Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Champions de l'incivisme, des moto-taxis sèment le trouble à Bouaké, pluie de gaz lacrymogènes sur la ville
 

Côte d'Ivoire : Champions de l'incivisme, des moto-taxis sèment le trouble à Bouaké, pluie de gaz lacrymogènes sur la ville

 
 
 
 4032 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 22 juin 2023 - 13:11

Un conducteur de moto-taxi au niveau du lieu de l'incident mercredi (ph KOACI) 



Tendons-nous vers la fin des moto-taxis à Bouaké ? La question mérite d'être sérieusement méditée, suite à cette énième révolte de ces conducteurs d'engins à deux roues constatée dans la capitale de la région du Gbêkê.


Refusant de se faire contrôler par les forces de l'ordre, un conducteur de moto taxi qui transportait un passager, a, le mercredi 21 juin 2023 aux alentours de 13 heures, voulu esquiver des policiers stationnés dans les environs du collège Ruth Fidèle, procédant à la vérification des pièces afférentes aux motos. Dans sa tentative, le moto-taxi fait une chute et se retrouve avec son passager à même le sol.


Apercevant la scène de loin, des collègues du conducteur accourent vers le lieu pour prêter main forte à ce dernier. Sur le site, ils saccagent un véhicule de police appartement au commissariat du 4e arrondissement de Bouaké car selon eux, cette chute a été provoquée par les policiers qui auraient causé la mort de leur collègue. Information largement véhiculée de bouche-à-oreille qui finalement, après vérification, est fausse.


 

« Personne n'est mort. Ni le conducteur, encore moins son passager.» confie à KOACI une source sécuritaire.


Dans leur logique de défier l'autorité de l'État, les conducteurs de moto-taxi décident de se faire entendre le lendemain. C'est-à-dire ce jeudi 22 juin 2023.


Dès les premières heures de ce jeudi, l'on constate dans plusieurs carrefours de la ville, des conducteurs de moto-taxi sur leur engin, regroupés en train de faire du boucan. Selon eux, « La police et la gendarmerie ne doivent plus contrôler les conducteurs de moto-taxi à Bouaké...»


 

Face à cette situation de désordre que veulent instaurer les chauffeurs de moto-taxi à Bouaké, les forces de l'ordre ont été déployées sur des axes pour parer à toute tentative de débordements. Elles ont, après avoir vu l'un de leurs véhicules saccagé une nouvelle fois par des conducteurs de moto-taxi mécontents, procédé à des jets de gaz lacrymogènes afin de restaurer la fluidité du trafic routier empêchée par ces conducteurs de moto-taxi, adeptes de l'incivisme.


L'on se demande jusqu'à quand attendront les autorités pour interdire l'activité de taxi moto à Bouaké. Car, ces conducteurs qui, pour la grande majorité, ne disposant d'aucun document en règle de leur engin, n'ont aucune notion du code de la route et pire, n'ont aucun respect pour les forces de l'ordre.


T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan, de la provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Crise de royauté chez les Baoulés, les politiciens tirent les ficelle...
 
3152
Oui
70%  
 
1213
Non
27%  
 
116
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Champions de l'incivisme, des moto-taxis sèment le trouble à Bouaké, pluie de gaz lacrymogènes sur la ville
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter