Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Pour le PPA-CI, les poursuites engagées par Richard Adou contre Damana Pickass ne sont pas détachables du succès des meetings de mobilisation
 

Côte d'Ivoire : Pour le PPA-CI, les poursuites engagées par Richard Adou contre Damana Pickass ne sont pas détachables du succès des meetings de mobilisation

 
 
 
 7756 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 25 février 2023 - 08:46

Koné Katinan



Après son audition hier vendredi 24 février 2023, Damana Pickass, qui a répondu à la convocation de la juge d’Instruction du 10ᵉ Cabinet en charge de la Cellule Spéciale d’Enquête et de Lutte contre le Terrorisme, a été inculpé et placé sous contrôle judiciaire. 


Réagissant au communiqué du Procureur de la république Richard Adou, le Parti de Gbagbo, via son porte-parole Justin Koné Katinan estime que cette sortie du Procureur renforce davantage l’étonnement du PPA-CI.


En effet, l'audition de Damana Pickass et Hipko Ladji est relative à l’attaque perpétrée contre le camp militaire du deuxième bataillon projetable situé à Anokoua Kouté dans la commune d’Abobo dans la nuit du 20 au 21 avril 2021. 


 

Dans son communiqué parvenu à KOACI, le PPA-CI rappelle au Procureur que son Secrétaire Général est présent en Côte d’Ivoire depuis le 30 avril 2021 ; soit une présence continue sur le territoire national de 21 mois et 22 jours (un an, 9 mois et 22 jours) avant sa convocation devant un Juge d’Instruction pour des faits que le Procureur lui-même qualifie de graves. 


Justin Koné Katinan fait savoir que le communiqué du Procureur, concourt à renforcer le sentiment qui se dégage de l’opinion publique, militante du PPA-CI ou non, que les poursuites engagées par le Procureur contre les deux camarades ne sont pas détachables du succès des réunions de mobilisation pour la fête de la Renaissance que le Secrétaire Général du Parti a entamées depuis quelques semaines. 


"Le PPA-CI demande aux animateurs du pouvoir judiciaire d’accompagner utilement les hommes politiques sur le chemin qu’ils ont pris, depuis quelque temps, en vue de renforcer la cohésion sociale en décrispant le climat politique dans notre pays. En tout état de cause, le PPA-CI continuera ses tournées de mobilisation sur tout l’ensemble du territoire national. À cet effet, la haute direction du parti informe les militantes et militants, les sympathisantes et sympathisants, que la rencontre de demain 25 février 2023 est maintenu à Yopougon précisément à la place Ficgayo dès 10 heures. Dans la mobilisation et la discipline, continuons notre marche vers le but final de notre lutte politique qui est l’avènement d’une Côte d’Ivoire effectivement démocratique et paisible, printemps sans fin des libertés individuelles et collectives.", martèle Katinan dans son communiqué.


 


Jean Chrésus, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara a-t-il raison de ne pas se prononcer "trop vite" sur 2025 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
1688
Oui
34%  
 
3129
Non
63%  
 
118
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Pour le PPA-CI, les poursuites engagées par Richard Adou contre Damana Pickass ne sont pas détachables du succès des meetings de mobilisation
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
couly
Comme d'hab, il y aura un pelé et deux tondus lol Leus messages ne passent plus, autre époque, autres mœurs, les Ivoiriens sont passés à autre chose et ont vu dans quoi ils ont été envoyés en 2010 par ceux-là mêmes qui fuyaient au Ghana en lâchant Gbagbo du style Katinan ou Damana. Qui va suivre des fuyards qui veulent qu'on soit leurs moutons de sacrifice ? Pas moi en tout cas.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Rolandk
La France a une peur bleue de perdre la côte d'ivoire, d'où ses instructions diaboliques à dramane pour museler, brimer toute opposition à son régime téléguidé en réalité par la petite France qui ne vit que sur le dos des africains. Dramane et sa justice ne sont que des marionnettes de la France. La France est sérieusement préoccupée par l'avancée de la Russie sur le continent africain. Elle (la France) est donc prête à tout pour maintenir le régime barbare de dramane au pouvoir, même s'il faut transformer la côte en un rwanda bis, pour ne pas que les russes mettent leurs pieds en côted'ivoire. L'affaire est très sérieuse. Dramane est très petit dans ça. Voyons loin. Car ce qui arrive est très gros. Que Dieu bénisse la côte d'ivoire.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter