Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Augmentation des tarifs de l'Internet, Katinan « c'est l'échec des 10 dernières années de la politique ivoirienne »
 

Côte d'Ivoire : Augmentation des tarifs de l'Internet, Katinan « c'est l'échec des 10 dernières années de la politique ivoirienne »

 
 
 
 7965 Vues
 
  6 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 13 avril 2023 - 17:03

Koné Katinan ce jeudi face à la presse à Cocody (Ph KOACI)


 

Justin Koné Katinan était face à la presse ce jeudi 13 avril 2023 au siège du PPA-CI dans le cadre du 15e numéro de la « Tribune du PPA-CI », comme sur place constatée par KOACI. L’un des points clés de cette rencontre avec les journalistes s’est axé sur la situation financière de la Côte d’Ivoire et l’augmentation du prix d’Internet en Côte d’Ivoire.


Même si le gouvernement ivoirien a annoncé, le lundi 10 avril au soir, la suspension de la hausse des tarifs des données mobiles, Justin Koné Katinan a révélé que de terribles mesures attendent encore les Ivoiriens.


En effet, depuis le 7 avril, les trois opérateurs de téléphonie, qui dominent le marché, avaient décidé de diminuer le volume de data des paquets 4G, tout en augmentant leur prix. La mesure a soulevé une fronde contre les opérateurs, menée notamment par un député, qui a appelé à plusieurs mouvements de boycott des consommateurs. Une pétition a recueilli près de 45 800 signatures. Le gouvernement, qui assure aussi tenir compte des ménages, relance les discussions entre les acteurs du secteur pour trouver une solution.


Le porte-parole du Parti de Gbagbo qui rencontrait la presse ce jour, a expliqué que dans l’euphorie de leur prise de pouvoir singulière, les nouveaux dirigeants avaient promis de conduire le pays dans la catégorie des pays dits émergents tels que le Brésil, l’Afrique du Sud, Singapour, l’Inde, etc. Treize ans après, le remède que FMI leur propose est celui qui s’applique au pays aux revenus faibles, exactement ce qu’était la Côte d’Ivoire avant le programme PPTE, a affirmé l’ex-ministre de Gbagbo.


 

Selon Koné Katinan, plusieurs ratios de surveillance de l’économie sont au rouge. Par ailleurs, le ratio dettes/PIB se détériore à un rythme très inquiétant.


« Avec une évolution moyenne de 8%, la Côte d’Ivoire risque d’atteindre le seuil critique de ratio dette/PIB de 70% à l’orée 2025. N’ayant plus accès au marché des capitaux qui est devenu par ailleurs cher, le gouvernement se rabat sur le marché sous-régional et le FMI. En ce qui concerne le marché sous-régional, par deux fois dans le mois de mars, le gouvernement a enregistré des échecs. Il a été obligé de revoir ses propositions de rémunérations des bons du Trésor. En effet, Pour l’émission du 6 avril dernier, le trésor public ivoirien a relevé ses taux à raison de 6,40% pour les BAT (Bons Assimilables du Trésor) à 6 mois et 6,15% pour les BAT à 12 mois. Les BAT à 6 mois (6,40%) ont rapporté 67,2 milliards de FCFA contre 955 millions FCFA pour les BAT de 12 mois (6,15%). Ce qui démontre que les investisseurs ont préféré les BAT à maturité courte et au taux élevé aux BAT à longue maturité et à taux faible (6,15%). Cela relève la faiblesse de la confiance dans l’économie ivoirienne dans une perspective à long terme. », a fait savoir le natif d’Arikokaha.


En ce qui concerne l’accord conclu avec le FMI, Katinan fait savoir que les termes des différents communiqués de l’institution financière internationale qui se rapportent à cet accord montre clairement que le gouvernement doit faire, entre autres, des efforts de mobilisation des ressources budgétaires internes. L’ex-ministre de Gbagbo explique ainsi que le gouvernement n’a pas d’autres choix que de frapper à la même place et que cette place trouvée est le secteur des télécommunications en plein essor.


« La dernière augmentation des services d’internet qui coïncide avec les négociations avec le FMI en est, en réalité, une des conséquences directes de l’accord en termes d’augmentations des ressources internes. Contrairement à ce que veut laisser croire le gouvernement, cette augmentation n’est pas le fait des opérateurs économiques qui seraient dans une situation difficile. En effet, c’est le 12 janvier 2023 que les opérateurs de la téléphonie et fournisseurs d’internet ont reçu un courrier de l’ARTCI, leur demandant d’harmoniser le prix de vente du méga-octet, qui est l’unité de mesure de l’internet. L’ARTCI leur a demandé de fixer le prix du méga-octet à 0,8 FCFA. Or, dans la pratique, aucun opérateur ne vendait au-dessus de ce prix. Certains opérateurs vendaient l’unité à 0,5 FCFA. Ces derniers ont été contraints de porter leur prix à 0,8 franc, soit une hausse de 60%. », affirme Katinan qui précise qu’au cours d’une réunion avec les opérateurs économiques, l’ARTCI a menacé d’imposer une amende 6 milliards de FCFA à tous les opérateurs qui n’auraient pas appliqué cette décision en fin mars.


Le porte-parole du Parti de Gbagbo mentionne qu’en augmentant le chiffre d’affaires des entreprises de télécommunication, fournisseurs exclusifs de l’internet, le gouvernement ivoirien veut accroître ses ressources fiscales en faisant porter le chapeau aux opérateurs économiques. Autrement, il aurait assumé courageusement sa décision en augmentant les taux de la taxe.


 

« L’argument de la G5 avant la CAN est spécieux en ce que notre pays, aux dires des experts, ne peut introduire le G5 avant au moins deux ans. D’autres mesures draconiennes attendent les Ivoiriens. Au total, la réalité a rattrapé la propagande. Non seulement le pays n’a pas atteint l’émergence promise, mais, il demeure encore dans la catégorie des pays à faible revenu. Qu’a fait le gouvernement des acquis du PPTE, courageusement mené par le Président Laurent Gbagbo ? Le FMI donne la réponse. Rien en dehors du gâchis. », a argumenté Koné Katinan.


Enfin, le vice-président au sein du parti des peuples Africains – Côte d’Ivoire (PPA-CI) a fait savoir que c’est le gouvernement ivoirien qui a demandé aux opérateurs de téléphonie d’augmenter les tarifs des Data et que cela traduit pleinement « l’échec de la politique des 10 dernières années de la politique ivoirienne ».


 

 

Jean Chrésus, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Modification du Code pénal, une avancée ?
 
3132
Oui
48%  
 
3166
Non
49%  
 
227
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  6 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Augmentation des tarifs de l'Internet, Katinan « c'est l'échec des 10 dernières années de la politique ivoirienne »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
couly
Lui là c'est une cata même. Un nze has been. Ya pas d'autres personnes que lui plus classes et intelligente au ppa ci ou quoi?
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Ah ! Si le RDR dans l'opposition avait aussi fait le choix des critiques et des contractions (argumentations) plutôt que le choix des armes et d'une rébellion sanglante, on aurait pas connu 10 années de chaos et de pertes en vie humaine. Inutilement. Pourtant, il aurait juste fallu de la maturité que d'opter pour la sauvagerie et la violence, des caractéristiques de l'immaturité pour accéder au pouvoir d'État. Bravo à cette opposition actuelle civilisée qui, grâce à sa contribution à un environnement socio-politque apaisé, nous garantit la paix !!! Merci à Bédié, à Gbagbo et à toute l'opposition pour leur maturité politique.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Mesmin Konin
Bon c est bien vrai que ce gouvernement est a ma ramasse mais je penches plus pour les explications du depute a savoir qu on aura voulu faire plaisir a un operateur ( et pourquoi pas profiter pour se sucrer un peu plus sur le dos du contribuable) qui fait croire que depuis la crise post electorale avec la destruction de son material il est deficitaire. Moi qui croyait qu avec les data ils ne faisaient pas du chiffre je me suis bien trompe. Bon avec le prix de l essence qui a augmente ca et la, il fort possible que nos gars la fassent passer les prix a 855 Fcfa
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
tomas
Mr Katinan ce combat n'est le votre .Laissez ça entre nous les laisser pour contre .affaire de data c'est pas politique .depuis longtemps vous avez vu ça mais vous avez fait quoi? si ce n'est pour aller vénérer un homme? la récupération politique on n'en veut plus laissez les ivoiriens soucieux de leur avenir se plaindre et quand vous aurez fini de louer votre "dieu" vous allez nous trouver dans ce combat.or ce combat Mr Assalé et Mr Jean Bonin l'ont déjà mené et gagner.actuellement CANAL +FAIT la même chose vous ne dites rien , mais lorsque ceux qui sont soucieux de notre bien être vont se battre pour ça (ce qui a déjà commencé ) c'est en ce moment vous allez venir faire discours . on est fatigué des politiciens qui tous ce qui vous intéresse c'est le pouvoir ,rien que le pouvoir , le peuple juste pour les elections .
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
Tjr aussi superficiel Katarina. Un vrai disciple de DJ bamba. Au fait Katarina, la récurrence inondations à Abidjan résulte de la mauvaise gouvernance des 10 dernières années, L'existence des brouteurs aussi. N'est ce pas ?
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LE DEBOULONNEUR
Mon cher zozo-to, tu parles de superficiel et alors qu'on s'attendait à de la profondeur dans ton propos, tu fais du coq à l'âne! Ou alors, tu n'as rien compris du haut niveau?
 
 il y a 1 an
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter