Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Commémoration des 62 ans de l'IGE, l'Institution s'ouvre au grand public à travers des exposés et panels éclatés
 

Côte d'Ivoire : Commémoration des 62 ans de l'IGE, l'Institution s'ouvre au grand public à travers des exposés et panels éclatés

 
 
 
 1313 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 22 mars 2023 - 11:05



Jeannot Ahoussou-Kouadio, Président du Sénat, représentant le chef de l'Etat Alassane Ouattara a donné aujourd'hui à Abidjan, le top départ des activités marquant la commémoration des 62 ans d’existence post-indépendance de l'Inspection générale d'État en présence de plusieurs présidents d'institutions ou leurs représentants.


Il a salué l'initiative de l’Inspecteur général d'Etat de marquer un temps d'arrêt pour apprécier le chemin parcouru, regarder et tutoyer le passé avec franchise, tirer les leçons et les enseignements résultants des activités menée pour mieux vous projeter dans le futur.


Le Président du Sénat s'est dit heureux du fait que l'IGE ait décidé, à travers cette commémoration, d’ouvrir ses portes et se rapprocher des usagers, le temps de la cérémonie.


« Une telle initiative est salutaire, car elle contribuera, sans aucun doute, à une meilleure connaissance de l'IGE et à sa promotion en tant qu'organe supérieur de contrôle de l'ordre administratif », a-t-il insisté.


Il s'agit de la célébration des 62 ans d'existence post-indépendance de l'Inspection générale de l'État, un outil du Président de la République pour veiller au contrôle du bon fonctionnement des services publics, parapublics, ainsi que les EPN et les sociétés d'Etat. 


Jeannot Ahoussou-Kouadio a rappelé que l'Inspection générale de l'Etat œuvre à s’assurer de la bonne utilisation des deniers publics en vue de lutter plus efficacement contre la fraude, la corruption, la mauvaise gestion et la précarisation des ressources publiques.


 

Il a salué, Ahoua N'doli Théophile pour le travail abattu à la tête de l'Institution et a affirmé que les résultats obtenus, les constats ainsi que les judicieuses recommandations sont autant d'éléments de nature à aider le Président de la République à prendre les décisions concernant les structures inspectées ou auditées.


« Je tiens une fois de plus, au nom du chef de l'Etat à vous encourager vous-mêmes, l'Inspecteur général d'Etat et vos collaborateurs. A travers, vous, je tiens à féliciter tous les acteurs du contrôle administratif, notamment l'Inspection générale des finances et l'Inspection générale des ministères. Les difficultés que vous rencontrez dans le cadre de l'exercice de vos fonctions ont été portées à la très haute connaissance du Président de la République. Soyez rassurés que dans la mesure des possibilités offertes, il s'attèlera à y apporter des solutions idoines »a mentionné, le Président du Sénat.


Il a enfin encouragé, l'Inspection générale d’Etat à maintenir la collaboration avec les autres structures de contrôle administratif, notamment l'Inspection générale de nos ministères, la Haute autorité pour la bonne gouvernance, la Cour des comptes et le ministère de la Promotion de la bonne gouvernance, de lutte contre la corruption.


« Je voudrais, au nom du chef de l'Etat saluer très sincèrement la signature de la convention entre l'IGE et la Haute autorité pour la bonne gouvernance et celle à venir entre l'IGE et le ministère chargé de la bonne gouvernance », a conclu, le Président du Sénat.


Cette cérémonie est la première célébration du genre que l’Inspection Générale d’Etat de Côte d’Ivoire organise depuis sa création, alors qu'elle est l’héritière d’un long et ancien processus de formalisation du système de contrôle qui tire ses origines de la colonisation.


« En effet, l’Inspection Générale a été créée en 1904. Depuis lors, elle a subi des transformations et mutations successives qui en ont renforcé son champ d’action, ses compétences et son efficacité. Comme je l’ai dit tantôt, l’Inspection existe depuis 1904. Mais, c’est en 1961, par le décret n° 61-104 du 12 avril 1961, que le Président Félix Houphouët-Boigny l’a en quelque sorte « ivoirisée ». Et, cela fait bien 62 ans. C’est donc cette date qui nous vaut, aujourd’hui, l’organisation de la présence cérémonie », a expliqué, l'IGE.


Ahou N'doli Théophile a exprimé sa gratitude à ses prédécesseurs qui ont effectué le déplacement de l'hôtel ivoire. Il s'agit de l’Inspecteur Général des Services Publics, Sanogo Mamadou, et de l’Inspecteur Général d’Etat, Niamien N’goran, ainsi qu’à tous les anciens Inspecteurs d’Etat qui étaient présents.


Au cours de cette commémoration, l’institution sera présentée au grand public, à la fois, à travers des exposés, des panels, mais également des conférences éclatées qui sont prévues à l’ENA, dans un certain nombre d’universités publiques et à l’INP-HB de Yamoussoukro.


 

Pour Ahoua N'doli Théophile, elle sera également l’occasion de marquer un temps d’arrêt pour évaluer le chemin parcouru. Mais, au-delà, ce qui est plus important, c'est de se projeter dans l’avenir dans la recherche d’une constante amélioration de son efficacité et de ses performances.


Le 62ᵉ anniversaire de l'Inspection générale d’État s'articule autour du thème : « Inspection Générale d’Etat, 62 ans au service de la promotion de la bonne gouvernance : acquis, défis et perspectives ».


Selon l'Inspecteur général d'Etat, cette thématique fera l’objet, au cours des panels prévus, de réflexions profondes autour de deux questionnements majeurs, à savoir, « Quel est le rôle du système de contrôle de l’ordre administratif dans une société en mutation ? » et « Quelle collaboration entre l’IGE, l’IGF, les IGM et les autres organes de promotion de la bonne gouvernance pour une meilleure synergie ? »


Il a à l'occasion traduit ses félicitations et ses encouragements à l’ensemble du personnel de l’IGE, à la fois les anciens et le personnel actuel, pour leur acharnement au travail qui a permis de glaner quelques lauriers. Toutefois, il les a exhortés au travail.


« S'il est vrai que nous enregistrons beaucoup d’acquis, nous restons cependant persuadés que nous avons encore un vaste chantier à défricher, eu égard à la forte volonté du Président de la République d’installer durablement la bonne gouvernance dans l’esprit et les habitudes de ses compatriotes, en particulier ceux qui servent au sein des administrations publiques. Et, je puis vous assurer que sur cette question, nous sommes déterminés à réussir », a-t-il conclu.


Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Modification du Code pénal, une avancée ?
 
3132
Oui
48%  
 
3166
Non
49%  
 
227
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Commémoration des 62 ans de l'IGE, l'Institution s'ouvre au grand public à travers des exposés et panels éclatés
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter