Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Elections Régionales 2023, les chefs traditionnels  de Lakota en phase avec la candidature d'Amédé Kouakou dans de Lôh-Djiboua
 

Côte d'Ivoire : Elections Régionales 2023, les chefs traditionnels de Lakota en phase avec la candidature d'Amédé Kouakou dans de Lôh-Djiboua

 
 
 
 3951 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 05 janvier 2023 - 09:41

Amédé Kouakou et les chefs de Lakota mercredi à Abidjan


La candidature du ministre Amedé Koffi Kouakou aux élections régionales 2023 dans la région du Loh Djiboua, rencontre l’assentiment de tous les 204 chefs traditionnels et les élus du département de Lakota


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Le mercredi 4 janvier 2023, ils ont fait le déplacement sur Abidjan, plus précisément au domicile du ministre de l’Equipement et de l’entretien routier, Amedé Koffi Kouakou pour lui demander pardon pour les quelques protestations courues ces jours-ci sur les réseaux sociaux, autour de sa désignation comme candidat du Rhdp aux régionales dans le Loh-Djiboua. Étaient présents à cette rencontre les élus et cadres de Zikisso, Lauzoua Yocoboué, Hiré, Divo, Lakota, les membres de l’Association des cadres du centre pour le développement (ACCD).


Cliquez pour agrandir l'image  
 


La délégation des têtes couronnées étaient conduites par le Président du collectif des chefs traditionnels du département de Lakota, Rabé Gervais. En leur nom, le secrétaire général dudit collectif, Ben Agodio, a justifié leur présence au domicile du ministre Amedé Kouakou en ces termes : 


« Nous sommes venus demander pardon à notre fils Amedé. Nous lui demandons sincèrement pardon. Tout ce qu’il a attendu, tout ce qu’il a vu sur les réseaux sociaux, nous sommes là pour lui dire pardon. Parcourir près de 240km en aller-retour pour vous, c’est la preuve que nous sommes sincèrement là pour vous demander pardon. C’est avec le cœur que nous vous parlons ». 


Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

Pour les 204 chefs de Lakota, Amedé Kouakou, reste le leader incontesté du Lôh-Djiboua. « On a besoin d’Amedé. Vous êtes notre Dieu donné », a-t-il témoigné. Ces têtes couronnées restent convaincues, que le député maire de Divo, reste celui qui peut poursuivre le développement enregistré dans la région depuis l’avènement du Président Alassane Ouattara au pouvoir. 


 « En 2013, qui pouvait aller à Lakota quand il pleuvait ? Mais aujourd’hui, grâce à la politique de développement du Président Alassane Ouattara, nous en bénéficions. Celui qui peut faire encore plus pour nous, c’est le ministre Amedé Kouakou. Alors, quand vous avez votre fils qui occupe une telle place dans le gouvernement, vous devez le dorloter. Vous devez le cajoler. Vous devez l’entourer de toutes vos prières. Chez nous à Lakota, on a encore besoin de lui », a affirmé Ben Agodio, sous les applaudissements des chefs présents. 


Auteur de l’une des vidéos de contestation ayant fait le tour des réseaux sociaux, le président du collectif des chefs traditionnels du département de Lakota, Rabé Gervais a officiellement présenté ses excuses à son fils Amedé Koffi Kouakou. Il a pointé du doigt « le diable’ » de la division.


 « Quand je traverse Divo, à l’entrée, je bénis le ministre Amedé Kouakou. J’ai des témoins. Nous avions mis en place des plans pour votre victoire avant que vous ne soyez candidat. Le diable, il sait ce qu’il fait. C’est pourquoi quand tu es un peu faible, lui, il met sa puissance. Donc je voudrais vous dire merci pour le pardon », a-t-il déclaré. 


Tout comme les chefs, les deux élus de Lakota, le maire Samy Mehry et le député Abdoulaye Kouyaté, se sont tous déclarés engagés pour la victoire du candidat du Rhdp, Amedé Kouakou, choisi par le Président Alassane Ouattara, dans leur région. Abdoulaye Kouyaté a dit n’être concerné ni de près, ni de loin par une quelconque velléité de candidature.


 Le ministre Amedé Kouakou s’est dit un homme heureux devant une telle démarche des chefs traditionnels du département de Lakota. S’il a dit accepter le pardon de ces têtes couronnées, Amedé Koffi Kouakou a soutenu que le Grand pardon devra se faire dans les jours à venir avec le chef des chefs Dida, Teko Aliko, « son père » qui a été humilié dans cette affaire. A ses hôtes du jour, le ministre a fait savoir que ce qui devrait compter pour le Loh-Djiboua, c’est le développement.Or, a-t-il affirmé, « le développement n’aime pas le bruit (…) ». 


 

Le député maire de Divo a fait savoir que sa candidature a été suscitée par le chef de l’Etat. Il s’agira pour lui d’œuvrer donc avec les autres cadres à la poursuite du développement du Loh Djiboua. 


« Ensemble, travaillons à poursuivre le développement enclenché par le président Alassane Ouattara dans notre région », a-t-il lancé. Pour Amedé Kouakou, ce qui devra prédominer, c’est l’union et la cohésion. 


« Il faut qu’on travaille pour la cohésion. Parce que si vous les chefs vous êtes divisés, nous les cadres on va être divisés. Rien ne peut s’obtenir dans la division. Ce que j’ai vu sur internet, pour moi, ce n’est rien du tout (…) honnêtement vous êtes venus je suis très heureux (…) Il ne faut pas que quelqu’un nous divise. Ce qu’on doit regarder, c’est d’abord la région. La politique ne doit pas nous diviser. Ce qui est important, c’est l’avenir de la région », a-t-il recommandé. 


Tout en démontrant les grands pas réalisés par le Lôh-Djiboua, sur la voie du développement sous la gouvernance du chef de l’Etat Alassane Ouattara.


SERCOM 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Modification du Code pénal, une avancée ?
 
3132
Oui
48%  
 
3166
Non
49%  
 
227
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Elections Régionales 2023, les chefs traditionnels de Lakota en phase avec la candidature d'Amédé Kouakou dans de Lôh-Djiboua
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Rolandk
Kiokiokiokio! Les billets de banque volent dans tous les sens. Les vieux, si le baoulé là vous donne de l'argent, bouffez. C'est votre argent. Et puis le jour du vote, vous le driblez tranquillement tranquille. Des vauriens qui n'ont que pour programme politique, l'achat des consciences et les intimidations. Tampiri
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
@rolandk nous on a un programme et un bilan également un candidat qui a le ok des 204 chef de la région alors on te laisse dans tes propos tribalistes rêver dans ton monde politique de face book nous on est dans la réalité lol ...yako ca doit etre dur de voir la vague arriver c'est normal c'est le bilan pas les bavardage sans bilan sans programme autre que la haine lol
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter