Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :   Bruno Koné accusé de détournement de 100 milliards, les syndicats du ministère de la Construction et de l'urbanisme annoncent une plainte contre un journaliste et des agents
 

Côte d'Ivoire : Bruno Koné accusé de détournement de 100 milliards, les syndicats du ministère de la Construction et de l'urbanisme annoncent une plainte contre un journaliste et des agents

 
 
 
 11707 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 19 septembre 2023 - 16:33

Adou Eloi ce mardi à Abidjan



Dans sa parution du lundi 18 septembre 2023, un journal en ligne proche de l'opposition a barré à sa Une que Bruno Nabagné Koné, ministre de la Construction et de l'urbanisme, a détourné la somme de 100 milliards de FCFA dans son département ministériel avec la complicité d'Ousmane Coulibaly, Directeur du Guichet unique et du foncier.


L'auteur de ces accusations affirme avoir obtenu ces informations des responsables d'un syndicat du ministère de la Construction et de l'urbanisme, en l'occurrence, le Syndicat national des agents du ministère de la Construction (SYNAMC).


Adou Eloi, Président de la Fédération des syndicats du ministère de la Construction et de l'urbanisme et Secrétaire général du SYNAMCI est monté au créneau aujourd'hui pour prendre position pour le ministre et annoncer des poursuites contre le journaliste et les signataires du document qui accuse leur « patron » de détournement.


«Nous organisons cette rencontre pour marquer notre désaccord suite à la parution d’un article accusant le ministre Bruno Nabagné Koné de détournement de 100 milliards de FCFA par le biais de son bras séculier, Ousmane Coulibaly, Directeur du Guichet unique et du foncier.


 

L'auteur de l'article affirme avoir reçu les informations d'un syndicat du ministère de la Construction, en l'occurrence, le SYNAMC dont je suis le SG. Nous ne nous reconnaissons pas dans ces informations données par des pseudos syndicalistes qui n'existent pas au ministère de la Construction. C'est pourquoi nous sommes venus faire cette conférence de presse pour situer les responsabilités et dire qu'au ministère, il n'y a pas eu de détournement de 100 milliards de FCFA. Des inspections ont été effectuées au ministère, deux de l'Inspection générale de l'Etat et elles n'ont rien révélé. Dans leurs conclusions, il n'y a jamais eu de détournement au sein du ministère de la Construction et de l'urbanisme. Aucun syndicat du ministère de la Construction ne s'est prononcé ou n'est informé de cet état de fait. C'est pourquoi nous avons pris la décision de porter plainte contre ces personnes qui ont tenté de salir le ministère de la Construction, les responsables de syndicats, le premier responsable, le ministre Bruno Nabagné Koné », a d'emblée déclaré, le Président de la Fédération qui était entouré pour la circonstance de la quasi-totalité des membres de son Bureau.


Au regard de toutes ces allégations du journaliste qui foulent, selon le Président, les règles du journalisme, il estime que l'auteur de l'article pourrait être coupable donc de dénigrement et de diffamation vis-à-vis du ministre de la Construction en violation de l'article 19 du Code de la déontologie du journaliste.


Lors des échanges avec la presse, le conférencier a confié à la presse que les trois syndicats qui forment la Fédération ont de très bonnes relations avec le ministre de la Construction qui a fait beaucoup de choses pour les usagers et les agents de son ministère.


«Il y a beaucoup trop de choses qui ont été faites grâce à Bruno Nabagné Koné pour les agents, même si elles sont minimes. Au niveau de la prime trimestrielle, le ministre a fait une augmentation de 40 %. Il a promis améliorer la prime avant la fin de l'année 2023. L'ACD des 10 hectares signé qui va abriter une opération immobilière. Comment voulez-vous que ce qu'on n'a pas eu plus de 10 ans en arrière, quelle que soit notre malhonnêteté morale, est-ce que nous pouvons aller dire des insanités sur ce ministre. Ce n'est pas qu'il n'y a pas de problème au ministère. Mais voulons être au même niveau que les agents des impôts », a expliqué, le syndicaliste.

Même si la Fédération n’accepte pas qu'on dise qu'elle est l'avocat du ministre de la Construction dans cette affaire de détournement, son souci est de l'accompagner dans la mission que le chef de l'Etat lui a confiée.


 

« Mais si nos intérêts sont piétinés, nous allons lever la tête. Le syndicaliste n’est pas là toujours pour s'opposer », a prévenu, Adou Eloi.

Le SG du SYNAMC a révélé que les signataires des documents sont ses anciens collaborateurs du ministère de la Construction qui ont été affectés dans de nouveaux ministères depuis 2014 qui ont utilisé de façon frauduleuse les sigle du Syndicat.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


« Les signataires de ces documents sont affectés ailleurs depuis 2014, l'un est en service au ministère de l'Intérieur et l'autre au ministère de la Santé. « Nous avons décidé de porter plainte contre le journaliste et le signataire du document qui a utilisé le sigle du SYNAMCI pour donner ces fausses informations. La Fédération va poursuivre ces personnes. Nous allons porter plainte » a martelé, Adou Eloi.

Il assure enfin que, « ce n'est pas parce que nous avons de bonnes relations avec le ministre, nous voulons l'accompagner, quand bien même, il y aurait des malversations. Nous dénonçons le fait qu'on veuille prendre notre syndicat pour poser des actes alors que ces personnes n'existent pas en notre sein ».

« Ce n'est pas un soutien au ministre ou bien l'accompagner parce que nous nous entendons mieux, non. C'est l'argent du contribuable. On ne peut pas accompagner quelqu'un dans sa forfaiture. S'il y a une malversation nous serons les premiers à dénoncer cela », a conclu, le conférencier.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Média, en perte de vitesse, Blé Goudé tente-t-il d'exister à travers Guillaume Soro
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Assassinat d’une institutrice par son collègue, instauration d’une en...
 
1271
Oui
77%  
 
362
Non
22%  
 
11
Sans avis
1%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Bruno Koné accusé de détournement de 100 milliards, les syndicats du ministère de la Construction et de l'urbanisme annoncent une plainte contre un journaliste et des agents
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter