Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : L'assassinat d'un avocat à Douala, révélateur de l'insécurité, les pouvoirs publics en accusation
 

Cameroun : L'assassinat d'un avocat à Douala, révélateur de l'insécurité, les pouvoirs publics en accusation

 
 
 
 5169 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 04 janvier 2023 - 07:08



Maître Samuel Diboma (Ph)


Au Cameroun, l'assassinat d'un avocat dans un quartier de Douala suscite beaucoup d'émoi. Une enquête est ouverte. Une partie de l'opinion pointe du doigt le milieu du grand banditisme. Certains évoquent un règlement de comptes pour le praticien de droit. Pour d'autres enfin, cet assassinat est révélateur de la montée de l'insécurité dans laquelle s'engouffre une jeunesse déboussolée.


Le corps de Maître Samuel Victor Diboma avocat au barreau du Cameroun a été retrouvé le mardi 3 janvier 2023, gisant dans une mare de sang au quartier "Cité sic" situé dans le cinquième arrondissement de Douala.


Conduit à l'hôpital il a rendu l'âme aux urgences, après avoir reçu quelques soins, à en croire les témoignages concordants reçus par Koaci.


Selon les proches de la victime cités par de nombreux médias locaux, l'avocat de 55 ans a été assassiné par des inconnus de plusieurs coups de couteau.


 

Les camerounais s'accordent à reconnaître la montée de l'insécurité. 

Une partie de l'opinion estime d'ailleurs que dans un tel contexte l'État de droit est menacé.


Mais qui en est responsable ?


Les images présentant des des jeunes hommes armés de machettes, couteaux et d'autres objets tranchants, attaquant des personnes, vandalisant les biens et lieux publics ont fait le tour des réseaux sociaux Camerounais en décembre dernier.


Plusieurs dizaines de jeunes ont été arrêtés lors des opérations menées par la police au cours desquelles des centaines d'agressions ont été répertoriées.


Il s'agit pour la majorité des cas, des jeunes hommes diplômés, désœuvrés et chercheurs d'emploi plongés dans la précarité.


 

L'opinion publique accuse un système de prévarication qui ne laisse aucune chance à sa jeunesse.


Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun


-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina Faso : Après l'incident à la frontière, vers un retour des relations entre les deux Pays?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Disparition de la commune du Plateau au profit d'une absorption du Di...
 
1186
Oui
20%  
 
4677
Non
78%  
 
144
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Cameroun : L'assassinat d'un avocat à Douala, révélateur de l'insécurité, les pouvoirs publics en accusation
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter