Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Problème de desserte en eau dans certains quartiers de Yopougon, la Sodeci échange avec les populations et rassure du retour à la normale dans 6 jours
 

Côte d'Ivoire : Problème de desserte en eau dans certains quartiers de Yopougon, la Sodeci échange avec les populations et rassure du retour à la normale dans 6 jours

 
 
 
 6784 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 10 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 26 mai 2023 - 20:03

 les responsables de la Sodeci et les riverains de Yopougon devant la presse ce vendredi à Yopougon (Ph KOACI)


 

Plusieurs quartiers de la plus grande commune de Côte d’Ivoire font face à une coupure de l’eau. Depuis le jeudi 25 mai 2023. Cette coupure a été occasionnée par un incident sur la conduite principale d’alimentation de l’usine de Yopougon Niangon 2.

 

Cette usine qui dessert à peu près 29 % des clients de la société de distribution d’eau de Côte d’Ivoire (Sodeci) de Yopougon.

 

Ainsi, suite à cet incident intervenu dans cette usine, ce sont les zones de Yopougon Ananerais, Maroc, Niangon-Académie, Niangon- Adjamé, Niangon-Suite jusqu’au Terminus 40 qui sont impactées par les coupures d’eau.

 

Ce vendredi 26 mai 2023, la direction régionale de la Sodeci de Yopougon, en compagnie de la direction technique de la mairie de Yopougon et de la direction régionale du ministère de l’hydraulique, de l’assainissement et de la salubrité, a échangé avec les riverains des différents quartiers de Yopougon dans l’une des salles de la mairie de la plus grande commune de la Côte d’Ivoire, comme sur place constaté par KOACI.


Cliquez pour agrandir l'image  
 

 

Cette rencontre avait pour objectif de rassurer les populations des quartiers impactés par les coupures d’eau que les équipes de la Sodeci sont sur le terrain pour pallier rapidement le problème.

 

Vincent Kouamé, directeur du service technique de la mairie de Yopougon, modérant les échanges, a tenu à rassurer les populations que la mairie aux côtés de la Sodeci, est engagée à ce qu’une solution soit rapidement trouvée.

 

Expliquant les raisons de cet incident intervenu à l’usine de Yopougon-Niangon 2, Prévost Kongo, directeur régional de la Sodeci de Yopougon, est méthodiquement revenu sur cette situation.

 

Il a fait savoir que cette usine représente à peu près 29 % des clients de la Sodeci à Yopougon et que cet incident vient aggraver la situation déjà préoccupante de Yopougon qui avait un déficit de 31 % en desserte d’eau.

 

« Aujourd’hui, nous avons avec cet incident à peu près 60 % de nos clients qui ont des difficultés d’approvisionnement », a-t-il indiqué.

 

Ces difficultés, c’est que ces zones, impactées par l’incident, ne pourront pas être alimentées parce que l’usine est à l’arrêt. Néanmoins, des mesures palliatives ont été prises pour assurer, avant un délai de 6 jours pour revenir à la normale, l’approvisionnement en eau des quartiers impactés.

 

« Nos investigations ont montré des difficultés de sécurisation du chantier pour que nous puissions intervenir dans les délais habituels. Le temps de finir les travaux et de faire la mise en eau pour que nos populations retrouvent de l’eau dans l’ordre normal devrait être à peu près 6 jours. Des dispositions ont été prises pour augmenter le nombre des camions-citernes qui distribuent l’eau dans les différents quartiers, pour qu’on puisse rapidement finir et que les populations, dans l’attente puissent s’approvisionner et s’alimenter. », a expliqué M. Prévost Kongo, directeur régional de la Sodeci de Yopougon.


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 

 

Dans les détails, Noël Armand Brou, directeur de la maintenance de la Sodeci, a expliqué l’incident.

 

Il a fait savoir que c’est une canalisation principale qui alimente l’usine de Niangon 2 qui passe dans la zone d’un ruisseau qui a été déboité. Il a également expliqué que l’accès de cette canalisation était assez complexe, ce qui a induit la Sodeci à faire des travaux préliminaires de réparation.

 

« Juste après ces travaux, nous allons attaquer la réparation à proprement dit. Nous avons donné un délai de 6 jours, mais tout est mis en œuvre pour revenir à la normale », a rassuré le directeur de la maintenance.

 

Enfin, les responsables de la Sodeci qui estiment que d’ici huit (8) mois la situation de l’eau à Yopougon devrait être réglée à 100 %, ont invité les populations à faire preuve de civisme pour ne pas casser les canaux de canalisation.

 

« Je voulais inviter les populations à faire preuve de civisme parce qu’en général quand la population manque d’eau, certaines personnes vont pour casser les canalisations qui soient apparentes du fait de l’érosion pour prendre de l’eau. Et quand c’est comme ça, cela alourdit les difficultés pour pouvoir les approvisionner. On invite les populations au calme dans cette période », a exhorté pour terminer Prévost Kongo, directeur régional de la Sodeci de Yopougon.



 

Jean Chrésus, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Disparition de la commune du Plateau au profit d'une absorption du District d'Abidjan, bonne idée?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Candidature de Gbagbo en 2025, du bruit pour rien qui profite à ADO ?
 
2159
Oui
60%  
 
1289
Non
36%  
 
135
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Problème de desserte en eau dans certains quartiers de Yopougon, la Sodeci échange avec les populations et rassure du retour à la normale dans 6 jours
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
@Marius
Le candidat BIctogo a promis, une fois élu, de réaliser une piscine olympique à Yop. Voilà une idée géniale qui permettrait aux populations privées d'eau potable d'aller se ravitailler dans cette piscine.
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter