Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : 8700 réfugiés burkinabè ont trouvé refuge à Kong, Téhini et Ouangolodougou, Ouattara instruit Patrick Achi à l'effet de mettre en place un dispositif adéquat
 

Côte d'Ivoire : 8700 réfugiés burkinabè ont trouvé refuge à Kong, Téhini et Ouangolodougou, Ouattara instruit Patrick Achi à l'effet de mettre en place un dispositif adéquat

 
 
 
 7515 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 03 février 2023 - 10:05

Réfugiés burkinabè en Côte d'Ivoire (DR) 


8700 ressortissants burkinabé fuyant les attaques des terroristes dans leur pays ont trouvé refuge en Côte d’Ivoire, précisément dans les départements de Kong, Téhini et Ouangolodougou.


À l’issue du Conseil National de Sécurité (CNS) qui s’est tenu le jeudi 02 février 2023 à Abidjan, le Président de la République, Alassane Ouattara, tout en remerciant les populations des départements concernés qui ont accueilli ces ressortissants d’un pays frère, a instruit le Premier Ministre, Patrick Achi à l’effet de mettre en place un dispositif adéquat.


« Il a, en outre, instruit le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, à l’effet de mettre en place un dispositif adéquat d’assistance humanitaire, de sécurisation et de surveillance des zones nord et Nord-Est de la Côte d’Ivoire », indique le communiqué final.


 

Selon la note, cette assistance humanitaire inclura, notamment, l’identification de ces réfugiés et l’aménagement de sites d’accueil appropriés pour ces derniers, en attendant leur retour dans leur pays d’origine.


En 2022, le Haut-commissariat pour les réfugiés (HCR s’inquiétait des conditions de vie des réfugiés burkinabé qui ont fui les attaques terroristes et de celles des familles d’accueil ivoiriennes).


« Maintenant, ce sont, en moyenne, une centaine de personnes qui franchissent quotidiennement la frontière. Les personnes qui arrivent nous disent fuir des attaques de groupes extrémistes. Beaucoup d’entre eux arrivent avec très peu de choses. Ils n’ont pas de biens personnels. Ils ont des difficultés pour avoir accès à la nourriture », confiait Céline Schmitt, porte-parole du Haut-commissariat pour les réfugiés.


Au total, plus 35 000 Burkinabè seraient réfugiés dans les pays voisins tels que la Côte d’Ivoire, le Mali, le Niger ou le Bénin et plus d’un 1,5 million sont des déplacés internes au Burkina Faso.



Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Modification du Code pénal, une avancée ?
 
3132
Oui
48%  
 
3166
Non
49%  
 
227
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : 8700 réfugiés burkinabè ont trouvé refuge à Kong, Téhini et Ouangolodougou, Ouattara instruit Patrick Achi à l'effet de mettre en place un dispositif adéquat
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
Messmin vous avez tjrs fonctinné dans le bordel , sous gbagbo saturé la rci de Burkinabé, gbagbo financé par le BF , apres c'est pour venir dire ado fait venir des maliens et des burkinabés par car entier. bande de plaisantins le pouvoir vous la jamais vous allez le revoir
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
mesmin ou est ta Russie qui va libérer le bf en qlq minutes , ok la france est nul mais on te demande pourquoi ces BF fuient vers notre frontières pourtant selon tes thèse refondu panafricon ils sont libre de la France maintenant ils sont au paradis mais c'est le moment qu'ils choisissent pour aller vivre dans un camp de refugier vient nous expliquer ca comme c'est toi qui connais tout en panafriconisme
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ziegler
Vous n'aviez pas dit vous peux? Ko, nous sommes souverains. Je préfère être une sous préfecture de la France que d'être un état souverain qui a sa queue toute molle entre ses pattes.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
bien parlé ziegler je prefere manger goudron pont que manger poussière looooooooool... c'est euh qui mange souveraineté , c'est mesmin qui dit pourquoi carburant augmente 1 fois en RCI alors qu'en france et partout dans le monde ca augmente depuis des mois mais lui demande cela alors qu'il est incapable d'évoquer le début de leur bilan après 10 ans a la rue princesse lol .. @mes-bête pourquoi tu as honte tu peux mettre la liste des miss que les refondateurs on mougou c'est un bilan faut pas avoir honte lol c'est une forme de souverainté kpetoucratique a défaut de démocratique lol
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
À tous les Africains et Africaines, voici le début de l'horreur dont avait parlé des observateurs avertis dès le début des stupidités anti-occidentales prônées par tous ces panafri-con-istes. Nous avions dit que cela n'était pas la solution que cela allait rendre la situation bien pire. Reaardez de vous-mêmes. Sous la France quoique pas parfaite, les habitants de ce shithole était chez eux etne mangeaient pas d'herbes. La réalité maintenant est comme jour et nuit comparé à l'arrivée des soi-disant sauveurs Russes. Aujourd'hui, le Burkina devient ingouvernable et uncontrollable avec des djihadistes partout. Il y a même un ignorant sur ce site @ubi-con (qui a disparu) à qui j'essayais de faire comprendre cette erreur monumentale. Je le répète, le populisme n'a jamais rien apporté aux peuples. Seule la Realpolitik et RealEconomik comme l'ont fait la Chine et l'Inde, parmi tant d'autres, face à leurs oppresseurs triomphe. Quand on dit que les nègres sont uniquement tarés voici encore la preuve. Ils créent eux-mêmes des fossés pour s'y enfoncer. Juste un observateur de passage...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter