Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Projet de formation de 600 acteurs du secteur de l'enseignement technique, l'UNESCO et ses partenaires réfléchissent au passage à l'échelle
 

Côte d'Ivoire : Projet de formation de 600 acteurs du secteur de l'enseignement technique, l'UNESCO et ses partenaires réfléchissent au passage à l'échelle

 
 
 
 1980 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 04 janvier 2024 - 14:05



Dale cadre de la mise en œuvre et du développement de son projet dénommé Académie Mondiale des Compétences (GSA), l'UNESCO a lancé, le 13 novembre 2023, deux projets en faveur du Ministère de l’Enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’apprentissage (METFPA).


Le premier est relatif à la formation des jeunes élèves de l’EFTP en entrepreneuriat et markeéting digital, afin de renforcer leur employabilité et/ou leur donner les compétences nécessaires pour l’auto-emploi de qualité. La phase pilote de 2024 vise 300 bénéficiaires et sera mise en œuvre dans 3 établissements (à Abidjan, Agboville et Bouaké) en collaboration avec plusieurs entités du METFPA (CIDFOR, CPNTIC, DEP, IG, IPNETP…) .


Le second concerne le renforcement des compétences digitales des enseignants des établissements de l’EFTP en Côte d’Ivoire dans le but de les préparer à la transformation numérique du système. 300 enseignants et personnels administratifs des établissements publics d’Abidjan en seront les bénéficiaires directs au cours de la phase pilote en 2024 .


Pour ces 2 projets, il est prévu d’établir dès juillet 2024, un plan de pérennisation et de mise à l’échelle durant les années à venir, en s’assurant que les entités concernées du METFPA disposent de l’autonomie requise pour le mettre en œuvre. 


 

Pour la réussite de l'initiative, l'UNESCO a décidé de réunir sur deux jours l'ensemble des partenaires et parties prenantes du projet à la faveur d'un atelier de cadrage, afin de poser une réflexion commune sur la prochaine étape du projet. Les phases de formation des formateurs (GSA 1) et d’enquête (GSA 2) étant lancées, l’opérationnalisation effective des projets est prévue à partir de mi-février. Cet atelier à en croire l'UNESCO approfondira une analyse des étapes franchies, dans le but de mieux planifier les phases suivantes et ajuster si besoin les activités prévues et les résultats attendus.


De façon concrète, les participants à cet atelier, passeront en revue les activités liées aux projets en vue de leur operationnalisation optimale. Pour ce qui est du projet de formation en marketing digital et entrepreneuriat, il s’agira de faire le bilan de la formation des formateurs, finaliser les modules à proposer aux élèves et préparer la formation des bénéficiaires finaux (les élèves) de janvier à juillet. Quant au projet de renforcement des compétences digitales des enseignants et personnels administratifs de l'EFTP, il sera question de présenter le rapport d'évaluation des besoins de formation et planifier l'étape de la formation effective des bénéficiaires durant le second semestre de l'année scolaire en cours.


Représentant Mame Omar Diop, le représentant résident de l'UNESCO en Côte d'Ivoire, Désiré Gnacaby, a traduit sa reconnaissance au ministère de l'Enseignement technique, de la formation professionnelle et de l'Apprentissage, pour son adhésion au projet de numérisation du système d'EFTP en Côte d'Ivoire. Pour lui l'atelier qui a débuté ce jeudi et qui s'achèvera vendredi, "offre à chacun l'opportunité de contribuer à la préparation de la mise en oeuvre des projets GSA. Cette démarche inclusive est le leitmotiv de l'UNESCO". 


Il a pour ce faire, demandé aux participants de "bien vouloir remonter leurs observations, à questionner les contenus, afin que les conclusions des discussions permettent d'avoir un impact significatif sur ces projets". Il les a également assurés du soutien de l'UNESCO en vue de l'atteinte des objectifs.


Pour sa part, Kouakou N'goran, directeur cabinet adjoint du ministre Koffi N'guessan, a salué et remercié l'UNESCO pour son appui au ministère de l'Enseignement technique, de la formation professionnelle et de l'apprentissage, dans le processus de sa digitalisation. 


" Les projets GSA 1 et GSA 2 s'inscrivent dans la dynamique d'un programme majeur initié par Monsieur le ministre dénommé Académie des Talents, dont l'objectif est de faire passer la proportion du nombre d'élèves de 5% à 15% et de doubler le taux d'insertion professionnelle des apprenants en passant de 32% à 65%", a-t-il indiqué. 


 

Il n'a pas manqué de remercier les différents partenaires de ce projet qui apportent leur contribution à la dynamisation du système de l'enseignement technique et de la formation professionnelle. Le directeur de cabinet adjoint du ministre Koffi N'guessan à pour finir, invité les participants à suivre avec une très grande attention cet atelier, afin d'en sortir des résultats probants. 



Wassimagnon 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Projet de formation de 600 acteurs du secteur de l'enseignement technique, l'UNESCO et ses partenaires réfléchissent au passage à l'échelle
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter