Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Le gouvernement maintient l'interdiction d'importation du fer à béton pour protéger la production locale
 

Cameroun : Le gouvernement maintient l'interdiction d'importation du fer à béton pour protéger la production locale

 
 
 
 5438 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 08 avril 2023 - 14:09

La mesure vise à booster et à protéger la production locale.


Le Directeur général des douanes vient de rappeler au public et à ses services l'interdiction d'importation du fer à béton sur le sol camerounais.


Fongod Edwin Nuvaga soutient que la mesure est prise en application de la "très haute instruction" du Président de la République.


Il rappelle aux chefs secteurs, aux coordonnateurs des zones Halcomi III (Halte au commerce illicite) et commandants des Douanes, de veiller à l'application de ladite interdiction.


 

La production locale de fer à béton est actuellement estimée à plus de 260 000 tonnes. 


Une production qui peut largement satisfaire la demande locale et les exportations.




Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Modification du Code pénal, une avancée ?
 
3132
Oui
48%  
 
3166
Non
49%  
 
227
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Cameroun : Le gouvernement maintient l'interdiction d'importation du fer à béton pour protéger la production locale
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter