Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  Incident sur le réseau électrique, depuis Boundiali, le DG de CI. Énergies rassure : «Il n'y a pas de délestage, car le pays a suffisamment de production pour faire face à la demande
 

Côte d'Ivoire : Incident sur le réseau électrique, depuis Boundiali, le DG de CI. Énergies rassure : «Il n'y a pas de délestage, car le pays a suffisamment de production pour faire face à la demande

 
 
 
 3878 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 08 mars 2023 - 23:58

Noumory Sidibé


«Il n'y a pas de délestage en Côte d'Ivoire. Un bateau a heurté un de nos câbles aérien dans le canal du Port autonome d'Abidjan. Cet accident a entraîné, une perturbation du réseau allant jusqu'à l'interruption de la fourniture quasiment sur tout le territoire national. C'est un accident qui peut arriver partout. Quand on a analysé cet accident, ce n’était pas du fait au secteur de l'électricité, ce n'était pas du fait de notre exploitant CIE. C'est un accident qui est arrivé ».


Ces propos ont été tenus par Noumory Sidibé, Directeur général de Côte d'Ivoire Énergies à l'issue d’une visite de la centrale solaire de Boundiali située sur la route de Tingrela. Il a rassuré les populations, qu’aujourd'hui, la Côte d'Ivoire a suffisamment de production pour faire face à la demande.


La Côte d'Ivoire a un système électrique très avancé avec un réseau interconnecté et donc toutes les sources de production sont reliées aux sources de consommations par un réseau interconnecté avec un dispatching. Selon le DG, l’énergie qui sera produite dans une zone de Boundiali peut servir à faire la fourniture dans une zone du Sud du pays.


«Il n'y a pas de séparation, l’énergie qui sera produite ici va être mise sur le réseau interconnecté et va servir toute la Côte d'Ivoire », a indiqué, M. Sidibé.

Avec les nouvelles centrales, CI. Énergies doit faire de la programmation, de la planification. L'entreprise peut dire quelle sera la demande demain, dans une semaine, dans un mois, dans cinq ans etc.


«C'est vrai qu'on a des défis à relever parce que nous avons eu une série d'incident très rapprochés et cela a permis au Gouvernement de nous demander de visiter tous nos points de défense pour ne pas être confronté à ce genre de situation. Il y a des événements qui sont exogènes au secteur, un câble coupé, c'est un accident on doit y faire. Il y a des endogènes. De janvier à ce jour, 4 gros incidents qui font l'objet analyse. Il y a plusieurs causes possibles », a insisté, Noumory Sidibé.


Plusieurs centrales sont en cours de mise en service. A Jacqueville, il y a des centrales de grandes capacités qui sont quasiment en phase de test et qui vont très rapidement être mises en service. Azito connaît sa cinquième phase. Une centrale biomasse est en cours de réalisation à Aboisso.


 

«Le Président de la République exprime la vision de l'Etat de Côte d'Ivoire. Il dit, il faut que le pays soit le hub énergétique de l'Afrique de l'Ouest. Le ministère de l’énergie traduit cette vision en politique et d’appui sur un certain nombre de structures dont des administrations centrales mais également des sociétés d'Etat, Côte d'Ivoire Énergies ou l'ANARECI qui est l'autorité de régulation. Et l'Etat de Côte d'Ivoire a décidé de faire confiance a un opérateur privé qui est la CIE pour assurer l'exploitation. Chacun a un rôle à jouer, chacun joue sa partition et cela contribue à l'atteinte de l'objectif global. Côte Energies a l'obligation de faire la planification, nous avons des ingénieurs qui passent leur temps à étudier l'évolution de la demande. Et sur cette base vont nous proposer les investissements à réaliser pour qu’à tout moment on soit capable de faire face à cette demande qui est en train de croître et d’évoluer et qui traduit le dynamisme économique de la Côte d'Ivoire », a expliqué, le DG.


Selon lui, quand ces projets sont identifiés au niveau de Côte d'Ivoire Énergies, la société se rapproche de l'Etat de Côte d'Ivoire pour qu'on mobilise les financements nécessaires pour réaliser ces projets.


«Nous faisons toute la maîtrise d'ouvrage, nous levons les financements, nous suivons les travaux. Quand les projets sont réalisés, à part certaines centrales qui sont nos propriétés, mais tous les autres ouvrages, nous les mettons à la disposition de la CIE qui doit assuré l'exploitation du service public. Nous suivons les travaux de la CIE », a-t-il mentionné.


Boundiali abrite, le premier projet de centrale solaire qui est réalisé par Côte d'Ivoire Énergies. Il y a beaucoup de projets qui se développent dans le cadre de ces énergies renouvelables, notamment solaire. Il y a un projet à Katiola qui est porté par un privé, un autre à Bondoukou, bientôt un à Ferké et également à Odienné.

Noumory Sidibé a remercié les populations des 3 villages qui ont accepté d'accompagner Côte d'Ivoire Énergies, l’état de Côte d'Ivoire pour permettre de réaliser ce projet en cédant leurs terres.


«Ce projet nécessite l'implication de tous, l'Etat central, les populations et celles qui contribuent à notre mettre à disposition cet espace. Ce projet fait partie du plan de production de 2023, il faut nécessairement qu'il soit mis en service en juin 2023 pour assurer le fourniture de l'électricité au profit de l'économie ivoirienne et des pays limitrophes qui nous font confiance », a-t-il conclu.

Au nom du Préfet de région de la Bagoué absent, le Secrétaire général de la Préfecture a assuré qu'au niveau de l'administration tout ce qui peut être fait pour accompagner le projet, il le fera, parce que l'énergie présente beaucoup pour la population.


 

Son souhait est que le projet profite réellement à la région de la Bagoué et quand il y aura une coupure d’électricité, partout en Côte d'Ivoire, Boundiali soit toujours éclairé parce que c'est ici que le courant est produit.



Wassimagnon

 




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Le PPA CI choisit Gbagbo pour être candidat en 2025, un cadeau pour Alassane Ouattara ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Sénégal : Bassirou Faye, un "allié" de la Côte d'Ivoire de Ouattara ?
 
3167
Oui
58%  
 
2133
Non
39%  
 
147
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Incident sur le réseau électrique, depuis Boundiali, le DG de CI. Énergies rassure : «Il n'y a pas de délestage, car le pays a suffisamment de production pour faire face à la demande
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter