exhorté tous les acteurs de la réadaptation à la solidarité et à l'union pour mener et gagner le combat de la réadaptation.

 

« Le ministère de la Santé est en train d'organiser les différents corps afin qu'on puisse avoir des professionnels dans nos hôpitaux pour pouvoir offrir des soins parce que les soins de toute la population ivoirienne doivent être pris en compte par le ministère de la Santé et c'est un combat au quotidien. Le combat sera gagné, mais pas par le ministre de la Santé seul, mais par nous tous lorsque nous allons nous donner la main. La seule chose que je vais vous demander, c'est d'exclure les divisions nous devons comprendre que nous avons un seul objectif. Le seul objectif, c'est que la situation de la réadaptation soit un combat mené et gagné. Nous devrions nous mettre ensemble pour que ce combat puisse être gagné à tous les niveaux. Le ministère de la Santé ne lésinera pas sur les moyens. Tout ce qui doit être fait pour que chaque pathologie puisse trouver des professionnels pour les prendre en charge ça sera fait nous allons passer à une autre phase, il s'agit de la phase de mise en œuvre du plan national de développement de la réadaptation et des technologies et d'assistance ce plan ne peut être mis en œuvre qu'en comptant sur vous parce que c'est vous qui allez nous dire ce qu'il y a lieu de faire », a fait remarquer le Conseiller technique du ministre de la Santé Pierre Dimba à l'endroit des organisations des personnes en situation d'handicap.

 

Pour sa part, le Président du conseil d'administration (PCA) de la COPH-CI Coulibaly Souleymane, a révélé l'importance de la réadaptation dans la mise en place de la CMU.

 

« Il est important qu'on se penche sur les soins de réadaptation et les technologies d'assistance. La réadaptation est un élément essentiel de la Couverture sanitaire universelle au même titre que la promotion de la santé la prévention les soins thérapeutiques et palliatifs. », dira-t-il.

 

Enfin, il a fait savoir que la réadaptation est un investissement qui a des avantages financiers à la fois pour l'individu et pour la société. « C'est donc une aubaine tant pour le ministère de la Santé que du ministère de l'Économie. », a affirmé Coulibaly Souleymane pour conclure.

 


 

 

Jean Chrésus, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan, de la provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Crise de royauté chez les Baoulés, les politiciens tirent les ficelle...
 
3152
Oui
70%  
 
1213
Non
27%  
 
116
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : CMU les choses patinent « Moins de 4 millions de personnes enrôlées, des efforts restent à faire »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
moi je suis pas inquiet on fait beaucoup de chose dans ce pays en même time, il faut changer les mentalités , et tout ça se fera progressivement l'essentiel le mécanisme est la et on se pose les questions, on se remet en question donc ça va passer, avant y'avais rien faut comprendre les gens, mais ADO a envoyer l'eau le courant dans les village c'est pas mécanisme de Mutuelle qui va bloquer.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter