Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Augmentation du SMIG de 60.000 à 75.000 FCFA, les conséquences qui pourraient en découler
 

Côte d'Ivoire : Augmentation du SMIG de 60.000 à 75.000 FCFA, les conséquences qui pourraient en découler

 
 
 
 14789 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 12 janvier 2023 - 11:05

Le Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) est passé de 60 000 FCFA à 75 000 FCFA au 1er Janvier 2023.


Selon un cabinet Juridique, les conséquences que cette augmentation du SMIG pourrait en découler sont : 


« Le montant de plafonnement de la cotisation retraite CNPS (45×75000) = 3.375.000f ; Le plafond des cotisations AT/MP pourraient connaître une augmentation ; La disparition de certaines catégories inférieures au nouveau SMIG (75.000F) ; La prime de panier pourrait connaître aussi une augmentation ; La prime de tenue aussi ; La prime de salissure également. »


 

Ces primes sont calculées en fonction du SMIG Horaire », précise le cabinet Juridique. Les organisations patronales et les centrales syndicales se sont accordées pour augmenter le SMIG de 25% soit de 60.000 à 75 000 FCFA. Une décision entérinée à l’issue du Conseil des ministres, le 21 décembre 2022 à Abidjan.


Poursuivant, il a ajouté que les discussions sur les révisions des minimas catégoriels sont en cours. Leur achèvement est prévu pour le 31 mars 2023.  


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Condamnés-vous le comportement de la Députée ivoirienne à la CEDEAO ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la t...
 
2331
Oui
95%  
 
1
Non
0%  
 
125
Sans avis
5%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Augmentation du SMIG de 60.000 à 75.000 FCFA, les conséquences qui pourraient en découler
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
Avec ADO les ivoiriens profitent de la croissance, celui qui veut attendre la refondation libre a lui mais ils a qu'a se mettre de coté nous on avance a bon entendeur
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Eh oui ! Des observateurs avertis avaient attiré l'attention sur ve fait avec entre autres les coûts directs aux employeurs qui grimperaient brusquement ce qui pourrait se répercuter aussi sur les prix des biens et services. Cette augmentation reste salutaire comme nous l'avons souligné mais j'espère que des mesures d'accompagnement suivront pour les entreprises. Sinon, hmmm ! Vous savez dans les pays du nord ce genre d'augmentation substantielle se fait par étape pour justement permettre à l'économie et employeurs d'accommoder en douceur cela. Quand c'est consistant et brusque ça crée des vagues dans l'économie... Juste un observateur de passage...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter