Côte d'Ivoire Culture
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Vers une nouvelle crise au Burida ? Des artistes mécontents de la gestion de leur maison épinglent  le Ministère et  veulent se faire entendre bruyamment les 15 et 16 février prochains
 

Côte d'Ivoire : Vers une nouvelle crise au Burida ? Des artistes mécontents de la gestion de leur maison épinglent le Ministère et veulent se faire entendre bruyamment les 15 et 16 février prochains

 
 
 
 5964 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 26 janvier 2023 - 10:17

Le DG du Burida, Ouattara Karim et la Ministre Françoise Remarck sont interpellés (Ph)

 

Une nouvelle crise est-elle à la porte du Bureau Ivoirien du Droit d’Auteur (BURIDA) ? Alors que tout semblait aller pour le mieux depuis l’arrivée du Directeur Général, Ouattara Karim, que des bruits se font entendre contre le locataire de la maison orange de Cocody et son Ministre de tutelle , Françoise Remarck.


La Fédération pour la Défense des Arts et de la Culture Ivoirienne (FEDACI) conduite par son président Christy B et son secrétaire général, Fadiga De Milano, ont de nombreux griefs contre la gestion actuelle du BURIDA adoubée par leur Ministère de tutelle, comme ils l’ont confié à KOACI lors d’un entretien réalisé à Abidjan.

A en croire ces derniers, les deux entités citées poseraient des actes qui seraient défavorables à l’amélioration des conditions de vie et de travail des artistes ivoiriens.


« Pour nous, la copie privée doit servir pour la répartition équitable de base a un minimum de 200 000 CFA par mois à tous les artistes sans distinction et anciens comme nouveaux adhérents. Le ministère de la culture doit mettre à disposition du BURIDA les fonds de l’aide à la création qui va à son tour les répartir aux acteurs culturels et adhérents. Ce qui va permettre au Burida d’augmenter les revenus des artistes jusqu'à 200.000 par mois. Il faut rendre les conditions d’adhésion du Burida flexible et rapide dans un délai d’un mois. Imposer un quota de diffusion des œuvres ivoiriennes aux télés, radios et salle de cinéma exerçant en Côte d’Ivoire. Dorénavant le ministère de la culture doit avoir un rôle de coordonnateur, superviseur et contrôleur du Burida.

Le ministère de la culture ne doit avoir accès à aucun fond pour le compte des artistes et opérateurs culturels. Dorénavant le Burida doit être le seul unique habilité à recueillir et distribuer les fonds au nom des artistes et opérateurs. Nous demandons un audit de la gestion du Burida etc... », a indiqué le président de la FEDACI.

La FEDACI est également contre la prorogation du mandat du COGER car selon elle, son maintien n’a plus son sens.


A en croire Christ B, le Ministère de la Culture et de la Francophonie, envisagerait de faire du BURIDA désormais, un Etablissement Public National (EPN), une décision à laquelle la fédération s’oppose vigoureusement.


 

A la question de savoir si’ la FEDACI a entamé des démarches auprès de la tutelle pour des pourparlers voici la réponse : « Nous avons demandé trois audiences au Ministre via des membres de son cabinet sans aucune suite à ce jour. Nous ne refusons pas de discuter avec le Ministère et le BURIDA comme certains veulent le faire croire. La preuve depuis août 2022, nous sommes en pourparlers mais sans aucune suite favorable. C’est pour cela que nous avons décidé de manifester bruyamment. Un sit-in est prévu le 15 février au Ministère de la Culture au Plateau et un autre le 16 février 2023 au terminus 81-82 à Cocody-Angré, où se trouve actuellement le siège provisoire du BURIDA », annonce son président.


La Fédération pour la Défense des Arts et de la Culture Ivoirienne (FEDACI) revendique 08 associations en son sein regroupant plusieurs artistes. 


Reste désormais à savoir si le dialogue va-t-il prendre le dessus entre cette structure et le Ministère de la Culture afin d’éviter une crise au BURIDA . Attendons de voir...


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la tendance face au RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan...
 
3333
Oui
71%  
 
1198
Non
26%  
 
151
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Vers une nouvelle crise au Burida ? Des artistes mécontents de la gestion de leur maison épinglent le Ministère et veulent se faire entendre bruyamment les 15 et 16 février prochains
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Encore eux, les artistes avec leur burrito, pardon burida.... Y a pas que ça à faire-là !
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter