Ghana Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana : Mésaventure d'un jeune abandonné par une force de disparition aux mains de la police
 

Ghana : Mésaventure d'un jeune abandonné par une force de disparition aux mains de la police

 
 
 
 3350 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 11 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 19 août 2023 - 14:48


Des parties de la scène (ph)


Un supposé prêtre traditionnel qui a voulu interrompre une ordonnance de démolition à Nima, un quartier populaire à Accra au Ghana, a été délaissé par les dieux qui ont le pouvoir de le faire disparaitre en cas de force majeure et s’est fait arrêter par des agents de police qui se trouvaient sur le site.


La scène s’est déroulée le mardi 15 août 2023 à Nima sous le regard curieux des habitants du quartier qui attendaient de voir l’issue de la confrontation entre Nii Odiasempa, le jeune prêtre traditionnel, et les agents de la police. Il était escorté sur le site par les jeunes pour arrêter les travaux de démolition


 

Nii Odiasempa, qui a pris la parole sur Kofi TV après sa mésaventure, a déclaré qu’il désapprouve l’ordonnance de démolition. Ayant entendu dire que des gens détruisaient certains bâtiments à Nima où son clan possède des terres, il a décidé de s’y rendre afin d’administrer une leçon aux personnes impliquées dans l'exercice de démolition mais la police est intervenue.


Mésaventure et arrestation


Avant d’entrer en action, le jeune croyant traditionnel a assuré avoir consulté les ancêtres qui lui ont montré la voie à suivre pour résoudre le problème. Vêtu de feuilles naturelles vertes, un tissu blanc autour de sa taille et avec une bouteille de schnaps à la main, Nii Odiasempa pris la direction des lieux de la démolition. Une vidéo sur les réseaux sociaux montre le prêtre marchant courageusement vers le chantier de démolition.


Arrivé sur les lieux, il n’a pu invoquer ses puissances sur les casseurs et prétexté avoir eu pitié d'eux à cause de Dieu. Il a rappelé que pendant qu'il versait la libation pour contrecarrer les démolisseurs, les policiers ont commencé à le supplier de rester calme jusqu’à a ce qu’il ne se rende compte qu’ils l’ont trompé.


Sur la manière dont il a été pris par la police, Nii Odiasempa a déclaré que « Je chantais et la police m'a dit de me calmer et m'a dit de m'asseoir à l'intérieur du véhicule » et c’est pourquoi il n’a pas invoqué les dieux pour disparaitre. Soudain, poursuivra-t-il, les policiers « m'ont emmené au poste de police ».


Mensah,

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com -


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la tendance face au RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan...
 
3333
Oui
96%  
 
1
Non
0%  
 
151
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Ghana : Mésaventure d'un jeune abandonné par une force de disparition aux mains de la police
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter