Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Bouaké, les champions régionaux de la planification familiale sensibilisés lors d'une journée de dialogue
 

Côte d'Ivoire : Bouaké, les champions régionaux de la planification familiale sensibilisés lors d'une journée de dialogue

 
 
 
 1498 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 16 juillet 2023 - 16:29

Des participants à cette journée (ph KOACI) 



Dans l'objectif d'améliorer l'accès des populations aux services de planification familiale, le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) en collaboration avec la Direction Régionale de la Santé, de l'hygiène publique et de la couverture maladie universelle du Gbêkê, organisera du 24 au 30 juillet 2023, une Semaine Régionale de la Planification Familiale. En prélude à cette semaine, la matinée du jeudi 13 juillet 2023, a été meublée par la « Journée de dialogue avec les Champions régionaux de la planification familiale de la région du Gbêkê » organisée dans la salle des réunions de la préfecture de région de Gbêkê.


La représentante du préfet de la région du Gbêkê, a donné les statistiques sur l'utilisation des méthodes contraceptives en Côte d'Ivoire avant de lancer un appel aux ''Champions'' régionaux. « Le taux d'utilisation des méthodes contraceptives en Côte d'Ivoire est passé de 12% en 2012 à 18% en 2021, soit une augmentation de 06%. Les indicateurs de la région du Gbêkê sont appréciables avec un taux d'utilisation des méthodes contraceptives de 21,9% en 2021.» a-t-elle fait savoir.


Selon elle, la stratégie utilisée contribuera à renforcer l'offre des services et l'accès aux méthodes contraceptives à travers ces septs jours de plaidoyer. « Je place beaucoup d'espoir dans cette journée de dialogue, car la qualité des experts, des responsables étatiques, des organisations de la société civile présents dans la salle, me rassure que le pari de la mobilisation sociale sera relevé pour une mise en œuvre réussie de la Semaine Régionale de la Planification Familiale dans le Gbêkê.» s'est elle rassurée.


 

Pour Dr. Privat Tiendrébéogo responsable de la chaîne d’approvisionnement et de la planification à l’UNFPA « Ce sera l’occasion de rapprocher les produits de contraceptions et les prestations des populations vulnérables et aussi d’intensifier l’éducation et la sensibilisation sur les biens faits des méthodes contraceptives pour le bonheur de la femme.»


Tuo Chantal, ingénieure des techniques sanitaires, options santé publique et Coordinatrice régionale de la santé mère-enfant de la région du Gbêkê, a souligné l'importance de l'utilisation des méthodes de contraception. « Nous savons aujourd'hui ce que la planification peut nous aider à faire. En un nos enfants, nos jeunes filles qui sont déjà sexuellement actives qui prennent des grossesses et elles ne sont pas prêtes à être mère et elles tombent accidentellement enceintes, alors la première des choses qu'elles cherchent à faire c'est l'avortement.

Et pourtant, l'avortement peut leurs coûter la vie, peut rendre difficile le pronostic obstétrical demain.


Nos mamans qui sont dans le foyer, ont pour devoir les rapports sexuels, mais elles n'ont pas de méthode qui leurs permet de planifier et d'espacer les enfants.

Souvent, on les retrouve avec des grossesses trop rapprochées et à l'accouchement cela entraîne des hémorragies et malheureusement ont en perd. Donc tout ceci ne rend pas la famille heureuse et aujourd'hui celà contribue à augmenter le taux de décès maternel (...) Je suis heureuse qu'ont parle de planification familiale et surtout en présence des guides religieux qui vont pouvoir nous aider à sensibiliser la population sur la planification familiale qui n'est pas contre le plan de Dieu mais plutôt aider la femme qui donne la vie à rester en bonne santé, aider la famille à un bien être et aider les enfants à évoluer dans un environnement saint.» a expliqué dame Tuo Chantal.


 

Kouakou Yao Jean-Luc Administrateur civil à la préfecture de Bouaké, a estimé que « Pour pouvoir sensibiliser une masse de population, il faudrait que les ''Champions'' puissent être formés et quand ils vont sur le terrain pour véhiculer le message, ce message sera bien perçu car ils auront certes la maîtrise de ce qu'ils seront entrain de dire. En milieu scolaire également, il faudrait qu'un accent particulier y soit mis. Puisqu'on voit des jeunes filles de 5e voire même 4e en plein milieu scolaire avec une grossesse.

Faudrait donc les former et ensuite leurs demander d'aller sur le terrain pour véhiculer le bon message.» 


Notons que la mission de l'UNFPA est de créer un monde dans lequel chaque grossesse est désirée et chaque accouchement sans danger.


T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la tendance face au RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan...
 
3333
Oui
71%  
 
1198
Non
26%  
 
151
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Bouaké, les champions régionaux de la planification familiale sensibilisés lors d'une journée de dialogue
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter