Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
CEDEAO : Reçu par Kaïs Saeed, Umaro Sissoco Embaló affirme que les propos de son homologue à l'encontre des migrants ont été mal interprétés
 

CEDEAO : Reçu par Kaïs Saeed, Umaro Sissoco Embaló affirme que les propos de son homologue à l'encontre des migrants ont été mal interprétés

 
 
 
 6238 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 09 mars 2023 - 09:25

Sissoco Embaló et Kaïs Saïed à Tunis (DR)



L’on pourrait s’interroger, à quoi joue le président en exercice de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) ?


Le président bissau-guinéen Umaro Sissoco Embaló a déclaré, mercredi, que les déclarations de son homologue tunisien, Kaïs Saïed, sur les ressortissants d'Afrique subsaharienne ont été « mal interprétées ».


« En tant que président de la CEDEAO, je rendis visite au Président Kaïs Saïed pour m'enquérir de la situation des africains subsahariens en Tunisie. Evoquant la déformation de ses propos, il assura de croire aux valeurs africaines d'union, d'accueil et de respect et les préserver », a-t-il indiqué.


 

Pour Embaló, il est impensable que « la Tunisie, le pays de l'ancien président Habib Bourguiba, puisse être un pays raciste », qualifiant le tollé soulevé par les déclarations du président Kaïs Saïed de "mauvaise interprétation. »


Il a poursuivi en s'adressant au président Saïed : « Nous sommes tous des Africains. Vous êtes-vous même Africain, quelle que soit la couleur de votre peau... Nous sommes tous des frères. »


Le président bissau-guinéen a souligné que « les choses ne doivent pas être interprétées de manière erronée... et il y a ceux qui profitent de ces interprétations. »


Pour sa part, Saïed a souligné que « ce qui ne peut être accepté, c'est l'interprétation des déclarations d'une manière telle qu'elle ne sert pas l'image de la Tunisie, mais lui porte plutôt préjudice. »


« Nous disons à ceux qui veulent nuire à la Tunisie que vous vous êtes trompés », a-t-il poursuivi.


 

Et Saïed d'ajouter : « Je suis africain et fier de l'être, et tous les Africains sont des frères, refusant « l'accusation de racisme portée contre la Tunisie. ».



Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara a-t-il raison de ne pas se prononcer "trop vite" sur 2025 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
1688
Oui
34%  
 
3129
Non
63%  
 
118
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
CEDEAO : Reçu par Kaïs Saeed, Umaro Sissoco Embaló affirme que les propos de son homologue à l'encontre des migrants ont été mal interprétés
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
mon cher si tu es pas a la hauteur reste dans ton pays et ne prend pas la tete de la cedeao, ce que le president tunisien dit on s'en garba , ce que le peuple tunisiens est et veut etre raciste ou pas c'est pas notre probleme chacun est libre nous on s'occupe de nous. Donc tes bavardages on s'en fou la question c'est les africains noirs qui ont été brutalisé ok c'est de ca qui s'agit tout le reste on s'en fou c'est juste bien savoir ce qu'il en est de nos mogos britalisé apres on peut repondre en fonction on a pas besoin de ta comedie de merde tu as que vivre la bas si tu es si heureux tchrrrrrrrrrrr
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
JACOB@CHOCOTO
Regardez moi ce lèche botte! Je me demande comment ce mec a fait pour être à ce poste tant national dans son pays que international (Afrique)
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter