Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Affaire argent des CNI et des passeports, SNEDAI se défend et affirme avoir reversé les fonds à l'Etat
 

Côte d'Ivoire : Affaire argent des CNI et des passeports, SNEDAI se défend et affirme avoir reversé les fonds à l'Etat

 
 
 
 23049 Vues
 
  6 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 03 janvier 2024 - 15:50

Dans son rapport sur l'exécution de la loi de finances en vue du règlement du budget 2023, la Cour des comptes a dressé un état des droits d'enregistrement et de timbres relatifs à la délivrance des passeports ivoiriens et visas d'entrée en Côte d'Ivoire. Elle relève qu'en 2022, il n'existe, selon son constat, qu'une seule trace de règlement dans les caisses de l'Etat pour un montant dérisoire de 878.713 Fcfa.


Après la publication d'une partie des observations de la Cour des comptes, suspectée de possible détournement au même titre que l'ONECI, SNEDAI Côte d'Ivoire, sous convention avec l'Etat, se défend à travers un communiqué transmis.


La structure, fondée par Adama Bictogo, fait savoir que tant que structure concessionnaire, qu'elle s'est toujours acquittée sur une base régulière de ses obligations à l'égard de l'Etat en lui reversant sa quote-part contractuelle selon les modalités connues des parties signataires de la convention.


« Ainsi, un compte de séquestre a été ouvert au nom de l'Etat dans les livres de deux établissements financiers nationaux de premier rang afin d'y reverser les droits de délivrance de passeports ivoiriens et visas d'entrée en Côte d'Ivoire collectés par SNEDAI Côte d'Ivoire. SNEDAI Côte d'Ivoire tient à rappeler qu'elle n'a pas accès aux fonds logés sur lesdits comptes séquestres, dont l'Etat demeure le seul et unique titulaire. La structure tient à rappeler qu'elle n'a pas accès aux fonds logés sur lesdits comptes séquestres, dont l'Etat demeure le seul et unique titulaire », relève-t-on.


 

SNEDAI informe par ailleurs qu’elle a depuis décembre 2023, obtenu le renouvellement de sa certification ISO 9001version 2015 pour la sixième année consécutive, sur toutes les activités d'enrôlement, de production et d'émission des passeports biométriques ivoiriens, de production du visa biométrique ivoirien et des cartes consulaires sécurisées.


Par conséquent, elle estime qu'elle respecte de hauts standards de bonne conduite et à observer une parfaite transparence dans toutes ses activités.


« La confiance et l'intégrité sont des valeurs fondamentales auxquelles reste attachée SNEDAI Côte d'Ivoire ; nous continuerons de respecter scrupuleusement les lois et réglementations en vigueur en Côte d'Ivoire et partout ailleurs où nous exerçons », conclut le document.


Avant d'être situé sur ce fameux compte séquestre sur lequel l'argent des Passeports et peut-être des CNI, aurait été reversé et si ce compte est inconnu de la Cour des comptes, SNEDAI (Société Nationale d’Edition de Documents Administratifs et d’Identification) est un groupe ivoirien multiservices qui exerce depuis 2007.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  6 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Affaire argent des CNI et des passeports, SNEDAI se défend et affirme avoir reversé les fonds à l'Etat
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
couly
Hmm hmm, qui peut vérifier ce compte-là ? Facile de dire que vous avez reversé les fonds, où en est la preuve ? Envoyez le relevé bancaire et les koaci vérifieront. Snedai bien suspecte dans cette affaire comme l'Oneci d'ailleurs.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LICOUL2000
C'est simple. Confier cette affaire au Pôle pénal économique et financier d'Abidjan qui va se charger de faire la lumière. Aujourd'hui, nous n'accepterons plus d'impunité et nul n'est au dessus de la loi
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Les dirigeants de l'oneci et de snedai auront beau se justifier et renvoyer la responsabilité de cette marmaille à ce gouvernement de corrompus, cela n'ira nulle part. En effet, moi, le jour où je verrai ces militants du rdr, ex DG des sociétés d'état, poursuivis pour vol avérés de deniers publics et quakd je verrai également la publication (enfin!!!) des conclusions de la cdvr qui situe les réelles responsabilités de la crise ivoirienne, alors là, et seulement là, je nourrirai de l'espoir pour une quelconque enquête pour situer les responsabilités dans ce nième vol de l'argent du contribuable ivoirien.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Mesmin Konin
Bictogo ne peut etre poursuivi, president de l assemblee, Assohore est aussi depute Rhdp donc pareil, Mdr. On espere que ca ne finira pas comme avec l Artci, le Fer, l histoire du traffic de passeports ou les 2 tonnes de drogue.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Mesmin Konin
Quand on pense que le rapport est disponible depuis Aout sur le site officiel de la cour des comptes et qu un seul homme politique en a parle, c est montre a quel point ce pays ne se soucie guere des informations des instutions. N eut ete le professeur la Presse et l opinion entiere seraient passees loin de tout ca
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Mon cher, l'africain par tradition, surtout l'ivoirien, n'aime pas lire. Il suffit de faire le tour des administrations publiques et des entreprises, tu verras combien de travailleurs sur 50 lisent les informations affichées sur le tableau d'affichage.
 
 il y a 3 mois
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter